Test Gears of War Ultimate Edition - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 247 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Gears of War : Ultimate Edition



Genre
Action
Statut
Disponible
Date de sortie
  28.08.2015
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI
Prix de lancement
39,00 €

Les licences pouvant se targuer d'avoir montré la voie à diverses copies, entre autres par leur gameplay, sont rares. Gears of War peut être considérée comme l'une d'elles. À l'époque de sa sortie sur Xbox 360, le jeu a même été décisif pour la quantité de mémoire embarquée dans la console. Le temps est passé et, neuf ans après son émergence, Gears of War s'offre une réédition estampillée "Ultimate Edition". Cette ultime édition mérite-t-elle son sous-titre ?

Un vrai travail et une bonne offre ?




Sans refaire le pitch de Gears of War, intéressons-nous aux apports de cette version. Ceux qui découvent la série et qui souhaitent en connaître un peu plus sur l'histoire peuvent lire la critique de la version Xbox 360. Ce qui frappe dès les premières minutes de jeu, c'est la mise à jour graphique. Affiché en 1080p, avec un taux de rafraîchissement de 30 images/secondes, le soft ne souffre d'aucun ralentissement en solo. Les environnements ont gagné en beauté grâce à de nouvelles textures ultra détaillées et des effets de lumière plutôt convaincants. Malheureusement, en coopération en local, c'est une autre histoire... Il arrive que les textures se chargent en retard et que la distance d'affichage soit réduite. Dommage ! On peut noter quelques objets destructibles "mal intégrés graphiquement" à l'environnement et les armes des ennemis vaincus qui flottent au-dessus du sol. Les animations faciales des nombreuses cinématiques sont quant à elles particulièrement réussies et font quasiment oublier les visages botoxés de la version 360. Côté son, le mixe des voix semble être mieux réglé et plus clair. Sur 360 les dialogues étaient parfois masqués par le bruit environnant. Le fil de l'histoire se déroule probablement mieux sur cette version Xbox One puisque l'I.A. des Gears a été retravaillée. Il arrivait souvent, voire constamment, que les Gears contrôlés par la console foncent littéralement dans le tas pour finalement se faire avoir juste devant les lignes ennemies, laissant seul le joueur contre tous.

Cette fois-ci, les soldats jouent moins les gros bras et savent rester à bonne distance. La fonction "Tac/Com", qui permet de donner des ordres, n'a subi aucun changement et ne sert quasiment pas de toute l'aventure. Il faudra attendre la dernière partie du jeu pour arpenter les missions supplémentaires qui sont en fait les passages ajoutés à la version PC de Gears of War en 2007. Pas de vraies nouveautés de ce côté-là... Le mode multi bénéficie d'un affichage en 60 images/secondes et donne un coté plus "punchy" à la caméra. De nouveaux modes ont été intégrés (Match à mort en équipe, Roi de la colline, Eclair et Execution au destructor), tous étant jouables sur le Xbox live, en local ou même en LAN. Le seul bémol, c’est le temps d'attente entre chaque partie, beaucoup trop long. On aurait apprécié l'ajout du mode Horde qui a fait le succès en ligne de la série. Côté bonus, outre le droit de télécharger Gears of War et ses deux suites, ainsi que la préquelle Gears of War Judgment dans la ludothèque rétrocompatible Xbox One/Xbox 360, les bonus semblent un peu "faibles" pour une édition "Ultimate". À débloquer : quelques illustrations et cinq BD en Anglais en trouvant les plaques CGU... Le jeu donne aussi l'accès à la bêta de Gears of War 4 mais rien d'autre concernant le premier opus. Il n’y a ni documentaire, ni encyclopédie du monde des Gears par exemple.

Point complet
Gears of War : Ultimate Edition est une bonne acquisition pour les néophytes, qui découvriront à “prix doux” (une quarantaine d’euros) la saga complète avant le 31 décembre 2015. Après cette date, il ne sera plus possible de télécharger les épisodes Xbox 360... Quant aux autres, ils ne seront probablement pas charmés par ce Gears of War lifté qui n'apporte finalement pas grand-chose aux fans de la première heure ou alors ils préfèreront profiter de l’original que l’on trouve à quelques euros à peine.

On a adoré :
+ Un prix adapté avec un vrai travail
+ Des graphismes retravaillés
+ Les qualités du jeu original
+ Télécharger les suites rétrocompatibles...
On n'a pas aimé :
- Pour un temps limité
- Jeu à deux pas optimisé
- Faible en bonus
- 30 images/secondes en solo


Consulter les commentaires Article publié le 30/09/2015 par Bruce S.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019