Test Brute Force - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 233 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Brute Force



Développeur
Digital Anvil
Genre
Action Aventure
Statut
Disponible
Date de sortie
  20.06.2003
  27.05.2003
  09.10.2003
Nombre de joueurs
1 à 4
Online
- Contenus
Classification PEGI

Attendu par beacoup comme le digne successeur du déjà mythique Halo : Combat Evolved mais dans un tout autre domaine d'action, Brute Force s'est vu longtemps repoussé à la désolation de tous. Initialement prévu pour le dernier trimestre de l'année 2002, le jeu est à présent disponible dans toutes les bonnes crèmeries mais l'investissement en vaut-il la chandelle ?




 

Une histoire qui ne sent pas la fleure de rose...



Imaginez vous en l'an 2340... Le monde que vous connaissez n'existe plus où tout du moins plus sous la même forme... La technologie de pointe, essence réelle de la vie et des obstinations des humains peuplant cet univers, a rendu possible aux armées la fabrication de clones de militaires afin d'assurer l'avenir et la sûreté de la Confédération, sans cesse menacée. Vous faites partie de la 23ème unité des forces spéciales, autrement dit vous n'êtes qu'une puce de mémoire dans un corps purement et simplement cloné. Rejoins par la suite par trois autres mercenaires de votre acabit, vous devrez sous les ordres de votre capitaine de vaisseau, accomplir différentes missions qui vous mèneront de part et d'autres de cette planète. Pour voyager rapidement et efficacement, des téléporteurs ont été mit en place. De là, l'ouverture sur un futur masacre n'est pas à nier. Shadoon, l'adversaire principale du soft, prépare la rébelion accompagné de ses sbires et vous seul pouvez l'en empêcher et mettre fin à son règne. Vous et votre escadron d'élite formez une arme redoutable et c'est à vous de vous en servir à bon escient et le plus finement possible. Vous êtes les Brute Force ! Dangereux seul et mortels ensemble...


 

Vous n'êtes donc pas seul...



Comme dit précédement, votre groupe est formé de quatre personnages aux aptitudes de combats et compétences bien différentes pouvant être activées à tous moments. Celles-ci n'étant pas infinies, il vous faudra surveiller la barre dite d'endurance qui les alimente. Notez qu'au fil du temps, elle se régénèrera pour vous permettre de l'utiliser à différents endroits au cours des 18 missions proposées.

Mais qui forme réellement votre escouade de chocs ? Conssidéré comme un prédateur extraterrestre, Brutus - arborant une masse musculaire imposante - est un guerrier redoutable possédant vitesse, furtivité et grande force de frappe. Lorsque celui-ci utilise l'invoquation de l'esprit de Vengor (compétence spéciale qui lui est réservé), son intuition lui permet alors de détecter les ennemis, de régénérer sa barre de vies et de tuer sur le coups sa proi en lui sautant dessus avec élan. Ne faisant également pas dans la finesse, Tex autre héros des temps modernes, se veut être un soldat d'attaque brutal et dévastateur. Possédant la faculté de se servir de deux armes simultanément, les bains d'ennemis ne lui font pas peur et il s'avère donc particulièrement utile lorsque l'on éprouve le besoin de faire le ménage.
Dans un tout autre domaine, deux femmes aux formes généreuses accompagnent ces mercenaires que sont Tex et Brutus. Hawk, l'une d'entre elles, à pour rôle d'éclairer le terrain et d'analyser l'emplacement des adverssaires. Pour cela elle utilse son aptitude spéciale lui permettant de se rendre, pendant un laps de temps, invisible. Pour finir, vous serrez accompagné par Flint, une cyborgue de sexe féminin. Sniper elle connait et le fait avec brio. D'autant plus que lorsque sa compétence ciblage avancé est activée, une précision mortelle lui est conférée.




Au cours de votre aventure, vous pourrez diriger l'un de ces quatres héros et ainsi adapter suivant leur capacité, une méthode d'approche pour assaillir l'ennemi. Foncer dans le tas sans réfléchir peut être synonyme de bien des surprises et utiliser les aptitudes spéciales de chaqun est un réel atout pour progresser. Grâce à une manipulation fort simple et particulièrement bien pensée, vous donnerez différents ordres à vos combatants que cela soit de couvrir le terrain, de vous suivre à la trace ou tout simplement de tirer à volonté. Cependant, cette possibilité de se la jouer stratégique n'est pas utile lorsque vous choisissez de vivre une campagne en mode facile et bafoue donc en faite l'un des principaux interêts du soft. Autrement dit, pour savourer pleinement cet aspect, lancez vous directement en mode de difficulté intermédiare.


 

Un univers plutôt hostile



Peuplé par différentes créatures, les ennemis du monde de Brute Force possèdent des particularités de combats qui leurs sont propres. Des Prêtres Sérénites dirigeant l'armée de Shadoon en passant par les Mutans et autres Bannis Ferals (ressemblant morphologiquement à Brutus l'un des héros du jeu), tous pensent et agissent différement en s'appuyant dans bien des cas sur les éléments exterrieurs qui parsèment votre chemin. Surgissant à tous instants de derrière un arbre ou faisant leurs apparitions depuis des marécages, chaque pas que vous ferez est succinct à un nouveau combat. Restez atentif est donc primordiale si l'on tiens un temps soit peu à sa barre de vie. Celle-ci, suite à des blessures sérieuses, se videra progressivement. A vous alors de posseder dans votre inventaire un necessaire de soins afin de retrouver au plus vite des forces. Sans quoi, vous redeviendez une puce informatique sans vie et attendant une autre implentation dans un nouveau corps.

Mais pour faire face à ces nombreux assaillants le plus efficacement possible, rien de mieux que l'artillerie lourde composée d'armes rotatives tels que les miltrailleuses. Lance roquettes, petits pistolets, grenades à fragmentation ou à gaz, ce très bon materiel n'est pas négligeable. De plus, au cours de votre aventure vous aurez la possibilité de récuperer à terre de nouvelles armes parfois très puissantes... Les éléments de décors sont parfois destructible comme les citernes de mazoutes et les batteries de missiles situées dans les usines désafectées. Tous ces petits éléments contribuent à immerger le joueur dans le monde de Brute Force...


 

Integrer la coopération multijoueurs ? Bonne idée



A cela s'ajoute un mode multijoueurs qui n'a rien à envier aux autres jeux du même style. En effet, Brute Force propose de vivre la campagne disponible en mode solo tout en accueillant trois de vos amis pour partager l'aventure. L'écran ce scindra alors en quatre parties différentes et chaqun d'entre vous dirigera son personnage préalablement choisit. Il est également possible en pleine partie solo, d'appeler du renfort et faire jouer quelqu'un à vos côtés.

Outre ce mode coopération poussé, notons la possibilité de s'affronter dans les habituels Deadmatchs et cela jusqu'à huit joueurs si vous possedez une liasion multiconsole ainsi que deux exemplaires du jeu. Chaqun pour soit ou en équipe, les parties en multijoueurs sont dignes d'intêret et reflètent de nombreuses heures de jeux.





 

Des graphismes et une bande son qui collent à l'ambiance



Bien que très ternes pour être en parfaite harmonie avec la froideur qui se degage du titre, les graphismes du soft sont fort jolis et bénéficient de textures très soignées. L'équipe en charge du developpement DigitalANViL a réalisée là un exelent travail que cela soit sur l'ambiance des niveaux allant de la forêt tropicale avec de la végétation luxuriante à foison aux chutes de laves dans des mondes, très chaud. L'intêret porté sur la modelisation des héros et des ennemis est tout simplement blufant tant ceux-ci fourmillent de détails. Le tout bénéficie d'une profondeur de champs de vision remarquable et idéale pour bien sniper et débusquer tous adversaires. Avant chaque mission, une cinématique en images de synthèses vous apprenant vos nouveaux objectifs apparaît. Celle-ci s'accompagne d'une seconde cinématique mais cette fois-ci réalisée avec le moteur graphique du jeu. Avec cette dernière, les gros plans axés sur les personnages révèlent le soucis du détails apportés, c'est vraiment superbe et qui plus est stylé.

S'harmonise à cela une musique entraînante à la fois paisible et survoltée. La localisation des voix des personnages est réalisée dans notre langue maternelle et pour une fois le résultat est plus qu'audible. Nous avons certes été habitués à mieux il est vrai (qui a dit Halo ?) mais nous connaissons malheureusement bien pire (qui a dit Tao Feng ?) de ce côté là... Le tout est géré en 5.1 pour quiconque possederait une telle installation.


 

Revers de la médaille : Répétitif à souhaît



Malheureusement, Brute Force n'est pas exempt de défauts bien au contraire. En effet, si l'on pourrait penser qu'avec ses superbes graphismes, son ambiance sombre et cette possibilité de jouer en coopération avec vos amis, lui octroi un grand interêt, il n'en est pas de même sur la réel profondeur du jeu. Particulièrement répétif, les objectifs proposés au cours de votre quête sont quasiment tous les mêmes ou se rapprochant plus ou moins de la mission que vous venez de terminer tant bien que mal auparavant. Eliminer un personnage représentant une menace pour la Confédération, anéantir tous être vivant d'un secteur, rechercher des informations, seront vos buts et bien les seuls dans six univers distinct que vous retrouverez tout au long de votre aventure. Ce manque d'innovations et de créativités fait donc "tâche" dans un jeu qui possaidait tout le potentiel pour devenir un incontournable de la gamme.

Abandonnée également, l'idée de la possibilité de jouer via le service de jeux en lignes de Microsoft. Cette option aurait fait sûrement l'hunanimté auprès des Gamers d'autant plus que l'esprit du soft s'y prêtait particulièrement... En somme, Brute Force est un bon jeu mais qui manque de profondeur dans le game play pour décrocher la mention tant enviée du hit, dommage.

Point complet
Sans pour autant être le hit incontesté que l'on nous promettait, Brute Force se révèle être un jeu d'action mélangeant à la fois infiltration et bourrinage. Pêchant par son manque d'interêt et de répétitions dans le scénario lors de la campagne solo, le mode multijoueurs réhausse aisément la barre pour notre plus grand plaisir...

On a adoré :
+ La réalisation
+ Le mode coopération
+ Prise en main
+ Certaines voix
+ Téléchargements via le Live
On n'a pas aimé :
- Répétitif dans les objectifs
- Pas de jeu via le Xbox Live
- Quelques doublages pas au top


Consulter les commentaires Article publié le 15-06-03 par Altarius



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019