Test Guitar Hero : Metallica - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 331 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Guitar Hero : Metallica



Editeur
Activision
Genre
Musical
Statut
Disponible
Date de sortie
  22.05.2009
  29.03.2009
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI
Thème
Guitare

Après Aerosmith et avant Van Halen, Activision continue à éditer des Guitar Hero en pagaille et nous propose cette fois-ci de découvrir Guitar Hero : Metallica. Ce groupe très connu des amateurs de rock, plus bourrin qu’Elvis et ses amis, se retrouve sur un piédestal vidéoludique. Mais deux questions brûlent toutes les lèvres… Le rapport qualité/prix est-il honnête ? Le groupe méritait-il vraiment un spin-off plutôt qu’un pack ou deux à télécharger sur le Live ?

The Unforgiven




Ressortez la guitare, la basse, le micro et la batterie, Guitar Hero : Metallica utilise bien entendu tous ces instruments vendus à part ou dans un joli pack pour le plus grand bonheur des amateurs de jeux musicaux américains. Bien entendu, la guitare de Guitar Hero 2 est compatible tout comme les nouveautés apportées par Guitar Hero IV le sont avec les anciennes frettes, moins faciles à prendre en main, qui permettent aux vieux de la vieille d’être récompensés par un gain d’argent considérable. Les périphériques sont relativement chers et Activision a beau vouloir voir ses joueurs acheter chaque pack, ils ne sont malheureusement pas tous riches comme Crésus. Néanmoins, il faut avouer que le pack Metallica a de gros atouts graphiques aux couleurs du groupe (exclusivement en Europe d’ailleurs). Ceux qui commencent donc la série des Guitar Hero avec ce titre sauront alors qu’ils ne se sont vraiment pas faits avoir sur la marchandise.

Reste que le concept marketing peut largement être mal vu par de nombreux joueurs qui semblent avoir l’impression d’être pris, vulgairement, pour des vaches à lait. Bonne nouvelle pour eux : si la politique d’Activision est en effet très contestable concernant la sortie des Guitar Hero, il n’empêche que ce Metallica ne réitère par l’erreur faite avec le spin-off Aerosmith. Metallica se prête bien mieux au jeu de la playlist très centrée sur un seul groupe, sans compter que les invités sont prestigieux. En effet, la présence de Lemmy Kilmister et King Diamond’s devrait en faire chavirer plus d’un. Qui plus est, Lemmy est très fidèlement modélisé et animé lorsqu’il chante l’excellent Ace of Spades de Motörhead, titre déjà présent dans le tout premier Guitar Hero en version « remake ». C’est donc la première fois que la chanson originale fait son apparition dans les titres de la saga.

Seek And Destroy




On retrouve aussi les inimitables « Fade to Black », « Enter the Sandman », « Master of Puppets », « Frantic » ou encore « Nothing Else Matters », mais la playlist n’est pas faite que de titres de Metallica. Il est aussi question de Judas Priest avec « Hell Bent for Leather », de Alice in Chains avec « No Excuses », de System of a Down avec « Toxicity » ou encore de l’étrange « Stone Cold Crazy » de Queen. La tracklist est très diversifiée et contient 28 musiques de Metallica et 21 de groupes divers. Bref, celle-ci est de qualité. En fait, ce Guitar Hero : Metallica serait presque plus intéressant que Guitar Hero IV, surtout grâce à une création de notes bien plus sympathique à prendre en main.

En effet, finies les parties lourdes et ennuyantes où il n’y avait rien à faire d’intéressant avec certains instruments. Même lors des sections répétitives, le jeu fait comme dans les deux premiers (et meilleurs) titres de la saga et tente de renouveler la bande sonore sans être justement en total désaccord avec le son. Le gameplay est amusant, intéressant, au pire un peu frustrant à cause d’une musique pas forcément bien accordée à l’instrument que l’on joue. Mais les développeurs sont ici bien moins mis en faute que dans Guitar Hero IV (on se rappellera tous de la mauvaise expérience guitare que fut « Hotel California »). Par contre, côté voix, il faut rivaliser d’ingéniosité si on a un timbre assez féminin, tant la voix de James Hetfield est spéciale. Le jeu semble d’ailleurs assez pointilleux au niveau du chant, la difficulté est donc bien au rendez-vous.

Le scénario et la progression du soft sont assez basiques, peut-être trop d’ailleurs. Plutôt que de nous proposer une multitude d’anecdotes (réservées à des concerts virtuels où apparaissent des messages d’informations en cours de visionnage), le mode principal se contente de nous narrer rapidement la montée en puissance d’un jeune groupe de rock fan de Metallica. On leur signe un contrat, le diable s’en empare, mais Metallica les sauve de son emprise. Rien de vraiment travaillé donc, ni de très amusant. Guitar Hero fait du Guitar Hero, encore et toujours. Au moins, la progression d’Aerosmith était intelligente puisqu’elle retraçait l’histoire du groupe. En contrepartie, pour relativiser, le jeu était beaucoup moins bon à jouer. Vu comme ça, forcément, cela fait beaucoup, surtout que graphiquement le soft a beau manquer d’originalité, il n’en reste pas moins excellemment bien modélisé. Aussi, les apparitions du groupe son très classes et les salles de concert sont sublimes. Les fans s’y retrouveront donc très facilement. Pour les autres, cela se fera surtout au feeling. Bonne nouvelle, une version de démonstration jouable est disponible en ligne. Les indécis sauront donc où se diriger avant leur achat final.

Point complet
Le groupe Metallica a un jeu à son honneur et celui-ci est loin d’être raté. Playlist de qualité, modélisations réussies, ambiance bien posée… Les effets de style de certaines mises en scène sont les bienvenus et voir apparaître le groupe au ralenti et enchaîner sur un de leurs plus grands tubes est forcément jouissif. Dommage cependant que Guitar Hero reste ce jeu musical plombé par la concurrence qui se contente d’un scénario ridicule en guise de progression. On aurait réellement apprécié avoir un vrai suivi de la carrière de Metallica avec anecdotes et références. Mais à part cela, c’est une réussite !

On a adoré :
+ Une guitare à la prise en main appréciable
+ Une playlist intéressante
+ De bonnes mises en scène
+ Lemmy !
On n'a pas aimé :
- Rien de nouveau à l’horizon
- Pas de progression très travaillée


Consulter les commentaires Article publié le 21-06-09 par William B.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020