Test Conspiracy - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 242 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Conspiracy



Développeur
Kuju Entertainment
Genre
FPS
Statut
Disponible
Date de sortie
  29.07.2005
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI

Conspiracy : Armes de destruction massive de son nom complet, est un FPS très classique développé par le studio de développement Kuju. Annoncé au départ comme une petite surprise, le soft se révèle finalement être une immonde daube comme on en voit trop de ces temps-ci, très certainement même un des pires titres sur la console de Microsoft. En tous cas, il partage le grade de plus mauvais FPS avec Die Hard et Robocop…

Un jeu sponsorisé par Bush ?




On aurait voulu faire un soft plus patriotique que Conspiracy qu’on n’aurait pas réussi. Surfant sur la vague « les américains sont les gentils et doivent libérer le monde des affreux terroristes qui possèdent des armes de destruction massive », le soft de Kuju Entertainment tente tant bien que mal de se créer un peu de place sur Xbox… Seulement voilà, sur Xbox on a RTCW, Turok, Halo, Rainbow Six 3, Ghost Recon 2 et bien d’autres titres qui relèguent Conspiracy dans les plus grosses daubes du genre.

Tout ici a été terriblement mal pensé ou se révèle tellement classique que ça en devient inintéressant. A commencer par le scénario qui vous met dans la peau d’un certain Cole Justice, ancien agent gouvernemental envoyé pour une ultime mission suicide contre l’agence Hydra, agence spécialisée dans la vente d’armes de destruction massive. Si ces armes arrivaient entre de mauvaises mains, l’avenir de ce monde serait compromis… C’est d’ailleurs un peu la même chose pour nous car Conspiracy est un cadeau pourri jusqu’à la moelle ! En dehors de ce scénario ultra-classique, nationaliste, pro Bush voir même chiant, on découvre un FPS qui aurait fait sensation sur N64 et PSOne !



Le gameplay même du titre est on ne peut plus foireux : vous avancez à travers des missions ultra-linéaires et vous éliminez ça et là quelques vilains terroristes qui attendent sagement l’heure de leur mort. Vos ennemis sont dotées d’une telle IA qu’ils sont au moins capable de… de… marcher. Et encore, parfois ils se mangent des arbres… Jamais vu une IA si peu aboutie, mis à part peut-être dans Bad Boys 2 et Miami Vice qui faisaient assez fort en la matière. Niveau arsenal, du très classique avec des revolvers, mitraillettes, shotguns, lance-roquettes et j’en passe. Et devinez quoi ? Là aussi Kuju est totalement à côté de la plaque puisque ces armes ne sont pas précises pour 2 sous. Impossible d’ajuster un seul ennemi sans tirer une rafale à côté de lui. Du coup, on bourrine et on fonce comme un taureau en pleine charge. Même les niveaux semblent avoir pensé pour vous combler en matière d’ennui : moches, linéaires au possible et lassants et cela, que ce soit en Antarctique, dans une base secrète ou à travers des ruines aztèques. Le tour du monde qu’offre Conspiracy est très certainement une des pires arnaques jamais vues dans le milieu du jeu vidéo.

Oufti qu’c’est moche !




En dehors d’être totalement raté niveau contenu, Conspiracy se révèle aussi navrant dans son aspect technique. A commencer par la bande son qui vous offre quelques voix vaguement humaines, des sons stridents un peu comme ceux poussés par des canaris durant la saison des amours et des musiques dignes d’un groupe provincial débutant qui mêle hardrock, classique et rap… Un mélange inédit qui donne quelque chose de heu légèrement mélodique… Mais vraiment légèrement hein, genre musique d’ascenseur, vous voyez ?

Niveau durée de vie, eh bien, pour être franc je dois avouer avoir lâché après quelques niveaux seulement. Très certainement le jeu le plus ennuyant auquel j’ai jamais joué avec Stake, Circus Maximus et Blackstone. Dur dur d’y accrocher et de s’éclater plusieurs heures avec un tel titre… Tuer le temps vous satisfait ? Sachez que le temps vous paraîtra au moins deux à trois fois plus lent que d’habitude. D’ailleurs pour la petite histoire, j’ai une certaine expérience en la matière puisqu’un ami passant chez moi dans la journée où je me le suis procuré m’a demandé depuis combien de temps je jouais à ce truc… Réponse, pfiou, au moins 3 heures, c’est long et chiant… En fait, en regardant l’horloge je me suis vite rendu compte que cela ne faisait que 20 minutes !

Enfin, pour ce qui est des graphismes, sachez que Conspiracy est très certainement le jeu le plus moche sur Xbox avec Blackstone et Atari Anthology… Des couleurs flashis qui font que les armes sont vert fluo, des modélisations qui nous laissent hésitant face à un rocher « C’est un ennemi oui ou non ? », pas le moindre aliasing ni bump mapping… Eh bien, c’est du beau tout ça ! D’ailleurs les screens parlent par eux même… Encore un soft qui, on l’espère, passera inaperçu aux yeux de tous !

Point complet
Le plus mauvais FPS de la Xbox, tout simplement ! Moche, ennuyant, vieux, bête et sans intérêt. Voilà comment définir ce Conspiracy qui sombrera très certainement parmi les pires titres jamais sortis sur consoles...

On a adoré :
+ Le packshot ? et encore !
On n'a pas aimé :
- Graphismes hideux
- IA minable
- Scénario vu et revu
- Jouabilité approximative
- Pas d'intérêt


Consulter les commentaires Article publié le 29-07-05 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019