Test Feist - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 148 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Feist



Genre
Plateformes Réflexion
Statut
Disponible
Date de sortie
  13.12.2016
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI
Prix de lancement
9,99 €

En développement depuis maintenant sept ans, Feist est l’œuvre de deux amis passionnés. Après de nombreuses péripéties et quelques récompenses de jury, Feist est sorti le 23 juillet 2015 sur Windows, Mac et Linux. Ce jeu de plateformes, développé par le studio suisse Bits & Beasts et publié par Finji, a finalement été porté su nos Xbox One…

Bienvenue à la F(e)istinière !



Inutile de tourner autour du pot, le scénario tient sur un bout de papier toilette. Vous incarnez un petit monstre ressemblant plus à une boule de poils (trouvée au fond de la douche) qui doit retrouver son ami kidnappé par d’autres monstres plus féroces. Il n’y a aucune cinématique, rien n’est expliqué, vous êtes très vite livré à vous-même sans savoir quoi faire. Les développeurs ne se sont pas du tout foulés, c’est navrant. Au niveau de l’esthétique, signalons-le d’entrée de jeu, c’est un copié/collé de LIMBO ! En effet, le jeu se déroule en 2D avec des ombres au premier-plan et un décor plus coloré. Seul détail qui change ici, la couleur primordiale est le vert. Reste que graphiquement le rendu global est assez beau. L’environnement fait vu et revu puisque vous traversez une énième fois une forêt, une grotte et un lac... On ne s’attarde pas sur les ennemis et les pièges, déjà vus des milliers de fois dans ce style de jeux. Seuls quelques « petits boss » sont plus originaux au niveau du design, sans pour autant casser trois pattes à un canard. Dommage de se limiter à des choses vues et revues. De même, au niveau de l’ambiance, le titre peine à se démarquer, la bande sonore étant discrète et assez classique. Faute à un manque de prise de risque, je n’ai pas réussi à me plonger dans cet univers…

Le gameplay peine également à convaincre, la faute à une maniabilité hasardeuse entachée par une certaine inertie. Du coup, la précision des sauts est à revoir, ce qui devient vite frustrant. Pire, les développeurs ont eu la fausse bonne idée d’inclure des phases de combat. Nous en avons peu l’habitude, le genre demandant plus de fuir et de se concentrer sur les énigmes, du coup l’idée paraissait bonne sur le papier. Dans les premiers niveaux, il faut même avouer que cela reste correct, voire intéressant vu qu’il y a peu d’ennemis. Par la suite, c’est le drame ! Pourquoi ? Pour plusieurs raisons : les hit boxes sont complètement à la rue, les hordes d’ennemis spamment sans arrêt (même pendant les rares phases de réflexion) et les petits boss vous jettent en l’air comme une vulgaire pomme de pin. Quand vous vous retrouvez face à 2-3 boss, si l’un d’eux vous choppe, c’est fini pour vous, votre corps servira de ballon et ils se feront des passes de Foot US entre eux. Les phases de combat sont très répétitives et lassantes. Après avoir tenté de jeter quelques cailloux et bâtons dans la tronche de vos ennemis, ce qui vous vaudra de mourir à maintes reprises, ces derniers semblant increvables, vous allez très vite opter pour la meilleure solution : le rush jusqu’au boss de fin de niveau ! En parlant de morts, on espère que vous n’êtes pas allergique au die and retry car le jeu repose essentiellement sur ça. En effet, à plusieurs moments, vous allez vous retrouver coincé sans savoir quoi faire.

Du coup vous allez essayer toutes les solutions qui paraissent « logiques » sauf que le jeu ne l’est pas ! Par exemple, vous êtes poursuivi par un monstre, vous voyez une sorte de liane devant vous, devant cette liane se trouve un mur, tout bon joueur qui se respect se dira « bon je suppose que je dois attraper cette liane si je veux franchir le mur ». Oui… mais non ! En réalité vous devez tout simplement tuer le monstre et, une fois celui-ci mort, le mur se casse tout seul ! Cette foutue liane n’était là que pour faire joli… Autre gros point noir, la gestion de la santé de votre personnage (et notre santé mentale au passage) est tout simplement incompréhensible. La gestion des dégâts est totalement aléatoire, un ennemi peut vous tuer en 4/5 coups comme en 1 seul. Vous ne savez jamais combien de points de vie il vous reste et on met du temps à comprendre que les mouches qui se promènent servent à restaurer notre santé… On aime quand le jeu ne nous guide pas en nous prenant par la main, mais ici c’est du total n’importe quoi, rien n’est jamais indiqué, ni clair, ni logique ! Passons maintenant à la loupe (voire au microscope) le contenu et la durée de vie. Le titre propose 10 niveaux, toujours le même objectif, avancer jusqu’à la dernière zone, taper le ou les boss, ce qui sert à débloquer le niveau d’après. La question que tout le monde se pose forcément, en combien de temps finit-on le jeu ? On espère que vous êtes bien assis car il n’a fallu qu’une heure pour venir à bout de cette « aventure », dans laquelle on ne retourne pas, la rejouabilité étant nulle... Quoi que dans ce cas-là, on dirait plutôt heureusement !
Article rédigé par kyl3rs95 // Membre XG+


Point complet
7 ans… 7 put*** d’années pour ça ? Vous l’aurez compris, ce petit Feist est une grande déception. Visuellement, même s’il est agréable, le jeu a clairement repris l’aspect de LIMBO, le gameplay est très irritant à cause de sa maniabilité et des ennemis qui vous martyrisent sans cesse, ce qui amène à mourir à plusieurs reprises. Ajoutez à cela des mécanismes de jeu plus que limités, une rejouabilité nulle, une durée de vie et un contenu ridicules et vous obtenez une énorme déception, surtout que le prix paraît plutôt élevé pour ce qui est proposé. Il y a bien quelques qualités et le début est même plaisant, sans compter que certains accrocheront à l’ambiance, même si ça n’a pas été notre cas, mais les défauts finissent par l’emporter sur l’ensemble, surtout qu’il manque clairement une logique dans le game design.

On a adoré :
Le design des « petits boss »
Le début du jeu
Les premières phases de combat
Visuellement réussi…
On n'a pas aimé :
Mais trop pompé sur LIMBO
L’histoire tient sur un bout de PQ
Gestion des dégâts incompréhensible
Maniabilité frustrante
Environnements répétitifs
Durée de vie (1h, 2 max)
Cher pour ce que c’est (9,99€)
Rejouabilité nulle
Die and retry exagéré


Consulter les commentaires Article publié le 30/07/2017 par Vincent P.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2017