Test Dynasty Warriors 8 Empires - jeux vidéo Xbox One

XBOX GAMER
connect�, 41 462 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Dynasty Warriors 8 Empires



Editeur
Tecmo Koei
Développeur
Koei Co. Ltd.
Genre
Beat'em All
Statut
Disponible
Date de sortie
  27.02.2015
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI

Après quasi deux décennies, les Musou ont toujours le vent en poupe chez nos amis japonais et réalisent de jolis scores de vente. Ne perdant pas le Nord, Koei Tecmo continue à nous abreuver en jeux du genre, en passant par de nombreux spin-off. Dynasty Warriors 8 Empires en fait partie et nous ressert le mélange habituel beat them all/stratégie. Déjà bien connu des fans, ce nouveau penchant Empires de la saga propose-t-il suffisamment de nouveautés pour que l'on s'y attarde ?

Un gros travail sur une base friable ?




Le scénario se base une nouvelle fois sur l'histoire des trois royaumes, où la domination de la Chine est au coeur de toutes les négociations et batailles. A vous d'incarner au choix l'un des 83 généraux proposés (profitant tous d'attributs différents - attaque, défense, santé…) ou bien d'en créer un de toute pièce. Le mode création est ultra complet et permet de quasiment tout paramétrer : officiers, soldats, bannières ou encore chevaux. Créer son personnage pourra d'ailleurs vous prendre pas mal de temps, les possibilités étant très grandes : choix du visage, du maquillage pour une femme, de la longueur des bras ou des jambes, des vêtements, des armures, de l'arme utilisée (hache, arc, nunchaku, épée) et des mouvements spéciaux. Sachez que si vous choisissez de débuter l'aventure dans le mode Empire (le mode principal du jeu) avec un personnage créé par vous-même, vous commencerez comme combattant indépendant. A vous de débuter par des missions simples et de fonder votre propre empire par la force ou la négociation, et ainsi d’écrire votre propre histoire. Vous passerez donc de soldat ordinaire à commandant, voire au-delà, en grimpant les échelons et en remportant des batailles. C'est lors du conseil de guerre que vous mettrez en place vos différentes stratégies, avec des objectifs à accomplir, qui vous permettront d'augmenter en niveau en cas de succès. Les objectifs restent globalement les mêmes d'un bout à l'autre de l'aventure (qui se déroule sur 50 années, à raison d'un objectif par mois), allant des quêtes aux contrôles de bases (en tuant un certain nombre d'ennemis), en passant par des assassinats ou des alliances avec d'autres empires, importantes pour le contrôle des territoires.

Mais il n'y a pas que la guerre dans tout ça et il faudra également penser au relationnel, au recrutement d'unités ou encore à la construction de bâtiments (marchés, magasins d'armes). Vos relations avec vos généraux auront leur importance et il faudra s'entourer des meilleurs et des plus fiables, afin de leur attribuer des tâches importantes pour vous aider à faire fructifier votre empire. Sachez qu'il est même possible de se marier et d'avoir un enfant, qui pourra se battre à vos côtés. A vous également de choisir de trahir ou non votre seigneur, de défendre ou d'attaquer les villages, la plupart des décisions se déroulant via une carte tactique de la Chine représentant les territoires. N'oubliez pas de bien équiper vos personnages et d'améliorer leurs armes, via des menus assez lourds et ayant tendance à ramer. Notez que certains loading sont également assez pénibles. Niveau possibilités, le jeu est très riche et les joueurs chevronnés passeront des dizaines d'heures à tout gérer. Chaque action est importante et définira votre style de jeu, sans compter que chaque exploit vous fera remarquer et évoluer en conséquence. Autant dire que tout peut être très différent d'une partie à l'autre, augmentant grandement la durée de vie du titre, déjà très bonne. Sachez qu'une fois un cycle terminé, les stats de votre personnage reviennent à zéro lors du lancement d'une nouvelle partie. Par contre, les armes ou items gagnés via les quêtes ou les raids sont conservés. Malheureusement pour les débutants, le jeu est assez difficile à appréhender, la faute à une absence de didacticiel (vous êtes lancé directement dans le jeu avec de simples petits textes d'aide et quelques tutoriels basiques) et des sous-titres en anglais uniquement. Le niveau d'anglais requis est d'ailleurs plus élevé que la moyenne, et les non anglophones risquent de patauger un moment avant de commencer à saisir les rouages du titre.

Dommage, car l'aspect stratégique, malgré une certaine répétitivité après plusieurs heures et quelques incohérences, est vraiment développé et intéressant. Mais dès lors que le joueur se retrouve sur le champ de bataille, le constat est moins glorieux. On retrouve en effet tous les défauts habituels de la série, et rien ne nous est épargné : les animations des ennemis se ressemblent toutes, ils apparaissent et disparaissent comme par magie et restent bien souvent comme figés sur place, sans réaction. L'I.A. est comme d'habitude quasi inexistante et même si cela reste fun de défoncer les ennemis par centaines, la lassitude arrive rapidement. De plus, le jeu ne profite en aucun cas de la puissance de la Xbox One, se traînant toujours de l'aliasing, du clipping et des chutes de frame rate. Même le brouillard est encore parfois présent et, bien que les décors soient variés (déserts, villages, plaines), le tout est visuellement très daté. Il est quand même vraiment dommage que les développeurs ne fassent pas quelques efforts de ce côté-là, en plus l'aspect technique semble ne pas avoir évolué depuis pas mal d'années. Certaines cut-scenes sont vraiment laides, parfois floues et semblent tirées d'une version PS2. Les voix peuvent être au choix japonaises ou anglaises, tandis que les musiques deviendront rapidement répétitives et soûlantes. Vous risquez de vite baisser le son... Notez enfin que le jeu propose un mode libre permettant de participer aux épreuves débloquées durant le mode histoire (invasion, défense, événements, quêtes) en paramétrant la difficulté et en choisissant ses officiers, ainsi que du jeu en ligne et hors ligne à deux joueurs. S'il est intéressant de pouvoir jouer en coopération en ligne avec un ami, c'est bien le mode local qui nous a le plus occupé, permettant à deux joueurs d’évoluer côte à côte.

Point complet
Dynasty Warriors 8 Empires souffle le chaud et le froid. La partie stratégique du titre est très développée et intéressante. Elle permet de gérer de nombreux paramètres, rendant chaque partie différente. A côté de cela, les phases de beat them all sont à l'image des précédents jeux. Si nous sommes habitués à la répétitivité inhérente au genre, les graphismes bien vilains commencent à lasser et un effort serait le bienvenu (nous répétons cela depuis plus de dix ans maintenant...). De plus, la richesse du jeu le rend difficilement accessible aux débutants, d'autant que les sous-titres sont en anglais et que les tutoriels sont basiques et se font rares. Le jeu reste donc, malgré certaines qualités, réservé à une minorité de joueurs. Si les développeurs ont l'ambition d'étendre un peu leur cible de joueurs, il faudra qu'ils fassent encore de sérieux efforts sur l’accessibilité.

On a adoré :
+ Côté stratégique développé
+ Nombreux paramètres à gérer
+ Les relations entre les officiers
+ Mode création hyper complet
+ Un côté tactique intéressant
+ Chaque partie est différente
+ Excellente durée de vie
+ Mode coop hors ligne
On n'a pas aimé :
- Graphiquement toujours à la rue
- Animations raides et copiées/collées
- Menus lourds et complexes
- En anglais uniquement
- La répétitivité habituelle
- Trop complexe pour la majorité des joueurs


Consulter les commentaires Article publié le 14/04/2015 par Lionel B.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2021