Test Jade Empire - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 242 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Jade Empire



Développeur
BioWare Corp
Genre
Action Aventure Jeu de rôle (RPG)
Statut
Disponible
Date de sortie
  22.04.2005
  12.04.2005
  16.06.2005
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI
Son
5.1

Lorsque l’équipe de Bioware Corp nous proposa, il y a un an et demi de cela, Star Wars : Knights Of The Old Republic, l’univers des jeux de rôles et d’actions s’en trouva bouleversé et le soft s‘imposa comme un hit incontournable pour la console de Microsoft. C’est donc en toute logique que les studios de développement de Bioware ont décidé de réitérer l’exploit en s’aventurant cette fois-ci sur un tout nouveau univers, celui de la Chine Antique. Adieu l’épopée stellaire et l‘univers de Lucas Arts, les développeurs ont grandi et nous propose une aventure épique inédite, magique et pleine de charme à travers ce Jade Empire. Un soft qui a tout pour plaire ?

L’empire de Jade




Imaginez un monde fort à ce que pouvait ressembler la Chine Antique, un monde rempli de démons et de forces surnaturelles, de personnes œuvrant pour le bien et d’autres pour le mal. Ce monde c’est l’Empire de Jade et vous, l’aîné de toute une école d’arts martiaux, allez être amené à le découvrir à travers des paysages magnifiques, une ambiance des plus envoûtante mais aussi des dangers constants. Votre parcours sera semé d’embûches, d’énigmes et de multiples rencontres. Trahisons, vengeance mais aussi de grandes histoires d’amitiés seront au rendez-vous…

Décrire l’univers et l’histoire de Jade Empire est quelque chose dans lequel je n’ose m’aventurer tant il faut s’y essayer pour réellement comprendre le sentiment qui nous envahie, une émotion pure qui vous envoûte dès les premières secondes de jeu. Certes nous avons à faire un scénario qui peut sembler des plus classiques au premier abord avec le héros à la destinée incertaine, des compagnons de routes aux particularités uniques et des ennemis en masses tous plus diaboliques les uns que les autres. Cependant force est de constater que l’originalité est belle et bien présente et qu’elle constitue même un point fort au soft. Un univers totalement inédit, mélangeant savoureusement et librement plusieurs éléments de l’époque antique pour en sortir une aventure enchanteresse. Les voies à emprunter sont multiples et les issues le sont tout autant. Là où d’autres softs du même genre avait déçu, Jade Empire se distingue aisément et permet donc une liberté de jeu sans égale pour un plaisir de jeu des plus intenses. On ne peut donc qu’apprécier le travail de Bioware qui, après avoir utilisé la franchise de Star Wars et les possibilités nombreuses mais cependant limité que cette dernière offrait, n’a pas hésité a se créer un propre monde bien au delà des limites de KOTOR.

Un pays aux mille et une beautés



La première impression que l’on ressent une fois dans l’univers de Jade Empire est certainement le côté envoûteur du soft. Nul doute que les graphismes en constituent un élément fondamental. D’une beauté à couper le souffle, le monde de Jade Empire est rempli d’éléments et de détails graphiques qui embellissent grandement cet univers. Que ce soit les décors extérieurs comme les brins d’herbes, les animaux sauvages et plus globalement les paysages qui vous entourent, ou encore les nombreuses villes et villages où vous aurez à vous rendre, les architectures de chaque battisses dans lesquels vous serez amenés à visiter, tout, absolument tout s’assimile si bien que l’on se rend compte que l’on évolue dans un seul et même monde. Dixit les impressions négatives du déjà vu ici, la variété est de mise même sur le plan graphique. Encore une fois on sent pleinement tous les soins apportés par les développeurs pour utiliser de manière juste, ambitieuse et harmonieuse les capacités de la console. La cité impériale, véritable lieu de prédilection du soft, en est l’exemple parfait. S’y promener devient un pur plaisir et l’on se surprend parfois à jouer les touristes au point d’en oublier sa principale mission. Cependant, on se dit que devant tant de richesses il serait dommage de s’imposer ses propres limites. Seul les baisses de frame-rate présentes à certains passages ternissent ce tout si agréable.



Ce côté graphique que l’on pourrait qualifier de très libre, tout en soulignant l’affluence de détails et de soins apportés à la réalisation qui en découle, ne fait que renforcer la variété du scénario à laquelle je faisais allusion précédemment. En effet, toutes vos rencontres et vos discussions sont enrichissantes. Il est tout aussi plaisant de remarquer que, lorsque vous persistez à jouer les touristes, la vie de l’empire de Jade et de ces nombreuses petites cités se poursuit tranquillement, dans une quiétude des plus apaisantes. Du côté des plus beaux effets on peut citer le mode concentration où, dès lors son activation, la couleur laisse place à un noir et blanc assez flou pour un rendu des plus magnifiques. Lors des combats, les détails sont tout autant présents avec notamment un ralenti lorsque vous vainquez un adversaire qui laisse ensuite place à une fluidité exemplaire et ce, même dans un combats où vos ennemis seront nombreux. Seul petite ombre à cet aspect graphique et technique apparemment irréprochable, la gestion de la caméra. Même si le stick gauche vous permet de gérer cette dernière, il arrive bien souvent qu’en plein combat vous perdiez de vue votre propre personnage. Ce défaut n’est cependant que mineur et ne viens en rien entraver le plaisir de jeu. Histoire de finir ce paragraphe en beauté, comment ne pas évoqué l’admirable travail des cinématiques qui exploitent à merveille le moteur graphique du jeu pour le grand plaisir de vos yeux.

Si maître Li l’a dit…



Vous n’êtes pas comme les autres, vous êtes habité par une force encore inconnue de vous même. Une force telle qu’il ne tient qu’à vous de l’avenir de l’empire de Jade. Mais comment cette magie qui vous entoure prend t-elle forme ? Vous l’aurez compris le concept de Jade Empire est des plus entraînants et donc, un gameplay s’adaptant parfaitement aux capacités que propose le soft se devait être de mise. Et c’est chose faite ! En tant que jeu de rôle, vous retrouverez toutes les possibilités que peut vous proposer un jeu de ce genre avec par exemple les points d’expérience (ici les PNJ) que vous acquerrez lors de combats, de dialogues avec les citoyens de l’empire ou encore en accomplissant les différentes quêtes proposées. Les arts martiaux, au centre même de cette épopée antique, bénéficient eux d’un gameplay d’un jeu d’action. Le pari était risqué et pourtant il est brillamment remporté. Tout comme le reste de vos items seront acquis, les techniques de combats seront assimilées au fur et à mesure de votre progression, sachant vous bénéficierez déjà de deux principales spécialités pour vous battre. Pour revenir à la jouabilité même de ces phases d’actions, que dire d’autre sinon qu’elle est intuitive et simple, tout en permettant de nombreuses combinaisons pour des combos plus fou les uns que les autres. Il est donc extrêmement jouissif de s’apercevoir que l’on peut facilement assimiler et maîtriser chaque nouvelle technique aussi rapidement qu’il ne faut de temps pour le dire. A ce niveau là nous n’avons donc guère à redire sur la politique appliquée par les développeurs de Bioware.

Esprit, Corps et Raison. Ces trois mots vous guideront tout au long de votre aventure. En effet c’est dans ces principales catégories que vous aurez à repartir votre expérience acquise, sachant qu’il existe encore des sous-catégories à l’intérieur de celle-ci. Compliqué ? Pas le moindre du monde. La clarté des menus y est sans doute pour quelque chose, il sera en effet très facile de retrouver telle ou telle technique et ainsi vous pourrez repartir votre expérience, selon la voie choisie, dans les enseignements désirés. A vous de prendre vos précautions pour ne pas tomber (ou l’inverse) dans le coté obscur de la Force… enfin vous m’aurez compris. Du côté des paris pris par les développeurs, on peut encore citer le système de soins. Adieu les herbes médicinales et autres exiler de vie, ici seul votre Chi vous sauvera. Le Chi est d’ailleurs l’élément fondamental de ce qui fait votre force. Il vous soignera certes, mais il apportera aussi la concentration et la force nécessaire à l’application de vos techniques de combats, il faut donc le gérer avec prudence. Pour cela, une bonne note est encore une fois attribuée à l’interface du jeu qui vous permet de vous tenir à 100% informé de ce qui se passé dans l’esprit et le corps de votre personnage. Insister sur la clarté des menus n’est pas chose à laquelle on s’attarde souvent, mais force est de constater qu’ici ils apportent beaucoup à tous les éléments du jeu. Dernier élément qu’il est important de notifier, il s’agit de l’intelligence artificielle de vos adversaires. Trois de niveaux de difficultés vous sont proposés et les trois peuvent être changés à n’importe quel moment depuis le menu des options. Chose très appréciable lorsque vous n’arrivez pas à venir à bout d’un de vos adversaires. Car ces derniers bénéficient d’une grande intelligence. Ils attaquent en groupe, savent se protéger en temps voulu et adopter la technique adéquate pour vous faire fléchir. Il n’en résulte alors que des combats d’une intensité qui n’a d’égale que la qualité de ce soft.

Presque jamais tu ne faibliras…




Vous avez pu vous en rendre compte, Jade Empire recèle bien plus de qualités que de défauts jusqu’à présent. Mais ces derniers existent-ils vraiment ? Certes oui mais ils ne font que pâles figures face aux nombreuses qualités du jeu. Il faut cependant bien en évoqué quelques uns et ainsi, je commencerai par vous parler de la durée de vie du jeu. Bien sur les nombreuses quêtes vous tiendront en haleine des heures et des heures de jeu, de même que la possibilité de refaire l’aventure en abordant l’esprit de combat opposé à celui que vous venez d’utilisez. Cependant, s’il y a bien un élément qui risque de vous repousser, il s’agit des cinématiques et des scènes de dialogues. Alors que les premières sont peut-être trop nombreuses (mais tellement belles…), les secondes auront tendances à agacer le Gamers. Il n’est bien sur ici pas question de remettre en question la trame scénaristique du soft, mais l’on serait tenté de penser que certains dialogues auraient mérités d’être allégés. Je me contenterai par exemple d’évoquez un passage du jeu où, si l’on laisse le soin à chaque protagoniste de finir ce qu’il a à dire, le temps arrive aisément à plus de quinze minutes.

Pour finir ce test en beauté et dans l’optique enchanteresse que vous inspire l’univers de Jade Empire, nous allons évoquer quelque peu la bande-son. Tout comme elle se doit, elle est totalement immersive et rentre en parfaite harmonie avec le reste du soft. Puissantes lors des grandes scènes d’actions ou discrètes lors des dialogues, vous ne pourrez qu’être transporté par ses accords mélodieux. Les voix des personnages, ici intégralement en français, sont à la limite de la perfection. Alors que les protagonistes principaux affiche un timbre de voix des plus adaptés à leurs apparences physiques et mentales, le reste de la population de l’empire de Jade bénéficie aussi de cette richesse de variétés. Autant d’éléments qui viennent donc renforcer cette sensation inédite d’enchantement et de liberté.

Point complet
Encore une fois les studios de Bioware Corp offre à la console de Microsoft l’un de ses plus beaux hits RPG. Incroyablement envoûtant, beau, simple d’accès, Jade Empire est au Gamer ce que l’eau est au corps humain : rafraîchissant, apaisant, une vraie fraîcheur dans un genre de jeu trop peu présent sur Xbox. Un hit incontournable à posséder absolument ne serait-ce que pour faire comprendre à votre entourage que la poésie, l’enchantement et le rêve sont autant d’éléments que l’on peut retranscrire dans le monde du jeu vidéo et ce, pour le plus grand bonheur de tous.

On a adoré :
+ Magnifiquement beau
+ Un univers inédit enchanteur
+ Gameplay idéal
+ Un harmonieux mélange d’Action/RPG
On n'a pas aimé :
- Durée de vie pénalisée
- Quelques chutes de frame-rate
- Problèmes de caméra


Consulter les commentaires Article publié le 12-05-05 par Jerem'



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019