Test DarkStar One : Broken Alliance - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 331 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Darkstar One : Broken Alliance



Statut
Disponible
Date de sortie
  22.07.2010
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI
Résolutions gérées
720p

Les jeux de combats spatiaux ne sont pas vraiment légion sur consoles de salon. Hormis la tentative de Square Enix de ressusciter Project Sylpheed, nous n’avons en effet guère eu droit à de nombreux titres de ce genre sur Xbox 360. Fort heureusement, Kalypso a décidé de remédier à cette situation en éditant un portage console de DarkStar, une simulation spatiale sortie il y a quatre ans sur PC. Reste alors à voir si le soft n’a pas trop perdu au change en ces quelques années et s’il conserve assez d’atouts pour justifier son achat sur ce support…

Quatre ans plus tard…




Quatre années, c’est ce qu’il aura fallu attendre pour voir débarquer DarkStar One sur Xbox 360. Il faut reconnaître que les développeurs auront pris leur temps pour un simple portage, car ce Broken Alliance a tout en commun avec la vieille version PC, disponible désormais pour une poignée d’euros. Les seules différences viennent en fait de l’affichage 1080p, de la présence de succès et du gameplay au pad, très bien adapté au support soit dit en passant. Du coup, même si le jeu est vendu un poil moins cher que la majorité des titres, il faut reconnaître que la pilule passe difficilement, car Broken Alliance a déjà bien mal vieilli, même s’il reste presque honnête techniquement parlant. L’espace parait parfois bien vide, les cinématiques sont dépassées et les modélisations des vaisseaux sont loin d’être exceptionnelles. Cela dit, tout n’est pas non plus à jeter puisque le soft a beau avoir beaucoup vieilli et être vendu bien trop cher pour un simple portage d’un vieux titre, il n’en demeure pas moins intéressant pour les amateurs de combats spatiaux.

Ne vous attendez cependant pas à la simulation ultime car DarkStar demeure relativement axé arcade de manière générale, avec des combats très permissifs et un gameplay très simple à prendre en main. Le soft vous met aux commandes d’un vaisseau de combat en vue à la première personne. Accélérer, freiner, passer en vitesse extra, tirer, envoyer des missiles et effectuer des loopings seront donc votre pain quotidien. La plupart des missions vous demanderont d’escorter ou d’attaquer, voire parfois de défendre, avec des ennemis souvent assez nombreux et des décors assez variés (avec notamment la présence de champs d’astéroïdes assez impressionnants). Bref, les bases d’un bon jeu de combats spatiaux sont là. La seule différence, c’est que DarkStar ne se limite pas à cela. Vous aurez également droit à plus de 50 minutes de cinématiques (assez simples, techniquement), qui vous raconteront l’histoire du héros, cherchant à venger la mort de son père contre une terrible race extraterrestre, mais aussi et surtout de nombreuses possibilités de carrières et d’alliances.

Ainsi, vous pourrez aussi bien être un fidèle soldat qu’un renégat. Vous pourrez protéger les innocents ou voler les cargaisons des transports spatiaux pour les revendre aux plus offrants. Vos choix dicteront ensuite vos alliances, puisqu’en fonction de vos différents coups, vous vous verrez interdire l’accès à certains ports spatiaux, voire serez parfois attaqués par de nouvelles alliances ennemies. Globalement, le jeu s’avère assez intéressant, même si on aurait aimé plus de possibilités. Dans l’ensemble, on a trop l’impression de jouer à un shoot spatial plutôt qu’à une simulation spatiale puisque les éléments de gestion demeurent assez basiques. En revanche, il n’y a rien à redire en ce qui concerne la customisation du vaisseau, assez poussée pour rendre les possibilités nombreuses et les combats palpitants. Vous pourrez ainsi modifier votre moteur, votre proue et votre coque, pour des résultats souvent très différents. Grâce aux différentes reliques ramassées, vous serez alors en mesure d’ajouter de nouvelles armes à votre vaisseau, de booster sa vitesse, sa résistance, etc. DarkStar One est donc un jeu assez prenant, qui ne va sans doute pas assez loin dans son concept, mais qui offre tout de même une bonne durée de vie grâce à ses nombreuses missions secondaires et à son gameplay parfaitement adapté au pad. Dommage tout de même qu’il faille débourser autant pour un simple portage, d’autant plus que le soft manque un peu de diversité, n’offre toujours aucun mode multijoueur et dispose d’une réalisation graphique datée.

Point complet
DarkStar One : Broken Alliance s’impose finalement comme une bonne surprise. Sorti un peu de nulle part, le soft de Kalypso devrait combler les amateurs de jeux de combats spatiaux avec son gameplay bien adapté au pad, ses dizaines de missions secondaires et son univers cohérent. Dommage tout de même qu’on ne nous propose qu’un portage d’un jeu vieux de quatre ans, sans grande amélioration et avec toujours les mêmes défauts que l’original : une mise en scène ratée, pas de multijoueur et surtout des graphismes complètement dépassés. Bref, on est loin d’avoir droit à un mauvais jeu, mais DarkStar n’en demeure pas moins un titre plutôt moyen qui aurait surtout dû sortir en même temps que la version PC, soit il y a quatre ans de cela.

On a adoré :
+ Pas mal de missions secondaires
+ Gameplay prenant
+ Bien adapté au pad
+ La personnalisation du vaisseau
+ 1080p
On n'a pas aimé :
- Graphismes dépassés
- Un peu cher pour un portage…
- Les cinématiques
- Ca manque de diversité


Consulter les commentaires Article publié le 09/08/2010 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020