Test Dragon Ball Xenoverse 2 - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 154 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Dragon Ball Xenoverse 2



Développeur
Dimps
Genre
Combat
Statut
Disponible
Date de sortie
  28.10.2016
Nombre de joueurs
1 à 4
Classification PEGI
Prix de lancement
69,99 €

La police du temps est de retour. Après les événements racontés dans le premier Xenoverse, la situation dégénère à nouveau et des personnages mal intentionnés ont encore décidé de mettre le bouzin dans la timeline de l'univers de Toriyama. C'est à vous, nouvelle recrue, de rétablir le cours des choses dans cette suite toujours chapeautée par les développeurs de Dimps. Après un premier épisode remontant la licence vers le haut, voyons si cette suite sait apporter les nouveautés nécessaires pour en faire un incontournable de l'univers de DBZ…

La même recette en version améliorée…



La licence Dragon Ball Z a connu des hauts et des bas durant cette décennie, de nombreux jeux récents ayant déçu les fans, encore bercés par des souvenirs agréables datant de l'ère Super Nintendo. Dragon Ball Xenoverse, avec son histoire originale, a su capter l'attention des joueurs, mais se traînait encore pas mal de défauts et de soucis techniques. Pour faire court, ce Xenoverse 2 représente une version améliorée du précédent jeu, en gommant pas mal de défauts et en développant davantage l'univers. Après avoir créé votre personnage de toutes pièces et avoir choisi sa race (Namek, humain, race de Freezer ou encore Saiyen, aux attributs de départ différents), on se lance dans cette nouvelle histoire de modifications temporelles qui ferait tourner la tête de Marty McFly. A force de changer encore et encore le passé et de vouloir rétablir l'histoire, on se perd un peu dans ce joyeux foutoir mais qu'importe : le jeu est très agréable à parcourir. Premier bon point tout d'abord : le hub qui permet d'acheter des objets (la ville de Coton City), des tenues, de rencontrer des pnj (en solo comme en multi) et de déclencher missions et défis est beaucoup plus grand que par le passé. Le level design est plus intéressant et la grande taille de cet environnement oblige parfois à se déplacer en véhicule. On retrouve donc de quoi acheter des techniques pour son personnage, de nouvelles tenues pour améliorer ses caractéristiques, des potions pour se soigner en combat, des combattants prêts à nous entraîner, des défis divers et tous les bureaux de quêtes hors ligne ou en ligne.

Une nouvelle fois, votre personnage gagne de l'expérience et des niveaux débloquant des points de compétence à attribuer, pour améliorer sa santé, son ki (pour les attaques spéciales type Kamehameha), son endurance (pour les téléportations) ou encore sa puissance de frappe. Ce côté RPG est réellement addictif et nécessaire, car le niveau de difficulté des missions solo augmente assez vite. Il faudra donc, une nouvelle fois, farmer des quêtes secondaires pour avoir le niveau nécessaire pour les missions principales. C'est parfois long et fastidieux de se retaper encore et encore les mêmes missions et c'est malheureusement un passage obligé pour ne pas s’arracher les cheveux devant certains ennemis en solo. La ville de Coton City est donc très agréable à parcourir et peut accueillir jusqu'à 300 joueurs, donnant encore une fois une orientation axée MMO. On pourra également se téléporter dans des lieux inédits (le vaisseau de Freeze, la maison d'Hercule) pour débloquer encore plus de quêtes et défis, permettant de looter des objets ou de gagner un peu de sous. On gagnera également des médailles qui permettront de débloquer des éléments spéciaux. Vous oublierez donc vite la mini-ville du premier jeu, répétitive et chiante, pour vous lancer dans l'exploration de cette nouvelle zone sept fois plus grande.

La fluidité, c’est la base !



Tout ceci est bien sympathique en solo mais sera plus riche en événements en multi. On retrouve un aspect communautaire proche de ce que l'on avait dans Phantasy Online sur Dreamcast, avec la possibilité de créer des teams pour les missions les plus corsées et toutes ces phrases et gestes à effectuer pour communiquer avec ses amis. En coop comme en PvP, le jeu est suffisamment accrocheur pour vous pousser à vous améliorer. Xenoverse 2 pense aux fans et les références au manga sont nombreuses. On apprécie de revivre certains événements forts de la saga vus sous un autre angle, notre personnage entrant en jeu. Notez qu'il est possible de récupérer sa sauvegarde du premier Xenoverse pour importer quelques bonus et même son personnage, qui viendra s'intégrer aux cinématiques du mode histoire. Les joueurs du premier jeu ne seront pas dépaysés par la jouabilité du titre, toujours aussi vive et nerveuse, mais qui favorise encore bien trop souvent le spam des boutons. On retrouve les téléportations, les enchaînements poings/pieds, et les attaques spéciales, vraiment jouissives et bien mises en scène. Malheureusement, certains défauts sont toujours d'actualité, comme une certaine répétitivité, des affrontements longs et chiants (contre les gorilles géants notamment) et une caméra bien trop vive qui peine à se concentrer correctement sur l'action.

Malgré le système de lock, certains combats sont ultra fouillis et on se contente de bourriner comme un malade pour espérer s'en sortir, d'autant plus que le jeu est assez difficile et qu'il est fréquent de se lancer dans un combo qui part dans le vide. Le corps à corps a toujours une grande place, mais le choix de vos attaques spéciales avant les combats aura une grande importance. On utilise les gâchettes pour les déclencher, certaines étant vraiment dévastatrices et pouvant détruire une bonne partie du décor. A noter également que les téléportations sont moins abusives et qu'il faut faire preuve d'un peu de stratégie. Techniquement, le jeu est très fidèle au manga, avec des couleurs pétantes, des décors que l'on connaît déjà bien et des effets spéciaux vraiment réussis (la cinématique d'intro est vraiment superbe). Certains éléments par contre sont bien moches (une partie de la végétation notamment) et semblent issus d'un jeu PS2, comme des textures floues et parfois bien fades. Certains décors sont destructibles et la profondeur de champ est appréciable, malgré des murs invisibles limitant les zones. Mais là où Xenoverse 2 s'améliore grandement, c'est dans la fluidité de ses combats : le jeu tourne à 60 images par seconde et cela change beaucoup de choses, rendant les affrontements bien plus agréables et propres. Une amélioration bienvenue. Côté sonore, nous avons rapidement changé les voix anglaises par les japonaises, nettement plus immersives.

L’avis perso de Lionel // Ca ne vaut pas Budokai, mais c’est bien !

J'avais beaucoup aimé le premier Xenoverse mais la répétitivité des missions et la mini-ville servant de hub m'avaient déçu. Cette suite apporte pas mal d'améliorations qui font plaisir. La ville de Coton City est agréable à parcourir, il y a plein de choses à faire, à acheter et à looter, et les graphismes tournent en 60 images par seconde. Malheureusement, il faudra une fois encore se taper plusieurs fois les mêmes missions secondaires pour grimper en niveau et ne pas trop souffrir en solo. C'est assez lourd et certains joueurs risquent de lâcher l'affaire. Le côté communautaire est vraiment bien exploité et l'aventure multi représente un jeu dans le jeu. Dommage, pour finir, que les caméras soient toujours aussi bancales, que l'IA alliée soit si basique et que le jeu tende tant vers le bourrinage des touches, car sans ces défauts, Xenoverse 2 réalisait un quasi sans faute. Je dois avouer préférer la série des Budokai, mais ce nouvel opus est vraiment très intéressant.


Point complet
Dragon Ball Xenoverse 2, c'est le premier jeu, en mieux. Les joueurs ne seront pas dépaysés et retrouveront rapidement leurs marques. La nouvelle ville, Coton City, est beaucoup plus agréable à parcourir et regorge d'activités, plus ou moins intéressantes certes, mais le contenu est vraiment conséquent. Que ce soit en multi ou en solo, il y a de quoi faire, du challenge et de nombreux endroits et personnages à découvrir. Malheureusement, certains défauts persistent, comme certains éléments graphiques très moyens, les caméras souvent larguées, des missions secondaires à farmer encore et encore, et la longueur et la répétitivité de certains combats. Finalement, avec son nouveau hub, son mode histoire et son multi communautaire vraiment travaillé, Xenoverse 2 reste un bon investissement pour tout fan de DBZ. Pour les autres, mieux vaut attendre une petite baisse de prix.

On a adoré :
Nouvelle ville jolie, grande, variée
Roster vraiment complet
Solo intéressant et difficile
Pas mal d'humour…
Et de fan service
Gérer ki, endurance, fatigue
Quêtes et défis nombreux
Plein d'objets et de techniques à collecter
Graphismes plutôt jolis et fidèles
La fluidité des combats en 60i/s
Voix japonaises
Combats dynamiques et faciles à prendre en main…
On n'a pas aimé :
Malgré un gameplay manquant de profondeur
Caméras souvent dans les choux
Refaire encore et encore les mêmes missions secondaires
Certains combats longs, chiants
Quelques éléments graphiques ratés, un peu d'aliasing
Finalement assez proche du premier opus


Consulter les commentaires Article publié le 07/11/2016 par Lionel B.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2017