Test Deep Rock Galactic - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 331 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 



Développeur
Ghost Ship Games
Statut
Game Preview
Date de sortie
  13.05.2020
Nombre de joueurs
1
Prix de lancement
27,99 €

Après plus de deux ans d'Early Access, Deep Rock Galactic, développé et édité respectivement par Ghost Ship Games et Coffee Stain Publishing, arrive enfin en version 1.0 et sort donc de cette phase game preview dans laquelle il a étoffé son contenu à travers des dizaines d'updates. Une preview avait déjà été publiée ici il y a plus d'un an, il est maintenant grand temps de voir ce que le titre propose !

Deep Rock Galactic a investi dans un meilleur équipement !



Si vous avez déjà joué au jeu, vous comprendrez cette petite référence. Si ce n'est pas le cas, comprenez par là que depuis sa sortie le jeu a énormément évolué ! Comme toujours vous contrôlez un nain à bord d'une station spatiale minière de la société Deep Rock Galactic. Chambre, infirmerie, bar, équipement, marché... Tant de choses que vous trouverez à bord de cette station pour créer et améliorer votre expérience de jeu. Il s'agit ni plus ni moins du hub dans lequel vous retrouverez vos amis ou des inconnus en cas de partie ouverte, et vous pourrez sélectionner les différents types de mission que la société vous donnera. Du minage de minerais spécifique à l'élimination de monstres géants en passant par la chasse aux œufs, les missions sont très variées et couplées parfois à des caractéristiques aléatoires qui peuvent être bonnes ou mauvaises pour vous. Faible gravité, grotte hantée, infestation d'exploders... tout ça ajoute à la variété des situations dans lesquelles vous vous retrouverez, et bien évidemment, vous disposerez d'un niveau de difficulté s'étalant de 1 à 5, et on vous déconseille fortement ce dernier si vous n'avez pas une expérience de jeu calibrée avec la précision d'un chirurgien et la réactivité et l'agressivité d'un agent de la matrice.

Afin de réussir vos missions, vous disposez de quatre classes. Rien ne vous empêche en jouant à quatre joueurs de prendre tous la même classe, mais cela pourrait vous jouer des tours sachant combien les classes ont toutes des avantages complémentaires entre elles.
  • Soldat : Si vous avez envie de vous défouler avec des gros flingues qui font des dégâts lourds et rapidement, cette classe est faite pour vous. Gatling ou double canons lourds sont les armes à votre disposition pour défourailler tout ce qui bouge, et on ne vous cache pas que c'est une classe qui fait rapidement ses preuves lors des attaques de horde. Notez qu'il y a aussi la possibilité de poser un bouclier dôme dans les situations très risquées et qu'il dispose aussi d’une tyrolienne afin de traverser de longues distances au-dessus de gouffres, ou atteindre des positions trop élevées, ainsi que d'un choix varié de grenades destructrices.
  • Soutien : La classe moyenne, disposant d'un fusil à pompe assez précis, de lance-grenades ou d’un découpeur laser très efficace. Il possède un fusil à plateforme, créant des plaques de mousse permettant de créer des plateformes, des ponts ou de boucher des ouvertures pour empêcher les ennemis de passer. Ses grenades sont assez variées puisqu'il en possède autant pour infliger des dégâts que pour distraire les ennemis à l'aide de leurres.
  • Eclaireur : Rapide, possédant des armes infligeant des dégâts plutôt faibles globalement ou possédant peu de munitions, mais très utile pour traverser rapidement de longues distances ou atteindre sans problème des hauteurs inaccessibles grâce à son grappin. Il a également en sa possession un lance-fusées éclairantes très efficace et des grenades variées comme la grenade à stase ralentissant les ennemis pris dans son champ d'action.
  • Foreur : Comme son nom l'indique, il est là pour creuser. Ses deux foreuses manuelles lui permettent de creuser rapidement des galeries pour créer de nouveaux passages et simplifier les déplacements de l'équipe. Il n'est malgré tout pas en reste côté armement puisqu'il dispose d'un lance-flammes ou d'un cryocanon, permettant au choix de respectivement carboniser ou geler les ennemis. Les munitions partent très vite mais les dégâts, malgré la courte distance, sont ravageurs.
Let's Rock and Roll and Stone!



Tout ce beau monde démarre évidemment au niveau 1 et peut monter jusqu'au niveau 25. Avant de sélectionner les missions de votre choix, vous devrez passer par la case Tableau d'Affectation. Il s'agit d'un ordinateur dans la station orbitale qui regroupe les missions que vous devrez ou pourrez remplir afin d'améliorer votre choix de mission ou votre équipement. Une fois les neuf missions de départ achevées, vous aurez la possibilité de réaliser des affectations, selon le niveau de votre classe, permettant d'accéder à des armes secondaires. Au fur et à mesure que vous remplirez vos missions, vous gagnerez de l'expérience et serez en mesure d'améliorer votre équipement pour choisir des bonus à appliquer sur votre arme (plus de munitions, surchauffe plus courte, plus de dégâts etc.). Attention toutefois, l'amélioration d'une arme n'est pas gratuite ! Comprenez par là que toutes les ressources que vous découvrirez dans le jeu ont une utilité, que ce soit l'or, le jadiz, l'holomite, etc., une amélioration vous demandera des crédits mais aussi une certaine quantité de ressources spécifiques. Une chance pour vous, le marché de ressources vous permet de vendre des ressources que vous avez en trop pour en racheter une autre qui vous coûtera en revanche trois fois plus chère. Oui... Rien n'est gratuit !

Enfin... Presque rien n'est gratuit. En effet, parmi les améliorations que vous pouvez faire sur votre personnage, à chaque mission remplie, que ce soit votre mission principale ou une mission secondaire, voire même des missions comportant un malus spécifique (terminer une mission avec le malus grotte hantée par exemple), vous faites grimper un niveau spécifique de recommandation. Par exemple, vous devrez terminer cinq missions en ramassant toutes les fleurs demandées en objectif secondaire. Une fois fait, lorsque vous vous retrouvez dans votre chambre à la station orbitale, vous pouvez sur votre écran de compétence réclamer les points de perks donnés pour avoir rempli les objectifs demandés. Dans ce même écran de compétence vous aurez ainsi un tableau regroupant les différents bonus passifs et utilisables. Pour déverrouiller les niveaux suivants, il vous faudra d'abord débloquer un certain nombre de compétences, par exemple vous n'avez accès qu'à six compétences au départ, et pour accéder aux compétences suivantes, il vous faudra d'abord en déverrouiller trois, même si celles-ci ne vous intéressent pas. Les compétences déverrouillées peuvent être améliorées dans les niveaux suivants du tableau, augmentant par exemple le rayon d'action d'une compétence, augmentant les dégâts... Certaines compétences sont donc passives, par exemple la capacité d'infliger automatiquement un certain nombre de dégâts à chaque fois qu'un ennemi vous attaque au corps à corps, et d'autres sont utilisables en mission un certain nombre de fois. L'une d'entre elles, relativement pratique, permet à un nain au sol de se remettre sur pieds pendant un certain temps n'excédant pas neuf secondes dans son niveau maximum. Ca a l'air de rien comme ça, mais cela peut permettre de réanimer un équipier au sol et ainsi de continuer la mission si tout le monde a été mis à terre, voire d'aller chercher du sucre rouge, le minerai redonnant de la santé, et ainsi ne pas retomber au sol à la fin de la compétence. Les compétences sont nombreuses donc à vous de faire les bons choix !

Nainlone in the Dark



Ainsi vous partez donc en expédition sur Hoxxes, la planète autour de laquelle la station reste en orbite. Vous pouvez y aller seul ou à plusieurs jusqu'à un maximum de quatre joueurs. Quand vous êtes seul, il faut savoir plusieurs choses. La première, c'est que vous n'êtes pas totalement seul, vous avez avec vous Bosco, un petit drone qui vous suit et vous aidera à creuser, miner les ressources trop en hauteur pour vous ou même tirer sur des ennemis que vous aurez ciblés ou non. Notez toutefois que le jeu n'a pas beaucoup d'intérêt en solo puisqu'il est vendu comme un jeu coopératif. Il restait néanmoins important de souligner que le jeu vous permet de jouer seul si vous le désirez, mais c'est clairement à plusieurs qu’il prend tout son sens. Vous voilà donc dans les cavernes d'Hoxxes dans un mélange parfait entre Minecraft, Left 4 Dead et Starship Troopers ! Alors que vous récupérerez à coups de pioche des ressources diverses, des hordes d'insectes géants vous tomberez sur le coin de la tronche, parfois en petits groupes, parfois en horde avec une grande variété d'ennemis. Il est important de souligner que plus vous aurez de joueurs, plus les ennemis seront nombreux. La deuxième chose à savoir, c'est qu'a contrario de Left 4 Dead, les environnements que vous traversez sont générés partiellement de manière procédurale. Afin de garder un contrôle sur le level design, les développeurs ont construit divers couloirs, embranchements, salles petites, moyennes et grandes, gouffres... qui sont imbriqués les uns dans les autres de manière procédurale, créant donc des grottes uniques. Cette diversité est renforcée par les neuf biomes différents qui apportent chacun des choses supplémentaires, créant des environnements uniques, magnifiques et dangereux ! Enfin, la dernière chose à savoir, c'est que traversant des grottes, vous aurez besoin d'éclairage. L'obscurité est omniprésente sauf dans quelques rares biomes où des geysers ou des cristaux illuminent ponctuellement les environs, créant une ambiance somptueuse. Pour luter contre cette obscurité, vous avez trois solutions : votre lampe-torche qui n'éclaire qu'à 3 ou 4 m devant vous, vos bâtons phosphorescents qui s'éteignent après un certain temps et se rechargent au fil du temps, et enfin, le fusil éclairant de la classe Eclaireur (qui admettons-le, porte bien son nom dans sa version française).

Une petite fonctionnalité a aussi vu le jour au fil du développement, permettant de "jouer" officiellement à plusieurs milliers de joueurs... Evidemment, rien n'oblige les gens à jouer et tout le monde ne pourrait pas interagir dans la partie avec un si grand nombre de joueurs, mais dans les faits, quelqu'un n'ayant pas le jeu et ne jouant pas sur votre partie peut malgré tout interférer dans votre mission. Pour cela, il y a deux conditions. La première est qu'il vous faudra streamer votre partie via Mixer. Et la deuxième, c'est qu'avant de streamer votre partie, vous devrez activer dans le menu du jeu l'option Mixer Interactivity. Cette option, une fois le stream lancé, permet à vos viewers (et vous-même si vous êtes un de vos viewers) de dépenser des Sparks (des points obtenus en visionnant des streams, écrivant dans les tchats de stream, ou en streamant soi-même une partie) et ainsi d'interagir avec la partie d'un autre joueur diffusant cette dernière. Les possibilités sont limitées afin d'éviter un spam et d'équilibrer un peu le tout, mais dans l'idée, il vous est possible d'envoyer des ennemis de différentes sortes en échange d'un certain nombre de points, de redonner de la santé et/ou des munitions aux joueurs... Les ennemis envoyés sont en revanche légèrement plus résistants que les ennemis de base, et certains infligent même des dégâts de proximité, les rendant encore plus dangereux. Cette fonctionnalité est anecdotique mais peut parfois créer un lien très sympa avec des gens qui vous observent ou même avec des amis qui ne possèdent pas le jeu.

Nainvengers : Endgame



25 niveaux, voilà le maximum que vous pourrez atteindre avec chaque classe. Une fois le niveau maximum atteint, vous pouvez passer par la case Tableau d'Affectation à nouveau qui vous donnera des missions à accomplir pour obtenir votre promotion. Les promotions ne remettent à 0 que votre niveau. Tout votre équipement et vos améliorations d'armes resteront tels que vous les avez choisis. En d'autres termes, c'est un peu comme le système de renommée dans d'autres jeux... Oui, mais là où les choses deviennent intéressantes, c'est qu'obtenir une promotion débloque deux panneaux de contrôle dans la station. Le premier est appelé Plongée Abyssale. Le principe est plus ou moins le même que celui des missions de base, mais vous allez ici enchaîner trois missions l'une après l'autre sans repasser par la station, et vous devrez donc passer d'une mission à l'autre en gardant votre santé, vos munitions et votre nitra (la ressource permettant d'appeler des munitions). Attention à en garder un peu à chaque fin de mission donc ! Qu'est ce qu'on y gagne ? Outre le fait de gagner plus de ressources, plus d'argent et plus d'XP, vous gagnez aussi un noyau de matrice. En gagnant votre promotion, vous obtenez aussi une clé vous donnant accès à des mini-jeux dans les missions. Pour faire simple, en cours de mission classique, vous pouvez trouver une plateforme avec laquelle interagir et vous devrez alors finir cette petite mission dans un temps imparti afin d'utiliser ce noyau de matrice pour débloquer : de nouveaux cosmétiques ou des spécialités pour les armes. Ces spécialités peuvent offrir un bonus non négligeable, souvent en contrepartie de quelque chose, par exemple une plus grande puissance de feu mais une cadence de tir moins élevée. Il est aussi tout à fait possible de récupérer hebdomadairement des noyaux de matrice grâce à des défis dans le Tableau d'Affectation. En d'autres termes, obtenir une promotion n'est qu'un début pour déverrouiller toujours plus de choses ! Tous ces noyaux de matrice s'utilisent dans le deuxième panneau de contrôle déverrouillé dans la station : la Forge. Au bout de cinq noyaux de matrice forgés, vous pouvez en plus déverrouiller un nouvel objet cosmétique pour une classe spécifique ! Tous les trois niveaux de classe augmentés, vous augmentez aussi votre niveau de joueur et certains paliers vous donnent accès à de nouvelles missions dans le Tableau d'Affectation pour déverrouiller toujours plus d'éléments de personnalisation.



La personnalisation se veut très complète dans Deep Rock Galactic. Chaque classe est personnalisable indépendamment les unes des autres et vous pourrez personnaliser vos armes et votre nain. Outre le fait que vous pouvez améliorer vos armes comme vous le souhaitez, vous pouvez aussi déverrouiller de nouvelles modélisations pour vos armes, rajoutant des détails, débloquer de nouvelles couleurs et les mélanger avec les modélisations de votre choix... Même chose pour la pioche qui peut être modifiée selon votre bon vouloir, que ce soit la tête, le pommeau, le manche, la couleur... et enfin, la personnalisation de vos nains, permettant de choisir la tenue, sa couleur, un casque ou une coupe de cheveux et, nain oblige, votre barbe dans les moindres détails (barbe, pattes, moustaches, couleur). Durant les missions, vous trouverez parfois des boîtes métalliques sur lesquelles il faudra raccrocher des cellules d'énergie pour déverrouiller des ressources et un skin, un genre de lootbox in-game que l'on peut aussi retrouver sous la forme d'un casque cachant des données, révélant l'emplacement d'une grotte dans les murs où sont là aussi renfermées des ressources et du cosmétique. Si plusieurs idées vous viennent tant sur le visuel que sur la pratique, sachez que vous avez la possibilité de créer jusqu'à trois loadouts pour chaque classe, chaque arme et même pour votre drone en cas de jeu solo. En mission, vous trouverez aussi des petites plantes servant d'ingrédients pour la conception de diverses bières que vous pourrez savourer au Bar des Abysses dans la station orbital. Une fois la licence obtenue (et elles peuvent coûter cher en ingrédients), il ne vous faudra que quelques unes de ces plantes pour vous servir une bonne choppe à vous et vos amis, et voir quels effets étranges elles peuvent avoir. Notez toutefois que trop boire peut vous faire perdre le contrôle de vos déplacements et de votre vision qui se dédoublera pendant un bon quart d'heure, et ce même si vous partez en mission... L'abus d'alcool est dangereux pour la santé ! Mais dans le bar, faites-vous plaisir, et n'hésitez pas à débourser deux petites pièces d'or dans le jukebox qui passe d'excellentes musiques country, rock, jazz, classique, métal... et sur lesquelles vous pourrez danser la choppe à la main pour fêter votre victoire !



Pour terminer, étant en version 1.0, nous allons nous attarder quelque peu sur le visuel et la technique du jeu. La direction artistique avec ces personnages, objets, créatures et environnements très carrés, très low poly, ne sera probablement pas au goût de tout le monde, mais c'est un parti pris qui permet au jeu d'afficher un décor à 100% destructible. Les effets de lumière sont très réussis, le nombre d'ennemis affichés peut vraiment être impressionnant et la physique montrant la cuirasse de ces scarabées géants exploser à chaque balle rend le tout encore plus cool. Seul petit souci au tableau, certaines phases très chargées peuvent faire chuter le framerate à 40 sur One X et 30 sur FAT et S, le temps d'une demi-seconde... En d'autres termes, les chutes peuvent se ressentir brièvement, mais ne gênent aucunement l'expérience de jeu qui tourne le reste du temps à 60 images par seconde. L'ambiance du jeu est particulièrement réussie grâce aux neuf environnements différents et aux excellentes musiques du jeu ! Dernière note et non des moindres : Ghost Ship Games a déjà annoncé continuer à remplir toujours plus en contenu son bébé, annonçant déjà l'arrivée de nouvelles missions secondaires au cours du troisième trimestre et de deux nouveaux biomes et de nouveaux ennemis au cours du quatrième trimestre 2020, tout en continuant à créer de nouvelles salles pour gonfler encore plus les possibilités de génération procédurale des grottes que vous explorerez. On a déjà hâte de savourer ces nouveaux environnements !

Point complet
Depuis sa sortie en Early Access en février 2018, Deep Rock Galactic n'a cessé de s’enrichir en contenu, les développeurs ayant régulièrement mis à jour leur bébé pour le peaufiner. Mieux, alors que la durée de vie est immense, le titre arriver en version 1.0 à un tarif très doux (une trentaine d’euros). Si vous êtes accro à Left 4 Dead, si vous aimez les calmes avant des tempêtes ravageuses, si vous aimez les nains qui remuent leur barbe sur un bon gros métal en buvant de la bière, si vous aimez l'espace, si vous aimez Starship Trooper... Tout ça est dans Deep Rock Galactic, tout ça n'est qu'un aperçu de ce que vous allez vivre en traversant ces cavernes obscures. Deep Rock Galactic est un concept intéressant mixant à merveille plusieurs éléments cultes auprès des joueurs et même si le jeu ne présente que peu d'intérêt en solo, il a toujours été vendu comme un jeu coopératif et, ce qui est certain, c'est qu'il ne déçoit aucunement sur ce point, remplissant son contrat haut la main. Encore mieux, ce contenu énorme qui rend chaque expédition sur Hoxxes différente des précédentes ne prend que 3 Go d’espace sur le disque dur. Une mine d'or !

On a adoré :
Un concept excellent
La génération procédurale
Classes complémentaires
Coop à 4
Ambiance unique des 9 biomes
Ennemis divers
Personnalisation très poussée
Décor 100% destructible
Musiques excellentes
Contenu énorme
Seulement 3Go sur le DD
Seulement 30 euros
Durée de vie quasi illimitée
L’Endgame
Contenu post-launch prévu
On n'a pas aimé :
Quelques chutes très occasionnelles et brèves du framerate
Lore du jeu en retrait
Peu d'intérêt en solo


Consulter les commentaires Article publié le 23/05/2020 par Anthony P.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020