Test Clash - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 242 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Clash



Genre
Combat
Statut
Disponible
Date de sortie
  21.08.2015
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI
Prix de lancement
8,49 €

Développé par le petit studio danois FennecFox Entertainment, Clash est un jeu indépendant qui voit quatre joueurs s’affronter dans une arène où il faut user de tous les moyens possibles pour vaincre ses adversaires, le tout dans un jeu en 2D. Regardons ce qu’il vaut…

Super Smash Bros-like ? Seulement en apparence…



À l’instar de SlashDash, autre jeu indépendant axé uniquement sur le multijoueur, Clash est jouable de 2 à 4 joueurs. Si vous n’avez qu’une manette, évitez le titre qui ne propose qu’un mode écran splitté. Dès le lancement du jeu, on se retrouve directement dans le bain, avec des menus en anglais mais pas de panique, on en fait rapidement le tour. Lancer une partie, changer les options ou voir les crédits, on ne peut pas dire que Clash regorge de possibilités. Un petit passage par la sélection du mode et du personnage, sur lequel je reviendrai plus tard dans la critique, et c’est parti. Si le titre est comparable à un Super Smash Bros dans sa forme jeu de combat en 2D, les similitudes s’arrêtent là : Clash se révèle très faiblard dans sa conception et son action. Le level design est loin d’être inspiré et les arènes sont minuscules, les développeurs ayant fait le choix d’une 2D en plan fixe. Il est impossible de mourir par l’environnement (tomber dans le vide vous fera revenir dans la map par le haut) et un seul coup suffit pour mettre fin à vos ennemis.

Niveau commandes d’ailleurs, ne comptez pas sur un gameplay subtile et compliqué : un bouton pour sauter, un pour l’armure et enfin un pour attaquer. Aucun véritable intérêt donc, surtout quand il est impossible d’enchaîner les attaques, le personnage devant recharger durant quelques secondes. Pire encore, il arrive parfois que le personnage se retrouve bloqué en attaquant, paralysé à cause de bugs de collisions omniprésents. La plupart des arènes sont mal inspirées et il est récurrent de perdre du temps à essayer de grimper sur un rocher ou de se taper dans d’autres éléments du décor. Pour un type de jeu qui doit être fluide, c’est tout l’inverse qui se produit. Frustrant. Côté contenu, Clash s’avère tout aussi pauvre. Quatre personnages sont jouables et, à part dans leur design, aucune différence n’est notable une fois en jeu. De toute manière, les personnages sont beaucoup trop minuscules pour faire la différence à l’écran. Et ne comptez pas sur les modes pour espérer vous amuser.

Au nombre de quatre, là encore, on en fait rapidement le tour. Pire encore, il vous est impossible de choisir la carte, chaque map étant prédestinée à un mode en particulier. Si les traditionnels « Deathmatch », « Team Deathmatch » et « Roi de la colline » sont bien présents, seul le mode « Chasseur de cristaux » représente un véritable intérêt. Dans ce mode, chaque personnage lâche un cristal en cas de mort. Pour gagner la partie, il faut récupérer des cristaux sur les corps des adversaires et les amener dans une zone. Avec la « non limite » de la map et le cumul des cristaux, la partie ressemble à un bazar plutôt sympathique. Autre bonne idée de Clash, c’est la personnalisation des parties. Taille des sauts, rapidité, gravité et même le score de la partie, plusieurs options sont paramétrables. Le jeu s’avère même plus agréable en optant pour des parties moins traditionnelles qu’habituellement. Graphiquement, Clash reste plutôt propre et bénéficie d’un jeu de couleurs agréable. L’environnement très chatoyant sort même du lot. La bande originale, quant à elle, se fait discrète, même si on apprécie l’adaptation de la musique à l’arène jouée. C’est déjà ça…
Critique rédigée par EnyZz / Membre XG+


Point complet
Clash satisfera les chasseurs de Succès ou les amateurs de jeux multi qui cherchent un titre pour passer la soirée, n’ayant rien d’autre sous la main. Et encore, ceux-ci seront vite rebutés par le faible contenu et les nombreux bugs que renferme le jeu. À éviter !

On a adoré :
Un genre rare sur One
Fun à 4…
On n'a pas aimé :
Mais rapidement lassant
Contenu trop faible sur tous les points
Des bugs de collisions
Level design pauvre
Prix trop élevé


Consulter les commentaires Article publié le 21/06/2016 par Vincent P.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019