Test Grand Chelem Tennis 2 - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 307 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Grand Chelem Tennis 2



Editeur
EA Sports
Distributeur
Electronic Arts
Genre
Sport
Statut
Disponible
Date de sortie
  09.02.2012
  2012
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI
Thème
Tennis

Après 2K Sports et sa série des Top Spin ou encore Sega et ses Virtua Tennis, c'est désormais au tour d'Electronic Arts de faire la tournée des grands chelems avec la dernière création d'EA Sports. Grand Chelem Tennis 2 s'attaque en effet à l'une des disciplines les plus prisées du moment en tentant de mélanger arcade et simulation. Un pari réussi ?

Jeu, set et match !




Lorsque Electronic Arts se lance dans la production d'une nouvelle série sportive, cela donne généralement une nouvelle référence en la matière. On l'a vu avec FIFA, Madden, NHL, et bien d'autres par le passé. Rien de surprenant dès lors à constater que ce Grand Chelem Tennis 2 est plutôt une bonne surprise. Certes, il n'atteint pas le niveau du dernier Top Spin, mais il ne faut pas oublier qu'il s'agit du premier essai d'EA sur consoles HD et que cet essai est plutôt bien converti. D'entrée de jeu pourtant, on est déçu de constater que le soft ne propose qu'une vingtaine de joueurs de renommée, qui souffrent en outre d'un visage pas forcément très bien modélisé... Pour le reste, le soft tente de se concentrer sur le Grand Chelem, c'est à dire les plus grands tournois mondiaux. Oubliés les petits championnats locaux donc puisque le but n'est pas de débuter tout en bas de l'échelle dans le mode carrière mais d'enchaîner 10 saisons d'affilée pour entrer dans la légende. Un concept sympathique mais qui mène forcément à pas mal de répétitions, le jeu ne comportant que quatre tournois majeurs qui reviennent durant ces dix saisons. Ceci étant dit, cela a le mérite de donner au titre une durée de vie potentiellement monstrueuse pour les amateurs de ce sport.

Niveau prise en main, Grand Chelem Tennis 2 parvient à se différencier de ses concurrents grâce à son mélange de simulation et d'arcade. Si la plupart des mouvements sont réalistes, notamment les services, beaucoup plus difficiles à réaliser que dans d'autres titres du genre, d'autres actions, comme la course, donnent plutôt les sensations d'un jeu purement arcade à la Virtua Tennis. Assez étrangement, le mélange prend plutôt bien et parvient très vite à donner d'excellentes sensations. On note d'ailleurs la possibilité d'opter pour deux styles de prise en main différents. Vous pouvez ainsi opter pour la jouabilité classique, avec les différents boutons, ou pour un gameplay dit "plus réaliste", qui n’est pas sans rappeler Fight Night à certains avec le contrôle direct de la raquette grâce au stick analogique droit. Pas forcément intuitif, le Total Racket Control offre des trajectoires de balle peut-être un peu plus précises que le mode de contrôle plus traditionnel. Ceci étant dit, le jeu est plutôt bien équilibré et les deux modes se valent. On note cependant qu'il faut un peu plus de temps d'adaptation pour maîtriser les différents coups possibles avec le Racket Control, celui-ci impliquant des mouvements à apprendre rapidement. Le petit vent de fraîcheur permet en tout cas de donner un petit cachet au titre, qui sera fortement apprécié des habitués d'EA Sports. A contrario, on sent que la série se rode encore, certains aspects du gameplay étant trop limités, comme par exemple les montées au filet qui assurent beaucoup plus facilement des points que dans Virtua Tennis ou Top Spin. Dommage, même si ce n'est pas catastrophique en soi.

Sur la ligne




Clairement destiné au joueur lambda et non aux fans incontestés de réalisme, Grand Chelem Tennis 2 se paye le luxe d'offrir quelques anachronismes en réunissant dans son casting des joueurs actuels et des légendes du tennis. C'est plutôt sympa, bien que l'on aurait peut-être préféré ne pas voir un tel mélange dans le mode carrière... C'est d'autant plus regrettable qu'environ la moitié du casting est issue des dernières décennies. Certes, il y a toujours moyen de modéliser son propre visage et de bénéficier d'un éditeur de personnages assez complet, mais cela n'enlève rien au fait qu'on aurait aimé en voir davantage et surtout éviter les anachronismes. A contrario, EA n'a pas hésité à faire plaisir aux fans de la discipline en permettant de régler la longueur des matchs en allant jusqu'à six jeux. La présence des légendes du passé permet également de créer des challenges "historiques" retraçant les grandes rencontres. Il s‘agit d’un mode de jeu très réussi qui montre qu'EA a mis un point d'honneur à satisfaire également les amateurs de la discipline.

Mais ceci ne joue pas forcément toujours en la faveur du soft… Par exemple, le fait que les développeurs aient opté pour une ambiance très sobre colle plutôt bien à la réalité, mais pas forcément à un jeu... Le titre manque réellement de caractère et donne un peu l'impression de jouer à un clone un peu vide de Top Spin par moments. Les graphismes sont jolis, les animations plus ou moins réalistes (à quelques exceptions près), les bruitages et effets sonores collent plutôt bien, mais le tout manque cruellement d'énergie et de vie, au point qu'on finit très vite par espérer qu'EA sorte un petit patch pour rectifier tout ça... Qu'à cela ne tienne, Grand Chelem Tennis 2 s'en sort plutôt bien de ce côté-là, même s'il reste très standard, aussi bien dans son gameplay que dans sa réalisation. A contrario, le mode multijoueur (incluant un pass en ligne mais ne l'exigeant pas) est une franche réussite, offrant des duels intenses, un mode carrière en ligne, une compétition internationale, qui permet de faire progresser son propre pays dans le classement général et de jouer à des tournois plus traditionnels. Bref, c’est du bon boulot, bien que l’on aurait aimé pouvoir incarner davantage de joueurs et joueuses pour l'occasion...

Point complet
Grand Chelem Tennis 2 s'impose finalement comme un bon jeu de tennis, à mi-chemin entre la simulation et le jeu purement arcade. Plutôt fun, agréable à prendre en main, joli et long, le soft souffre cependant de nombreuses petites erreurs de jeunesse et d'un aspect trop standard qui fait qu'il est vite difficile de le différencier des standards du genre. Top Spin a sans aucun doute encore de beaux jours devant lui malgré cette première incursion réussie d'EA Sports dans cette discipline sportive.

On a adoré :
+ La réalisation dans son ensemble
+ Un gameplay très agréable
+ Les services, difficiles
+ Une bonne durée de vie
+ Le jeu en ligne
On n'a pas aimé :
- Un casting très limité
- Ca manque d'ambiance
- Un jeu trop standard ?


Consulter les commentaires Article publié le 19/03/2012 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020