Test Grand Theft Auto V - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 211 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Grand Theft Auto V



Développeur
Rockstar North
Genre
Action Aventure
Statut
Disponible
Date de sortie
  18.11.2014
Nombre de joueurs
1 à 30
Classification PEGI

Un peu plus d'un an après sa sortie sur Xbox 360 et PlayStation 3, Grand Theft Auto V est de retour. Fantasmée durant cette année passée par de nombreux joueurs, la version new-gen, plus aboutie graphiquement et plus riche en contenu, est enfin disponible sur notre chère Xbox One. Avec plus de 30 millions d'exemplaires vendus sur nos anciennes consoles, ce portage mérite-t-il que l'on repasse une nouvelle fois à la caisse ?

Le même en mieux…




Véritable leçon de jeu open-world, dont certains développeurs devraient s'inspirer, GTA V avait mis à genou nos vieilles consoles, les poussant dans leurs derniers retranchements. Malgré sa richesse, autant visuelle qu'au niveau du contenu, le titre souffrait de quelques soucis techniques (grosses chutes de frame rate, aliasing très voyant) nous faisant espérer une sortie new-gen gommant ces tares. Autant le dire tout de suite, le pari est réussi et, si la base reste la même, on se retrouve bel et bien devant une version nettement améliorée du titre de Rockstar Games. Graphiquement tout d'abord, le jeu a progressé de manière significative. L'aliasing, encore légèrement présent, a été grandement atténué, tout comme le clipping (malgré quelques restes, notamment la végétation sur les montagnes). La distance d'affichage est bien meilleure et de nombreux arrière-plans gagnent en finesse et en couleurs. Le frame rate est lui aussi bien plus stable, malgré quelques légères chutes présentes, une nouvelle fois, en cas de trafic trop dense. Les voitures et les piétons sont d'ailleurs plus nombreux, gagnant en détails, comme l’ajout de magnifiques reflets de nuit sous la pluie sur les véhicules. Résolution en 1080p oblige (ou presque), les textures gagnent en finesse et le jeu est bien plus propre. Mention spéciale aux textures du sol (terre, sable, goudron) vraiment magnifiques et plus riches en détails.

Les intérieurs sont également plus jolis, mieux contrastés et ajoutent quelques effets de lumière. La végétation est également plus présente et de nombreuses zones gagnent en herbes ou buissons, renforçant encore plus le côté réaliste du jeu. Notez également que la faune s'est agrandie. Vous croiserez par exemple de nouveaux animaux sauvages ou plus simplement de mignons petits chats. Le tout tient bien évidemment sur un seul Blu-ray. Au niveau de la narration, le jeu reste le même que sur Xbox 360 et les missions restent identiques, bien qu'une nouveauté de taille soit au programme : une vue à la première personne. Présentée via un récent trailer, cette vue FPS change complètement la donne et procure une immersion incroyable, bien qu'elle ne soit pas dénuée de défauts. Il est donc possible, à tout moment, d’alterner les vues, afin d'entrer au coeur de l'action. Et pour se faire, les développeurs ont créé de nombreuses animations pour que le joueur s'y croit. Faites vous attaquer par un chien en vue FPS et vous comprendrez. Dans le même genre, les accidents en moto sont hyper bien rendus, tout comme les chutes en général, qui nous font littéralement ressentir la violence des chocs. Les intérieurs des véhicules ont été modélisés, et c'est une réussite, notamment lorsqu'on éjecte un pauvre badaud de sa voiture pour la lui "emprunter".

Avec pas mal d’ajouts !




La conduite reste difficile à gérer, mais on s'y habitue avec le temps. Les fusillades ne sont pas en reste et flinguer ses ennemis est absolument jouissif. Il est toujours possible de se mettre à couvert. Tout ou presque est paramétrable, de la visée (assistée ou non), au système de couverture. Rockstar a pensé à tout, mais nous devons avouer que nous sommes à de nombreuses reprises repassés en vue à la troisième personne pour une meilleure visibilité. Il faut dire que certaines animations sont un peu raides et qu'il est parfois difficile de faire exactement ce que l'on veut. En définitive, si cette vue FPS procure une immersion incroyable, elle n'est pas indispensable et reste parfois difficile à gérer. Le mieux reste de switcher régulièrement afin de varier les expériences. Du contenu additionnel est également de la partie, allant des nombreuses musiques sur les stations de radio à des courses ou défis exclusifs. Ajoutons enfin que le switch entre les personnages est bien plus rapide et plus fluide dans cette version. En mode online, ce sont désormais 30 joueurs qui peuvent intégrer le mode libre. Bien que le nombre soit quasi doublé, le principe ne change pas.

On se balade, on flâne, on flingue, on fait des selfies avec ses potes et on participe aux (très) nombreuses activités proposées. La fluidité est également au rendez-vous, nous n'avons subi que très peu de déconnexions ou autres soucis du genre. Le personnage online que vous aviez créé sur Xbox 360 peut être récupéré via le Social Club de Rockstar, accompagné de quelques bonus (argent, armes, véhicules). Notez par contre que votre progression solo repart à zéro, ce qui peut être dur à avaler pour les joueurs ayant déjà bouclé le jeu et déverrouillé de nombreux bonus. Vous retrouvez donc dans ce mode online les joies des vagues d'ennemis, des braquages de magasins, des courses-poursuites en ville, des missions légèrement scénarisées ou des fusillades en équipe et chacun pour sa peau. L'attente pour ces parties est réduite et vous pouvez continuer à vous promener tranquillement pendant que la console se charge de vous trouver une partie, sans temps mort. La totalité des DLC proposés depuis le lancement du jeu est présente. Le joueur a donc toujours autant de plaisir à faire évoluer son avatar, à investir (véhicules, immobilier) et à former des Crews (les interactions sont très poussées) pour se lancer dans de véritables guerres des gangs. De nombreux paramètres restent accessibles, comme dans l'ancienne version, pour pouvoir par exemple jouer sans trop de contraintes. La vue FPS est également accessible en mode online.

Point complet
Grand Theft Auto V revient en force et avec de nombreux atouts. Techniquement, le jeu fait un bond en avant et propose des graphismes plus fins, plus fluides et des textures encore plus détaillées. Le trafic gagne en intensité et le jeu en richesses diverses (végétation, animaux). Les reflets au sol et sur les voitures sont encore plus beaux et les panoramas sont magnifiques et proposent une meilleure distance d'affichage. La vue à la première personne, immersive, pourra lasser les joueurs à cause d'animations donnant parfois le tournis, mais le travail des développeurs est à saluer (animations de rechargement des armes, intérieurs des véhicules, etc.), et sauter en parachute en vue FPS est vraiment jouissif. En online, le jeu permet de jouer jusqu'à 30 participants et propose encore plus de contenus et d'activités, le tout restant très fluide, malgré une ou deux déconnexions. Reste à mesurer l'intérêt, une nouvelle fois, d'un portage : si les joueurs n'ayant jamais joué à GTA V fonceront vers cette version plus aboutie, les autres ayant déjà terminé le titre dans tous les sens sur old-gen seront moins emballés. Malgré tout, ils pourront tout de même se lancer à nouveau dans le mode online et son côté MMO aux interactions poussées, qui permet, cerise sur le gâteau, de récupérer son personnage créé l'an passé.

On a adoré :
+ Les qualités de GTAV old-gen…
+ Une version bien plus aboutie
+ Plein d'effets (reflets, lumières)
+ Musiques, armes, véhicules en plus
+ Switch des persos plus rapide
+ Intérieur des véhicules modélisé
+ Jeu online plus riche, très stable
+ Vue FPS hyper immersive…
+ Avec de nombreuses animations…
On n'a pas aimé :
- Mais qui peut lasser à la longue
- Manque de visibilité en vue intérieure (véhicule)
- Léger aliasing, un chouia de clipping


Consulter les commentaires Article publié le 30/12/2014 par Lionel B.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019