Test GRIP - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 204 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 



Développeur
Caged Element
Genre
Course
Date de sortie
  06.11.2018
Nombre de joueurs
1

Développé par Caged Element, GRIP a vécu une évolution très appréciable pour tout le monde ! D'abord lancé en Kickstarter, GRIP a été présenté en images avec de multiples informations qui ont tout de suite fait vibrer les joueurs des années 90 : il s'agit ni plus ni moins d'un RollCage Stage 3 camouflé ! Autant vous dire qu'après toutes ces années, la nostalgie est bien présente avec tous les côtés jouissifs et frustrants des jeux d'antan ! Le développement un peu désespéré de GRIP a donné une petite frayeur aux anciens fans de RollCage. En effet, le jeu s'est vite retrouvé sans les fonds nécessaires sur Kickstarter, malgré plus de 140 000 dollars récupérés. Les développeurs ont alors décidé de publier GRIP en accès anticipé sur Steam pour une sortie prévue des années plus tard, prévoyant de sortir un paquet d'updates pour corriger les bugs et ajouter toujours plus de contenu, pour ensuite espérer le porter sur PlayStation 4. Mais ce futur était sans compter sur l'annonce en début d'année de l'arrivée de Wired Productions dans l'histoire, qui a pris en charge l’édition pour le sortir sur tous les supports ! Pour le meilleur ?

Une conduite à en perdre la tête !



Pour tous ceux qui n'auraient pas vécu avant les années 2000, voilà comment résumer GRIP (ou RollCage sorti sur PlayStation première du nom) : il s'agit d'un jeu de course à la Whipeout, où vitesse et armement aléatoire sont la clé de la victoire. C'est beau et ça rime, donc c'est vrai... Pour le coup, on ne peut pas dire le contraire ! En effet, s'il est toutefois possible de gérer dans les réglages diverses options dont la puissance du moteur, GRIP prend tout son sens lorsque les bonus sont activés et la vitesse poussée à son maximum ! Pour les néophytes comme pour les anciens, le jeu demande un certain temps d'adaptation, c'est pour ça que la campagne est faite. Elle est séparée en 11 phases différentes, elles-mêmes séparées en plusieurs tournois composés de différentes épreuves. Le but étant de finir avec le plus de points parmi tous les participants, il est tout à fait possible de terminer un tournoi sans finir premier à chaque épreuve. C'est loin d'être critiquable parce que si les premières épreuves sont simples, les suivantes voient l'arsenal augmenter, l'IA des ennemis rehaussée au même titre que la puissance des moteurs. Tant de facteurs qui n'ont l'air de rien et qui pourtant rendent le jeu parfois très difficile, surtout vu les réflexes exigés pour piloter sur certains circuits et ensuite parce que les ennemis ne vous épargneront jamais !

Les véhicules de GRIP sont séparés en trois classes parmi plusieurs marques différentes. On reconnaîtra très bien les différentes marques de part le design des voitures. Toutefois une chose reste commune à toutes les marques : les roues sont placées de sorte à ce que les véhicules puissent continuer à rouler même s'ils se retournent. C'est pour les non-connaisseurs toute la particularité de RollCage et donc de GRIP. Le petit souci ici, c'est que la campagne ne sépare malheureusement pas les différentes phases en fonction des classes de véhicules alors qu'il aurait été très plaisant d'avancer dans le jeu avec des modèles de plus en plus puissants à l'instar de RollCage. Ici, tous les véhicules sont utilisables dans n'importe quelle épreuve, il n'y a pas de catégorie comme on peut en retrouver dans d'autres jeux où l'on démarre avec des véhicules plutôt lents pour terminer avec les supercars. L'avantage, c'est que si un modèle de véhicule vous plait, vous pourrez le sélectionner dans toutes vos parties, car les 15 bolides de GRIP sont équilibrés de sorte à être plus ou moins efficaces dans différents domaines comme les classiques Vitesse maximale et Accélération, ou encore plus propices au jeu de la Force, très utile pour encaisser les dégâts. Toutefois, et c'est un point très positif, tout n'est pas débloqué dès le départ et vous n'aurez pas accès à tout le contenu sans augmenter vos points d'expérience en terminant des courses dans n'importe quel mode de jeu. Oui, même en partie privée !

Vous trouverez alors de nouvelles choses dans votre Garage, où vous pourrez personnaliser votre véhicule, en choisissant une livrée pour la peinture, permettant d'apporter quelques variations à la disposition des couleurs de votre bébé. Il vous sera ensuite possible de modifier les roues, les jantes et d'ajouter un calque parmi plusieurs prédéfinis en fonction de la marque du véhicule. Tout ceci est purement esthétique, ne vous attendez donc pas à voir les paramètres de tenu de route ou de vitesse et freinage impactés par le changement des pneus. Une fois votre machine de guerre personnalisée, vous pourrez l'enregistrer et modifier chacun des autres véhicules selon votre bon plaisir avant d'entrer sur la piste et d'en découdre avec vos adversaires ! Sur la piste, les véhicules sont d'une rapidité telle qu'il leur est possible de rouler sur les murs et les plafonds aisément, d'autant qu'une jauge verte se remplit au fur et à mesure, vous permettant d'utiliser un turbo dans n'importe quelle circonstance. Ce turbo se remplit plus vite si vous vous retrouvez proche de la dernière place. Les véhicules de GRIP ont aussi la capacité de sauter mais auront très vite tendance à partir en vrille car la vitesse élevée rend la manœuvrabilité pas toujours évidente, et ce d'autant plus qu'elle n'est pas toujours la même selon le type de voitures sélectionné. Il vous arrivera souvent de heurter un objet sur la piste qui vous fera décoller et, projeté à plusieurs centaines de km/h, vous allez mettre un temps fou pour retomber. Ce petit détail apporte son lot de situations pleines de frustration... Parfois, heurter une petite roche ou un panneau peut vous faire perdre cinq places dans la course si ce n'est plus.

Appuyer sur la touche Back vous permet alors de vous téléporter sur la piste dans la bonne direction, mais on risque plus d'une fois d'abuser d'un redémarrage pur et simple de la course car il n'est pas rare d'être en tête sur trois tours entiers pour se voir arriver septième à 1 km de la fin sous une pluie de roquettes et de missiles redoutables. En effet, l'arsenal de GRIP est très varié et chaque bonus s'avère terriblement efficace. Pour les connaisseurs, certaines armes seront d'ailleurs très vite reconnaissables même si leurs effets ont été modifiés. On passe du classique boost, dont la puissance est telle que vous risquez très rapidement de vous rendre compte qu'il est préférable de l'utiliser en ligne droite sans trop de sauts afin d'éviter les envolées à n'en plus finir, au bonus ralentissant le temps, en passant par les roquettes spirales et le fameux Assassin, un missile à tête chercheuse ciblant le joueur à la première place ! Comme dans RollCage, il est possible d'augmenter le niveau de puissance et d'efficacité des bonus mais la petite nouveauté c'est que là où il suffisait de ramasser un autre bonus dans les précédents jeux, dans cette suite spirituelle, on peut obtenir un bonus de niveau 2 à n'importe quel moment à condition d'avoir ramassé deux bonus. Pour faire simple, si on souhaite augmenter notre mitrailleuse en bonus droit, utilisable avec RB, au niveau 2, et que l'on a un boost en bonus gauche, utilisable avec LB, il suffit de laisser la touche RB enfoncée pour consommer l'énergie du bonus gauche et le voir disparaître pour obtenir notre bonus droit au niveau 2. Ainsi, la mitrailleuse tire des balles explosives, les roquettes spirales visent plusieurs cibles et non content d'infliger simplement des dégâts au niveau 1, désactivent aussi le moteur du véhicule et brouillent la visibilité au niveau 2, etc. Un bonus est en revanche très différent une fois amélioré, créant un champ magnétique autour du véhicule au niveau 1, il permet de tirer un puissant rayon énergétique traversant la piste jusqu'à rencontrer un mur, au niveau 2, et toutes ces armes prennent encore plus leur sens dans certains modes de jeu bien spécifiques.

De la vitesse, de la vitesse et des explosions


En course, le but du jeu est évidemment de finir premier en effectuant le nombre de tours requis avant les autres concurrents. En course ultime, l'intérêt est un peu différent puisqu'il faut non seulement tenter d'arriver premier pour gagner plus de points en fin de tour, mais en plus infliger un maximum de dégâts aux adversaires pour engranger un plus grand nombre de points, et évidemment, le pilote en tête risque de ne pas voir grand monde sur qui tirer pour augmenter son score ! La subtilité étant donc de pilonner le plus de concurrents possibles pendant toute la course et de finir premier à la fin. Rien n'est joué tant que le dernier pilote n'est pas arrivé, rendant le suspense des parties un peu plus poussé que sur une course simple. En élimination, le dernier concurrent de la file explosera et sera éliminé du jeu. Toutes les 30 secondes, un pilote est éliminé. Notez qu'il est possible, et c'est le cas dans les dernières phases de la campagne, d'activer les véhicules destructibles en course ! Mais là où dans les modes course et course ultime, la destruction de votre véhicule signifie simplement un temps de réapparition de 10 secondes, vous permettant de vous retrouver bon dernier tout en perdant vos bonus actuels, en élimination, cela signifie purement et simplement la sortie de la course définitive !

Etre premier n'est alors pas plus rassurant que d'être dernier. On n'hésitera jamais à lancer nos missiles dans tous les sens dans l'espoir d'obtenir un bouclier pour se protéger des Assassins et autres projectiles de coureur plus proches qu'on ne le croit. Le mode Fièvre de la vitesse, plus basique, est une course simple mais où chaque bonus ramassé est un boost : à vous de faire cracher votre moteur et de montrer que vous savez garder le contrôle de votre véhicule même à vitesse de pointe ! Enfin, le dernier mode de jeu est un mode Arène où les réglages vous permettront de choisir une limite de temps ou de frags, définissant la fin de partie. Le but ici est de faire le plus de points, en sachant que chaque dégât infligé fera augmenter votre score. Mais il reste toutefois possible de finir premier avec un score plus bas que le premier en réussissant à faire le nombre de frags requis pour terminer la partie. Tout ceci est jouable en campagne comme en matchmaking où l'on trouve assez facilement des joueurs, mais aussi en partie privée et surtout... en écran partagé et jusqu'à 4 messieurs et mesdames ! Une fonctionnalité trop souvent oubliée fait ici son apparition et non sans regret pour des parties endiablées sur le même canapé avec les gens qu'on aime pour partager des moments de rage ensemble. Comme on aime ces jeux vidéo !

Les quatre premiers modes de jeu permettront alors de courir sur 17 pistes différentes, sur quatre planètes au biome bien distinct. Vous aurez donc une planète urbaine aux pistes très souvent parallèles et rappelant des montagnes russes où la route droite se déporte sur les murs et les plafonds. Une planète de glace où l'intérieur des montagnes offre des grottes magmatiques donnant un beau contraste avec l'extérieur. Une planète désertique rappelant parfois un peu Mad Max avec certaines portions de pistes très post-apocalyptiques. Enfin, une planète luxuriante aux forêts exotiques très denses. Certains circuits ne sont ni plus ni moins que des circuits existants inversés, et il est possible dans les réglages d'appliquer le mode miroir à tous les circuits pour les transformer suffisamment et perturber vos connaissances de la piste. Simple mais efficace et plutôt bienvenu pour ajouter un peu plus de variété dans des environnements qui se répètent malheureusement un peu trop souvent, si bien qu'on a l'impression d'avoir très vite fait le tour. Notons toutefois que le studio a l'intention de continuer à ajouter du contenu à l'avenir, en espérant que de nouveaux circuits débarquent dans les prochains mois, et pourquoi pas, un nouveau biome. Pour ce qui est du mode Arène, on dispose de cinq maps pour s'affronter entre joueurs ou/et IA. A noter que les IA ne sont pas aussi efficaces dans ce mode de jeu que sur les pistes classiques. Mais dans ce mode comme dans les quatre premiers, le level design est une pure réussite. Malgré quelques rochers, arbres et bouts de ferraille placés parfois un peu au mauvais endroit, tout est fait dans le jeu pour qu'on fonce à pleine vitesse sans trop d'encombre ! Attention toutefois, il reste parfois utile de ralentir pour gagner du temps notamment dans certains virages et avec les véhicules les plus lourds.

On apprécie se retrouver dans la piste Transport par exemple, dans d'immenses tunnels circulaires où les pilotes peuvent être partout autour de nous, à gauche, à droite, en haut, devant, derrière... et où les missiles traversent la piste dangereusement pour s'écraser sur les voitures à pleine vitesse ! Certains moments sont en revanche très difficiles et même s'il est possible de les traverser sans lever le doigt de la gâchette, il vous faudra connaître très bien le circuit pour les aborder sans finir en hors piste et perdre 5 places. Le jeu est facile à prendre en main, mais les pistes sont parfois très exigeantes ! Un point très positif et négatif à la fois : les circuits présentent divers objets que les missiles peuvent verrouiller afin de nous permettre de tirer dessus pour les détruire. Malheureusement, la plupart des circuits ne proposent que de détruire des éléments sans apporter une quelconque plus-value au gameplay. On se contente presque toujours de faire voler des panneaux et des piliers en éclats, sans que le décor en soit changé… Presque, car une piste de l'environnement désertique offre toutefois un des plus grands moments de GRIP, si bien qu'on vient à regretter amèrement que toutes les pistes ne présentent pas d'éléments similaires : il est possible de détruire un pilier soutenant une immense antenne relai qui à la manière d'un Split/Second, va traverser la piste au milieu des pilotes ! Et devinez quoi ? Voici ce beau cadeau...

Sur le plan technique, GRIP n'impressionne pas vraiment. Le jeu est très beau grâce à sa direction artistique même si moins coloré que RollCage. L'Unreal Engine fait un très bon travail sur les lumières et les shaders des véhicules sur lesquels un très grand soin a été apporté, et sur les environnements même si un peu moins travaillés. On note malgré tout un peu d'aliasing, même sur Xbox One X, et un grain de film pas très joli mais heureusement désactivable ! C'est à se demander pourquoi l'avoir appliqué par défaut et pourquoi l'avoir activé avec une opacité aussi prononcée. On note aussi quelques chutes de framerate à cause des effets de flamme et de fumée notamment lorsque notre voiture est en feu et qu'un trop plein de fumée s'accumule lorsque l'on ne roule pas à pleine vitesse. Rassurez-vous, ces chutes sont assez rares et ne perturbent jamais les courses puisqu'il suffit d'avancer pour que tout reparte de plus belle. Le jeu présente encore de nombreux bugs de collisions en revanche... Un objet invisible a déjà fait notre rencontre lors d'un saut sur une piste, en espérant qu'il sera vite supprimé, et on s'en doutera un peu, les hitboxes ont parfois du mal à fonctionner à cause de la vitesse des véhicules qui traversent parfois les murs lorsqu'on les frotte trop violemment dans un virage. Ce petit souci ajoute au facteur de frustration lors des courses, quoiqu'assez rares lorsqu'on connait la piste, mais regrettable en espérant une fois encore que des patchs arriveront à régler ces petites mésaventures. Pour terminer, cette jolie plastique est couplée à une bonne bande-son électro, drum n bass, et un sound design très propre où les armes et bonus se sont trouvés des sons très puissants et où les moteurs des voitures ont été aussi très travaillés, certains étant parfois reconnaissables aisément grâce au turbo. L'ensemble offre une belle ambiance et une bonne cohésion, permettant ainsi aux joueurs de profiter d'environnements très réussis dans lesquels les véhicules enchaînent des courses et des batailles effrénées !

Point complet
Vendu à une quarantaine d’euros avec un contenu très correct, GRIP nous ramène tout droit dans le passé avec un sentiment de nostalgie difficile à cacher ! Le jeu retranscrit très bien ce qui a fait de RollCage ce qu'il était, et le sublime avec des graphismes et des sons flambants neufs pour notre plus grand plaisir ! Entaché malheureusement par des bugs de collisions et des hitboxes d'objets invisibles, il n'en reste pas moins que le jeu offre des sensations de vitesse monstrueuses et un arsenal varié et diablement efficace, surtout entre les mains des IA hyper agressives. Les différents modes de jeu sont tant de façon d'ajouter de la variété à vos parties, seul contre l’IA et/ou avec des amis, et ce que ce soit sur le Xbox Live ou sur votre canapé grâce à la présence d'un mode en écran partagé qu'on se doit impérativement de relever. Le pari est réussi haut la main et on espère que les développeurs de GRIP continueront à ajouter du contenu gratuitement dans les mois à venir !

On a adoré :
RollCage new gen !
Très joli
Les différents environnements
Le level design excellent
L'écran partagé jusqu'à 4 !
Les sensations de vitesse
Bonus jouissifs et bien équilibrés
La campagne bienvenue
IA très agressive
On n'a pas aimé :
Quelques bugs de collisions frustrants
Les hitboxes à retravailler
Peu de circuits encore
Pas assez d'éléments interactifs avec le décor


Consulter les commentaires Article publié le 19/11/2018 par Anthony P.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2018