Test Dark Souls Remastered - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 185 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Dark Souls Remastered



Développeur
From Software
Genre
acion-RPG
Date de sortie
  25.05.2018
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI

Commencée par Demon’s Souls sur PS3, la série a martyrisé de nombreux joueurs, tandis que de nombreuses manettes (clavier, souris, autres) y ont laissé leur vie. Véritable phénomène, la série a inspiré de nombreuses autres licences à différents degrés, que cela soit au niveau du type (comme l’excellentissime Ni-Oh par exemple) ou de la ressemblance au niveau du gameplay (comme certains l’ont ressenti dans l’approche des combats avec le dernier God of War). Aujourd’hui, From Software propose de retourner en Lordran avec une version remasterisée du premier Dark Souls. Très à la mode, les remasters, remakes, HD remix, etc. ne justifient pas toujours de repasser à la caisse, surtout quand il y a une simple hausse de résolution ou qu’on a le droit au portage du portage sans réel travail, le tout avec un prix étonnamment assez salé… Reste donc à voir si ce remaster vaut le coup…

La carcasse qui se décarcasse !



Qu’on se le dise, la majorité des améliorations de ce remaster sont clairement orientées techniques. Il y a quelques modifications sur le gameplay (on a enfin la possibilité d’utiliser, consommer, donner plusieurs objets à la fois… Fini le spam sans fin, on choisit simplement le nombre d’unités voulues et roulez jeunesse !) mais le plus gros du travail concerne les visuels. Si vous voulez une critique du jeu, nous vous invitons à lire celle de l’original car dans les lignes qui suivent nous allons nous concentrer sur les apports de ce remaster. Niveau gameplay, rien n’a vraiment changé, le titre se veut toujours aussi punitif, la mort nous attendant à chaque coin de rue. Le contenu est également similaire à la version « Prepare to Die » qui inclut le jeu et son DLC « Artorias of the Abyss », ce qui promet de longues heures de jeu. Concernant la partie online, elle hérite de quelques nouveautés issues de DS3 (comme les parties privées protégées par un mot de passe) et des serveurs pouvant aujourd’hui aller jusqu’à six joueurs connectés. Ce passage en revue fait, attardons-nous maintenant sur la partie technique.

Praise the tech!

Ne nous mentons pas, lors de sa sortie initiale en 2011, Dark Souls n’était pas le pire jeu au monde mais il était loin d’être parfait. Premier point qui fait vraiment plaisir, cette version remasterisée est (enfin) stable, avec un taux de rafraichissement de 60 images par seconde. Pour l’anecdote, en ayant remis Dark Souls 3 dernièrement sur une Xbox One standard, nous avons souffert d’une expérience à 30 images par seconde, et ce même si le résultat était plus stable sur la One X… Vous dites que le 60 fps est inutile pour ce jeu ? Venez voir ici si vous faites toujours les malins [bruit de claque]… Bref, la différence de fluidité est incontestable. On oublie les impressions de saccades, les animations hachées au couteau et certains moments, comme au Hameau du Crépuscule, où nous maudissions les développeurs. Notre Xbox One X n’a jamais été prise à défaut et notre One S s’en est très bien tirée également (note pour les PCistes : la version PC tourne à merveille sans avoir besoin de patch non officiel). Si une hausse de résolution est faite en gardant des textures pauvres, il faut bien avouer que le résultat ne sera pas forcément des plus propres. Ici, il y a eu un vrai travail. Que ce soit en 1080p sur les consoles standard ou en 4K via une upscale sur les consoles premium, le titre est joli, l’image est nette et précise. Exit le contour aliasé de notre avatar qui était juste dégueulasse !

Pour justifier la notion de remaster, les développeurs ont donné un bon coup de lifting aux textures, du moins pour une grande majorité d’entre elles. De même, ils ont grandement amélioré la gestion des lumières et des éclairages. Il suffit de voir les torches et les reflets générés sur les briques avoisinantes ou notre armure pour s’en rendre compte, sans parler de la fumée des feux, le rendu et la brillance des armures, etc. Il y a eu un vrai travail et vous pouvez en avoir un aperçu dans la vidéo ci-après. Notez juste que Xbox DVR compresse de base le signal vidéo et le fait d’avoir deux vidéos côte à côte n’arrange pas les choses, mais cela vous donnera une idée du rendu, qui fait plus « génération actuelle » que génération précédente. C’est sans parler de la distance d’affichage qui est de bien meilleure facture, offrant un confort visuel supplémentaire. A l’inverse, il y a quelques loupés avec des rendus qui sont restés figés en 2011 (la lave, certains extérieurs). Dommage que l’intégralité des textures n’ait pas eu droit au même traitement, surtout que ces loupés sautent directement aux yeux tant ils contrastent avec le reste. Certains ennemis ont eux aussi profité d’un coup de fraîcheur plutôt plaisant.


L’avis perso d’Hervé // #JeSuisDarkSouls

Quel bonheur de replonger dans Dark Souls avec cette version remaster. Bien sûr, c’est avant tout mon côté fan de la licence qui parle ici, dans cet avis/comparatif, mais bordel, cette fluidité manquait tant par le passé. Là, elle passe juste crème et apporte une nouvelle vie au jeu de From Software ! Les améliorations graphiques, de bonne facture, sont les bienvenues et permettent de profiter pleinement du jeu avec une impression de le redécouvrir. Oui, sur PC la majorité des améliorations étaient déjà disponibles (beaucoup via mods et patch non officiel, il faut tout de même le souligner), mais là nous avons le même résultat sans bidouille et sur console (non, je ne troll pas…). Même si le contenu et le gameplay restent identiques à l’original sur 99% du jeu, j’ai pris un réel plaisir à me balader à nouveau dans les catacombes, souterrains et autres donjons du soft. J’ai adoré DS3 mais j’ai été réellement frustré par sa technique sur console. Ici, on passe de l’autre côté de la barrière et on profite pleinement ! Vous souhaitez découvrir la série des Souls ? Cet opus est juste LE jeu qu’il vous faut (par contre, si derrière vous faites DS2 + DS3 sur console, cela va vous faire bizarre, rien que niveau fluidité). Si vous souhaitez replonger dedans ? Idem, c’est le jeu à faire du coup, les améliorations graphiques justifiant d’y retourner ! Bien sûr, il subsiste quelques inégalités, que j’aurais aimé ne pas voir, mais sur la globalité il s’agit d’un bon remaster. Ce qui amène au second souci : il s’agit d’un remaster de plus sur la déjà super méga longue liste des titres One / PS4 (39€ sur console, avec une petite ristourne sur Steam pour les joueurs PC si vous disposez de la version basique du jeu). On a vu bien pire et ici on est bien loin du foutage de gueule mais c’est la pratique que je décrie, forcément. Malgré cela, si je devais résumer en une phrase mon expérience « Dark Souls Remaster », ce serait : « il s’agit ici purement et simplement de la meilleure expérience Souls sur console ». A (re)faire pour les fans du genre et ceux voulant le découvrir. A vous de voir si vous pensez que mourir de façon fluide et en HD vaut le coup ou non.


Point complet
Lorsqu’on parle de remasters, c’est un peu la jungle, entre ceux qui en profitent pour nous refourguer des jeux sans vraiment les travailler et d’autres qui tentent tout de même d’améliorer l’expérience originale. Ce remaster de Dark Souls se classe plutôt dans la deuxième catégorie. Même si le passage en caisse, à 40€, fait déglutir et que certaines textures font encore tache, il faut bien avouer que les développeurs ont fait le nécessaire pour faire du premier Dark Souls une expérience qui n’a pas à rougir face à des titres de la génération actuelle. Jeux de lumière et textures retravaillées, résolution revue, fluidité à toute épreuve, contenu original et celui du DLC, il y a quand même de quoi (re)découvrir le titre dans de bonnes conditions. Quant à l’achat, à chacun de juger s’il vaut ou non le prix affiché…

On a adoré :
Dark Souls tout simplement
Son level design de malade
Sa direction artistique
Du 60fps stable
La meilleure expérience Souls sur console
Des textures HD plaisantes à voir…
On n'a pas aimé :
Mais toutes ne sont pas logées à la même enseigne
Un remaster de plus tout de même
40€ quand même…


Consulter les commentaires Article publié le 06/06/2018 par Vincent P.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2018