Test Dishonored : La Mort de l'Outsider - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 148 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 



Développeur
Arkane Studio
Statut
Disponible
Date de sortie
  15.09.2017
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI
Prix de lancement
29,99 €

Sous la forme d’un stand-alone, Arkane Studio nous propose une dose supplémentaire de Dishonored. Le studio nous a déjà offert deux énormes épisodes avec un background recherché, un super level design et un gameplay solide. Tout y était réuni pour proposer une expérience marquante. Désormais, les chapitres sur Corvo et Emily étant clos, vous allez prendre le contrôle de Billie Lurk pour tenter de tuer l’Outsider… Reste à voir si le retour à Karnaca vaut le coup…

Votre mission, si vous l’acceptez, Billie…



Vous voici donc aux commandes de Billie Lurk (Meagan Foster dans D2) pour vous lancer à la recherche de son ancien mentor, Daud, le personnage à l’origine de l’assassinat de l’impératrice dans le tout premier épisode. Une fois celui-ci trouvé lors de la première mission, il vous confie avoir trouvé comment tuer l’Outsider, grâce à une dague détenue par les Aveuglés, secte vouant un culte à ce dernier. Vous voici donc à la recherche de cette lame pour ensuite vous attaquer à l’Outsider. L’expérience proposée par la Mort de l’Outsider se veut plus condensée que celle des jeux précédents mais la recette fonctionne toujours autant : tantôt infiltration, tantôt action, le gameplay « de base » ne dépaysera pas les anciens. Pour autant, il a le droit à son lot de nouveautés, apportant plus de nervosité et de brutalité tout en conservant les mécaniques bien huilées et efficaces des précédents. Exit les super pouvoirs de Corvo, Billie ne dispose pas de la marque de l’Outsider même si elle a reçu quelques capacités qui sont intégralement débloquées dès le lancement de la deuxième mission.

Ces pouvoirs ne sont pas sans vous rappeler ceux d’Emily ou de Corvo. Par exemple, Transfert vous permet de vous téléporter à l’endroit où vous avez positionné votre marqueur (dans votre champ de vision, sans obstacle). Le TP ne peut être exécuté que si vous avez le marqueur à portée, dans votre ligne de vue à nouveau. Une pression pose le marqueur, une autre pression sur LT active le TP. Semblance vous permet de prendre l’apparence d’une autre personne et l’assomme par la même occasion. Cela vous permettra de passer des zones hostiles, accéder à des zones non autorisées ou passer des barrages ennemis. Vous ne tromperez pas les molosses et ne pourrez prendre l’apparence d’un mort. Vous risquez également d’être détecté si le corps de votre cible est trouvé. Votre énergie du vide descendra quand vous vous déplacerez sous Semblance. Tuer un ennemi sans être vue ne vous fera pas perdre votre Semblance. Prescience vous libère de toute attache physique, vous pourrez vous balader tel un feu-follet où bon vous semble et passer via des égouts ou des canalisations pour accéder à des endroits inaccessibles autrement.

Il vous sera possible de marquer des objets ou cibles, poser un marqueur Transfert par exemple, et tout ce qui a été marqué via Prescience restera visible à travers les murs. Poser un marqueur transfert de la sorte vous permettra de passer au travers de portails/fenêtres mais toujours à condition que celui-ci soit dans votre champ de vision. Tout cela, c’est sans oublier vos différents gadgets tels que les mines, tirs à distance, etc. (avec option létale ou non létale à nouveau). Exit aussi les potions de mana, vos capacités utilisent une barre d’énergie qui se recharge toute seule. Ce fait, cumulé à la disponibilité très rapide de vos différentes capacités, apporte un peu de dynamisme et de nervosité au titre en vous donnant des possibilités d’approche vraiment différentes selon votre style de jeu. Nous avons toujours ces fameux charmes d’OS, en guise de personnalisation pour Billie, mais exit aussi la récolte des os de baleine pour améliorer Lurk. Notons aussi votre capacité à entendre les rats parler et à les comprendre comme autre nouveauté. Vous n’avez jamais l’indice de façon franche mais avec un peu de réflexion vous disposerez de quelques informations intéressantes sur l’environnement et ce qui s’y passe. Plus globalement, le titre d’Arkane vous laisse toujours libre choix dans votre façon d’aborder votre mission : infiltration ou non ? Létale ou non ? Sans être vue ou au contraire en mode rentre dedans ? A noter que, contrairement aux anciens opus, être un vrai boucher et tuer tout le monde ici n’aura aucun impact sur la fin du jeu et votre avatar…

Karnaca, notre terrain de jeu



Le jeu propose 5 missions pour une durée de vie totale d’une dizaine à une douzaine d’heures pour la trame principale, avec pour seul environnement Karnaca (à des moments de la journée et lieux différents certes). Vous serez d’ailleurs amené à revisiter des lieux qui ne vous sont sûrement pas inconnus si vous avez joué aux précédents épisodes. Nouveauté du titre, Arkane Studio a eu la bonne idée de rajouter des contrats dans chacune des missions qu’il faudra récupérer sur des tableaux au marché noir, sortes de quêtes annexes, qui gonflent la durée de vie du jeu et qui vous amènent à pousser l’exploration des zones encore plus loin, sans compter les différentes informations sur l’univers du titre à récupérer via des livres ou autres notes ci et là. Ces missions peuvent d’ailleurs être particulièrement ardues et certaines sortent du lot par leur originalité (assassiner une personne et faire en sorte que cela passe pour un suicide). Le Dreaful Whale servira toujours de point de départ et de fin de mission. La durée de vie, par rapport à son prix, est juste énorme quand on voit certains titres à 60-70€ se finir bien plus rapidement, avec la présence d’un New Game + assez spécial permettant de rejouer l’aventure avec les capacités spéciales de Dishonored 2 offrant ainsi une toute nouvelle approche !

La Mort de l’Outsider utilise d’ailleurs le moteur graphique de ce dernier : le jeu n’éclate pas la rétine mais la DA reste du coup intacte et toujours aussi réussie, aucun dépaysement à prévoir de ce côté-là. Du lourd, du lourd ! La version française reste aussi réussie que dans les anciens. Enfin, entrons un peu plus dans la thématique… Derrière cette quête qui paraitrait anodine, « tu dois tuer XX », se cache en réalité des notions bien plus profondes liées à l’humain : le désir de rédemption de Daud, la vengeance, le domaine religieux ou sectaire avec les Aveuglés vis-à-vis de l’Outsider et la relation complexe entre Billie et Daud qui parait ambiguë et ne pas se limiter uniquement au lien maître/disciple. A noter que ce dernier point est assez vite expédié, il aurait peut-être pu être un peu plus exploité, Arkane ayant sûrement voulu aller à l’essentiel : votre mission de mise à mort d’un Dieu. Il s’agit de l’épisode le plus axé sur la côté surnaturel de la franchise, avec les origines de l’Outsider et du pouvoir du vide.
Article rédigé par Hervé/Aeons


Point complet
Malgré les apparences, son statut de stand alone est plus que justifié quand on voit le contenu proposé. Vous pouvez y jouer sans posséder les précédents, même si vous risquez de passer à côté de certains éléments. Avec ce savoureux mélange qui nous est servi, le studio arrive à ajouter des nouveautés à une base qui a fait ses preuves, tout en apportant des informations supplémentaires pour les fans de la licence. Arkane Studio nous démontre encore une fois que les maintes récompenses obtenues pour les deux premiers jeux n’ont rien d’un hasard, tout en nous offrant une fin dans la lignée du passif de la franchise. En prenant le parti d’utiliser les valeurs sûres et solides de la franchise, ils ont tout de même su apporter un vent de fraicheur à leur titre. Les améliorations apportées au gameplay, via les nouveaux sorts et la barre auto-régénératrice, en sont la preuve, offrant des affrontements plus dynamiques, nerveux et brutaux. Le contenu important, et pourtant condensé, ne laisse pas de temps morts, nous tenant en haleine tout au long de nos sessions de jeux. Avec une DA toujours aussi maîtrisée, un lore et un background riches, on ne dirait pas non à un nouvel opus ! Arkane, si tu nous lis, exauce notre souhait ! Avec trois bijoux en 5 ans, avec une maîtrise comme on aimerait en voir plus souvent, la concurrence devrait clairement s’inspirer du studio pour sortir des titres de ce calibre… Surtout quand il est affiché à 29,99 euros en prix public conseillé et qu’on peut le trouver aux alentours des 23 euros sur la toile !

On a adoré :
Une recette efficace…
Avec son lot de nouveautés
Un level design de folie
DA toujours aussi inspirée
Un gameplay au poil
Un stand-alone, un vrai
Autant d’approches que de joueurs
Le New Game +
Le rapport qualité/contenu/prix (29,99€)
On n'a pas aimé :
Chargement un peu long
Karnaca comme seul environnement
On en veut plus !


Consulter les commentaires Article publié le 07/10/2017 par Vincent P.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2017