Test Claire : Extended Cut - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 225 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Claire : Extended Cut



Développeur
Hailstorm Games
Genre
Survival Horror
Statut
Disponible
Date de sortie
  06.09.2016
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI
Prix de lancement
14,99 €

Les anciens le savent désormais : il est devenu difficile de faire peur dans le jeu vidéo. Les frissons, craintes ou malaises ressentis semblent appartenir au passé et à l'époque de gloire des survival horror. Tandis que certaines grosses licences ont basculé vers l'action ou la médiocrité (mais vont bientôt tenter un come-back), d'autres, indépendantes, parviennent à nous faire sursauter grâce à de bonnes idées de mise en scène. Le jeu qui nous intéresse aujourd'hui est Claire : Extended Cut, du studio indépendant Hailstorm Games. Voyons si cette équipe, composée d'une poignée de développeurs, arrive à nous faire frissonner.

Chut, c’est dans le noir qu’on flippe le plus…



Non, Claire : Extended Cut n'est pas un survival en 3D rempli de monstres hauts comme 15 étages qu'il faut dégommer à coups de lance-roquettes. Le jeu opte pour des graphismes en 8 bits totalement rétro, et ça marche. Dès les premières minutes et le cauchemar dans lequel on est plongé (un cauchemar d'enfant que beaucoup ont déjà vécu), le jeu intrigue, inquiète et arrive à instaurer une ambiance lourde. Notre héroïne, Claire, se réveille, après cette petite intro, dans l'hôpital où est sa mère. Partie chercher un café, la jeune fille va se perdre dans les couloirs vides du bâtiment et se retrouver, à l'image de James dans Silent Hill 2, dans un univers alternatif peuplé de créatures bizarres et hostiles. Equipée d'un briquet et d'une lampe torche, Claire doit sortir de ce cauchemar, accompagnée d'un chien qui grogne dès qu'un endroit lui semble hostile. L'inspiration Silent Hill saute rapidement aux yeux, mais Rule of Rose et Haunting Ground sont également passés par là.

Le jeu arrive à faire peur et à faire sursauter, à de nombreuses reprises, grâce à de bonnes idées de mise en scène, des rencontres étranges et un travail sur le son et la distorsion de l'image réussi. Claire ne peut pas se défendre, il faudra se planquer dans des placards ou des bouches d'aération pour éviter ses ennemis, ou bien tenter la fuite en espérant qu'ils ne vous suivent pas d'une pièce à l'autre. Il faudra également surveiller la santé mentale de votre personnage, pour ne pas qu'elle finisse morte de peur face à toutes ces horreurs. Pensez bien à vous cacher pour reprendre vos esprits et à ramasser de quoi regagner un peu de vie. En plus de votre compagnon à quatre pattes, vous aurez un allié de poids dans ce cauchemar : une carte des lieux. Celle-ci s'avère indispensable tant les lieux sont labyrinthiques et les allers-retours fréquents. Problème : on passe la plupart de son temps, entre chaque salle, à checker la carte pour tenter de se repérer, chose vraiment difficile, bien que les objectifs y soient indiqués.

Le style 2D, aussi réussi soit-il, n'arrange pas l'orientation et on se perd beaucoup. Il est également difficile, après avoir trouvé le bon objet pour progresser, de retrouver du premier coup l'endroit où on devait l'utiliser. Il faudra faire preuve de patience mais, heureusement, l'histoire est accrocheuse et donne envie d'être parcourue. Les explications se dévoilent petit à petit, le jeu propose plusieurs fins, ainsi que certains dialogues à choix multiple. Attention tout de même, le jeu est intégralement en anglais. Le niveau est nettement moins exigeant que celui d'un Turing Test, mais il faut le préciser. La réalisation tout en 2D et en pixels rend vraiment bien, mais le jeu est souvent bien sombre, empêchant de détecter certaines menaces. Les éclairages sont réussis et dynamiques, tout comme les ombres des protagonistes. On regrette certaines zones moins lisibles faisant plus bouillie de pixels, mais rien de grave. Peut-être qu'un poil plus de finesse aurait été préférable pour un jeu du genre. Côté sonore, c'est du tout bon : les musiques sont angoissantes et l'ambiance est là. Claire : Extended Cut est encore meilleur avec un casque et arrive à faire ce que beaucoup d'autres ne font plus : il fait peur.

L’avis perso de Lionel // Un jeu qui fait frissonner !

Claire : Extended Cut est une expérience vraiment originale, dans la lignée de Lone Survivor que j'avais également beaucoup aimé sur PS Vita. Le jeu arrive, malgré son aspect old school, a faire vraiment peur, grâce à un super travail sonore et un univers inspiré de Silent Hill vraiment bien retranscrit. La durée de vie reste assez courte (5h environ) mais le jeu propose plusieurs fins. Gros bémol par contre : la carte est mal foutue, je me suis beaucoup perdu dans les environnements (hôpital, école, appartement). Du coup, j’ai passé beaucoup de temps dans les menus à essayer de m'y retrouver. C'est dommage, car cela casse le rythme d'une aventure prenante et vraiment originale. Vendu 15 euros, le titre mérite le coup d'oeil pour tous les amateurs d'horreur.


Point complet
Comme nous le disions en introduction : que ce soit dans le cinéma ou le jeu vidéo, il est devenu difficile de faire peur. Certains y arrivent encore et Claire : Extended Cut en fait partie. Le jeu est vraiment prenant et propose un style graphique et une ambiance sonore vraiment réussis. On se laisse rapidement happer par l'univers inspiré des plus grands, pour connaître le destin de Claire, perdue dans ce cauchemar et ce monde alternatif. On regrette néanmoins les nombreux allers-retours et la difficulté pour s'orienter dans le jeu, la faute à une map mal conçue. Le jeu propose en tout cas de bonnes idées, il saura vous faire frissonner et sursauter, encore plus si vous jouez avec un casque, ce que nous vous conseillons fortement. Pour une quinzaine d'euros, l'expérience est intéressante, malgré une représentation 2D qui pourra repousser certains joueurs et des dialogues uniquement en anglais.

On a adoré :
Univers travaillé inspiré des plus grands du genre
Ambiance sonore au top
De vrais frissons et sursauts
Des idées intéressantes
Histoire qui intrigue et pousse à avancer
Rendu 2D très satisfaisant…
On n'a pas aimé :
Mais parfois brouillon
Un peu trop sombre
La carte, mal foutue
On se perd beaucoup
Intégralement en anglais


Consulter les commentaires Article publié le 25/09/2016 par Lionel B.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019