Test Dangerous Golf - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 243 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Dangerous Golf



Genre
Sport
Statut
Disponible
Date de sortie
  03.06.2016
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI
Thème
Golf
Prix de lancement
19,99 €

Quand des anciens vétérans de Criterion Games pondent un jeu de golf, via leur nouveau studio Three Fields Entertainment, il ne faut clairement pas s’attendre à trouver des similitudes entre leur bébé et un Tiger Woods d’EA, du moins en dehors des clubs et des trous… et c’est tant mieux ! Prenez la folie destructrice du mode Crash de Burnout, mettez un soupçon de Pain (jeu sur PlayStation où on plaçait un protagoniste sur une sorte de catapulte/baliste et il fallait faire le plus possible de dégâts dans le décor citadin devant soi), ajoutez le thème du golf, avec des endroits non appropriés pour ce sport, et vous obtenez Dangerous Golf !

Le golf, autrement : folie et démesure



Le but du jeu est simple : il faut mettre la balle dans le trou en faisant un max de dégâts sur le chemin, le tout en trois coups ! Le déroulement de la partie est tout aussi simple : elle commence par un petit tour du propriétaire, montrant la pièce dans laquelle vous allez organiser votre carnage, l’endroit où se trouve le trou, ainsi que des indices sur tout ce qui est destructible. Il est l’heure du premier coup, c’est parti ! Dès lors que vous faites suffisamment de dégâts sur le premier coup, vous avez le droit à un smashbreaker (si ce n’est pas le cas, autant dire que vous avez loupé votre partie) : votre balle est en feu, vous la « contrôlez » quelques secondes, pendant lesquelles vous allez devoir provoquer le plus de chaos possible ! Tout y passe : table prête pour un dîner dans une salle de réception d’un château avec statues d’art et piano, cuisine ou salle d’un restaurant avec bouffe/pièce montée, lieu de stockage avec bidon inflammable d’essence/peinture, etc.

Une fois le timer du smashbreaker fini, il ne vous reste plus qu’un coup pour la mettre dans le trou… Et là, attention au placement de votre balle car vous pouvez vous retrouver derrière un ou plusieurs obstacles ! Rater le trou dans vos trois coups autorisés équivaut à une méga pénalité (50%). Autant dire que cette étape est tout aussi importante que les précédentes. Le score augmente avec les dollars de casses générés, les trickshots (tirs spéciaux, « artistiques » on va dire) ou autres smashbreakers. Il y a des défis également : détruire toutes les bouteilles de vin de la pièce, etc., qui aident à scorer encore plus. Il y quatre modes de jeu : le mode histoire solo ou coop, un multi local et un multi en ligne. Le mode histoire vous fait découvrir quatre destinations.

Vous n’aurez qu’un trou au départ et, comme dans tout bon jeu de scoring, vous débloquerez les trous suivants (au nombre de 100) en obtenant des médailles sur les trous disponibles. Vous irez en France, aux USA, en Australie et en Angleterre. Chaque destination propose un type de décor différent : des salles de réception dans des palais en France, de restauration, avec leur cuisine et même les toilettes aux USA, des châteaux et salles d’armes en Angleterre et des stations essences ou magasins de peinture en Australie. On ne va pas trop spoiler cette partie, puisqu’on y trouve de sacrées surprises, mais c’est jouissif de tout exploser à tour de bras de la sorte et de voir les enchaînements possibles pour pousser au maximum le carnage ! Visuellement, le jeu est assez sympa et les environnements vraiment variés, la bande-son teintée rock met dans l’ambiance et on a hâte d’aller dégommer tout ce qui bouge !
Critique rédigée par Aeons / Membre XG+


L’avis perso d’Aeons // Le golf, fun et addictif !

Je n’avais pas, personnellement, l’envie particulière de claquer un achat sur le Store avant d’y avoir joué. Je le voyais comme un jeu « bouche-trou » auquel je jouerais 5-10 min de temps en temps, quand je n’ai pas le temps de plonger dans une session d’un j-RPG ou d’une soirée FPS en team par exemple. Mais une fois qu’on tombe dans la folie destructrice, après plusieurs parties, on voit rapidement qu’il en est tout autrement. Certes, mes sessions n’ont pas duré 4-5h, comme cela peut l’être sur d’autres jeux mais il m’est arrivé à plusieurs reprises de scotcher sur le titre 1 à 2h, me laissant emporter par ce soft de Three Fields Entertainment.


Point complet
Pour les adeptes du scoring, le jeu offre de nombreuses heures avec ces 100 trous sur le mode solo, auquel il faut ajouter le multi en ligne où vous affrontez toujours plus fort que vous, vous poussant à vous surpasser. Pour les néophytes ou ceux qui ne cherchent pas le 100% médaille d’or, le jeu pourra parfois donner une impression de redondance : les décors changent mais cela n’est peut-être pas forcément suffisant pour donner l’envie de jouer plus souvent et/ou plus longtemps. Du coup les 19,99 euros demandés pourront peut-être être un frein pour les non-scorers qui y verront un jeu passe-temps. Néanmoins, le fun prend vite le dessus, ce qui séduira bon nombre de joueurs, même l’occasionnel qui n’est pas un chasseur de top score.

On a adoré :
La touche Criterion dans ce jeu de Three Fields Entertainement
On détruit sans retenue
Environnements variés avec 4 destinations
100 trous sur le solo !
De la coop et en local (tour par tour)
On n'a pas aimé :
Sentiment de redondance pour les non scorers
Un poil cher dans ce cas


Consulter les commentaires Article publié le 01/07/2016 par Vincent P.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019