Test Dragon Bros - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 202 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 



Nombre de joueurs
1

Développé par Spice Lizard Studio, Dragon Bros est un « Run &Gun » en 2D à la Metal Slug sorti en mai 2017. Le titre vous place dans la peau d’un bébé qui doit sauver sa maman enlevée par des robots, ces derniers ayant envahi et dévasté votre planète. Dragon Bros est le troisième titre du studio, lancé après avoir mis en standby le second (Vampires, Guns & Rock’n’Roll) qui était bien trop ambitieux, et ce que cela soit au niveau financier ou technique. Du coup, on se demande si ce troisième titre a été allégé pour revoir les ambitions à la baisse… On vous le dira après avoir sauvé notre maman bordel de diou !

Un dragon pour les sauver tous !



Le jeu se veut être un condensé de shoot à tout va, comme un bon défouloir. Votre but est simple : nettoyer l’écran en bottant le derch’ de tout ennemi en vue ! Vous alternez entre des phases de mouvement, où vous avancez tout en tirant comme un forcené dans tous les sens, et des phases fixes où vous devez survivre aux différentes vagues d’ennemis qui arrivent en quantité importante… Donc vous survivez en gros en tirant aussi à tout va sur tout ce qui bouge ! Le bestiaire est peu varié mais il faut tout de même noter que vous ne mettez pas à terre tous les ennemis aussi facilement les uns que les autres. Par exemple, les ennemis avec un bouclier nécessitent un dash pour être tués ou un headshot.

Full Metal Bullet! Guignol au rapport !

Après ce jeu de mots d’accroche digne de ceux de notre cher Oni (coucou Vince), nous allons parler de notre arsenal. Nos dragons sont là pour casser la gueule de tous ceux qui se dressent en face d’eux. Faut pas déconner, ils ont enlevé leur maman dragon quand même ! Ici, point de méga arsenal, vous disposez d’une arme de base à la capacité de tir illimitée en tir principal et d’un tir secondaire spécial, qu’il faut activer en récupérant des items au sol, des genres de pièces dorées. Ce tir spécial est bien entendu plus puissant que le tir normal, tirant trois munitions à la fois, mais il ne dure que quelques très courtes secondes. Vous serez amenés à lâcher des armes à munitions limitées par ci par là (railgun, riotgun, laser, etc.) qui s’équipent d’office une fois ramassées. Il vous sera possible de reprendre votre arme de base afin de conserver vos tirs à l’arme fraichement laissée. Votre mort signifie également la perte de votre arme spéciale. A noter deux « défauts » au niveau de armes, ou plutôt deux points améliorables : il n’y aucune amélioration durable de notre arme ou moyen d’en avoir d’autres. Dès l’utilisation du tir spécial, un message va apparaître au beau milieu de l’écran, ce qui pourrit un peu la visibilité, déjà entachée par des gunfights qui partent dans tous les sens.

Mario-Dragon Bros. Shooter

La référence au plombier moustachu se situe au niveau de la navigation sur la map monde pour sélectionner son niveau. En plus des missions liées à la progression du titre (quatre mondes, onze missions principales au total, dont certaines ne sont qu’un combat contre un boss), vous découvrez aussi des missions « mini-jeux » à thème qui apportent un peu de fraicheur au titre bien que leur durée totale ne soit pas super grande. Vous pourrez paramétrer la difficulté de vos missions, principales comme annexes. Autant en difficulté la plus simple, le titre ne présente aucun défi, autant en difficulté max, vous rencontrerez peut-être un affrontement ou deux qui renverront les bébés dragons dans les jupons de leur mère (ha bah non, elle a été kidnappée…).
Let’s play!

Visuellement nous avons affaire à du pixel gaming, sauce rétro, comme beaucoup de jeux actuellement. Toutefois, cela reste sympa et fluide même lorsque votre dragon décide de se la jouer terroriste en faisant péter la moitié de l’écran. La prise en main est rapide, nous allumons tout ce qui bouge dans tous les sens et les niveaux s’enchainent vite. Côté bande-son, elle est assez axée musique électro. On note la présence de plusieurs rythmes dans chaque morceau, en sachant que la cadence et le déclenchement des pièges s’accordent avec ces musiques et bruits. C’est un petit plus sympathique.

L’avis perso d’Hervé : Aeons // Pour une soirée, sans plus !

Le titre se veut assez simple niveau conception et épuré dans son contenu, qui se résume à un enchaînement de quelques niveaux pour boucler l’aventure d’une traite. Il m’aura fallu moins de deux heures pour boucler les 11 missions en difficulté maxi (la hausse de difficulté est assez compensée si vous jouez en coop). Je l’ai fini avec mon petit garçon de trois ans et demi en duo en difficulté 1 sur 5 en à peine plus d’une heure, et il est mort moins de dix fois sur l’aventure complète, ce qui donne une idée du niveau de difficulté mini (certains boss, je suis même resté en mode « no brain » à spammer mon tir sans bouger, c’est passé crème). Le bestiaire comme le level design prennent le même chemin. Chacun des quatre mondes propose un skin visuel point barre, vous rencontrez grosso modo les mêmes ennemis du début à la fin du jeu. Sa durée de vie des plus courtes et l’absence de gros défis en font un jeu « temporaire » amusant et défoulant certes, mais sur lequel nous ne reviendrons pas une fois la fin du jeu. Est-ce que les 10€ sont justifiés ? En partie, car le jeu reste amusant et propose du couch gaming toujours sympa à prendre. Il fait un bon jeu retrogaming avec une bande-son sympatoch’, surtout avec le système des pièges au rythme des sons. Mais le rapport prix/durée de vie est finalement assez élevé.


Point complet
Dragon Bros est un petit jeu pop-corn auquel on s’intéresse le temps d’une soirée, histoire de profiter de la coopération en local. On le termine très vite, il n’y a quasiment aucune difficulté et on a du mal à y revenir mais l’expérience reste sympathique. A vous de voir si les dix euros demandés restent un investissement justifié ou s’il vaut mieux attendre une bonne remise avant de craquer. Après tout, il reste un titre simple et défoulant !

On a adoré :
Défoulant, simple
La coop locale ajoute du fun
Bande-son électro synchronisée
Les mini-jeux…
On n'a pas aimé :
Sympathiques mais vite expédiés
Très court
Difficulté très basse
Un monde => un skin
On en fait vite le tour
Pas d’amélioration d’arme


Consulter les commentaires Article publié le 29/01/2018 par Vincent P.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2018