Test BROKEN MIND - jeux vidéo Xbox

XBOX GAMER
connect�, 41 493 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 



Editeur
2BAD GAMES
Développeur
2BAD GAMES
Genre
Enquête
Statut
Disponible
Date de sortie
  21.06.2022
Nombre de joueurs
1
Prix de lancement
9,99 €
Acheter ce jeu sur
Eneba.com

Après 2URVIVE et Brutal Rage, le studio indépendant français 2BadGames nous propose cette fois un thriller / survival horror en vue à la première personne. Tony De Lucia (fondateur et développeur) a mis plus de cinq ans à développer le soft, ce qui comprend 1000 dessins réalisés à la main, 130 objets modélisés en 3D, etc. Autant vous dire qu’il s’agit de son projet le plus ambitieux ! Si vous souhaitez en savoir plus sur le développement du jeu et sur 2BadGames, nous vous invitons à lire notre interview. Désormais nous allons voir ensemble ce que Broken Mind a dans le ventre grâce à un code de la version numérique Xbox fourni en avance par le studio !

Un esprit brisé dans un jeu fait avec amour



Vous incarnez l’inspecteur Franck Morgan, un agent de police au passé plus que « troublant ». Ce dernier doit enquêter sur la disparition d’une certaine Laura Campell, kidnappée en pleine diffusion d’un « live » sur les réseaux sociaux ! L’inspecteur doit donc mener l’enquête en récoltant des indices mais aussi combattre ses vieux démons… Nous n’en dirons pas plus afin de vous laisser le plaisir de la découverte. Nous sentons clairement que le studio 2BadGames est friand des thrillers psychologiques portant sur l’horreur puisque nous identifions plusieurs clins d’œil à des licences comme Resident Evil, Get Even ou encore Deadly Premonition.

Le scénario est intrigant, très bien rythmé avec parfois de belles idées de mise en scène, sans compter que l’histoire est plaisante à parcourir ! Pareil du côté de l’ambiance, l’aspect « course contre-la-montre » apporte une tension aux joueurs et le tout est servi avec des éléments visuels qui renforcent l’aspect horrifique, comme le screamer, les bandes noires pour le format 4 :3, la vision… Dommage que le final soit aussi « expédié », ce qui nous laisse sur notre faim. Franck Morgan aurait mérité un peu plus d’approfondissement et de consistance. De même, une thématique abordée à la toute fin du jeu aurait mérité d’être mieux exploitée pour impacter l’aspect moral du joueur. C’est un peu dommage car Broken Mind dispose d’un bel univers et qu’il nous donne l’envie d’en avoir plus, ce qui est plutôt bon signe.

De base, Broken Mind était un jeu dont l’aspect visuel reposait sur le pixel art… Jusqu’à ce que Tony De Lucia décide en 2020 d’opter pour une autre direction artistique. Le résultat est très satisfaisant ! C’est d’autant plus vrai que le titre n’a été développé que par une seule personne. De fait, le changement de style visuel apporte beaucoup à l’immersion. Les dessins, les textures et les modélisations des objets en 3D sont crédibles et détaillés. Quant aux décors, il ne faut pas s’attendre à beaucoup de variété mais cet aspect est totalement justifiable dans le cadre de l’enquête que nous menons pour un souci de cohérence. Les environnements sont assez classiques (une maison, une forêt, un commissariat…) et le level design s’avère assez simple. La progression est linéaire mais l’ensemble reste agréable à parcourir grâce à une certaine variété des situations. La véritable force du titre vient du fait que certains chapitres introduisent une nouvelle idée de gameplay (nous y reviendrons un peu plus tard).

Pour l’OST, suite aux retours sur ses précédentes productions, 2BadGames a fait appel à des compositeurs, à savoir Chris Hoole et Rajat Tiwari. Ces derniers livrent des morceaux en parfaite harmonie avec le soft ! En revanche, du côté des doublages, nous remarquons que ces derniers sont dans la langue de Shakespeare. Pas de VF donc mais des sous-titres français pour compenser. Ce point est un peu frustrant même s’il faut bien comprendre que des doublages, ça a un coût et que le studio a choisi la meilleure option pour tenter de vendre son jeu en dehors de l’hexagone, tout en offrant le plus de crédibilité possible à ses personnages. A titre informatif, Tony De Lucia a doublé certains personnages en compagnie d’autres comédien(ne)s pour un résultat de très bonne facture.

Nous en parlions plus haut, Broken Mind offre des situations assez variées et des mécaniques de jeu qui se renouvellent. Plus précisément, il y a de nombreuses énigmes à résoudre et il faut bien gérer ses ressources, ce qui concerne aussi bien les munitions pour le pistolet que les trousses de soins qui se font rares, surtout dans la difficulté la plus élevée. Mais ce n’est pas tout puisqu’il y a également des scènes d’infiltration, de cache-cache, de réflexion, des gunfights, du combat au corps à corps, etc. Le titre est loin d’être répétitif et nous laisse toujours avec la curiosité de savoir ce qui nous attend par la suite.

En plus, la maniabilité est intuitive ! Le bouton A nous permet d’interagir avec des objets, le bouton Y à ouvrir notre inventaire, le bouton B à nous accroupir et la gâchette RT à tirer. Bien entendu, vous devez faire attention à votre endurance (située en haut à gauche de votre écran, sous la forme d’un poumon) primordiale à votre survie, du moins lorsqu’il faut courir (stick gauche) ou utiliser vos poings (RB) et vos jambes (stick droit) lors des affrontements au corps à corps ! Vous avez aussi la possibilité d’esquiver. Pour cela rien de plus simple : LT + la direction dans laquelle vous souhaitez aller. Faites attention car les ennemis peuvent bloquer vos coups, alors n’y allez pas comme un bourrin !

Comme toujours la durée de vie d’un jeu est à moduler selon votre profil. Dans notre cas, étant des adeptes de ce genre, nous avons mis quasiment 2h pour venir à bout des 10 chapitres que comporte le soft. Malgré le plaisir éprouvé, nous avons trouvé le jeu un peu court ! Bien entendu, les non-initiés devraient en profiter un peu plus longtemps, entre trois et quatre heures (ce qu’avait annoncé le studio). Pour la petite rejouabilité, au cas où vous n’y prêteriez pas attention lors de votre premier run, sachez qu’il y a quatre boites à musique à trouver. Néanmoins, il est difficile de pester face à la durée de vie, même si celle-ci est faible puisque Broken Mind est proposé à 9,99€, un prix très doux qui ramène un rapport contenu/prix plutôt correct. Une fois l’aventure terminée, vous avez accès à des bonus composés d’artworks, d’anecdotes sur le développement du jeu ainsi que de la possibilité d’écouter l’OST. Malheureusement, une fois le jeu terminé, il n’y a aucune possibilité de rejouer un chapitre en particulier, vous devez recommencer depuis le début.

L’avis perso de Yoann // Dur, dur d’être un studio indé !

Je me permets d’écrire ces quelques lignes pour plusieurs raisons. Premièrement j’aimerais aborder l’aspect de la difficulté d’être un jeune studio indépendant. En effet, entre l’étape du développement, du budget à gérer, de l’édition et de la communication, cela demande énormément de travail ! Il est très difficile pour un développeur de se faire connaître ou de « sortir du lot » ! A l’heure des AAA qui écrasent tout et des productions indépendantes qui s’associent à des éditeurs pour avoir un minimum de visibilité, j’aimerais juste féliciter les passionnés qui se lancent seuls dans l’aventure comme des artisans… Croyez en vos projets et faites-nous rêver ! J’aimerais également souligner un détail qui m’a plutôt surpris : la communication de 2BadGames envers sa communauté. En effet Tony De Lucia est vraiment à l’écoute. Sur le réseau social Twitter, il a pris note de plusieurs remarques / conseils que les joueurs lui ont donnés. De plus, par rapport à l’aspect tarifaire, il a carrément proposé un sondage, chose assez rare pour être soulignée ! En jouant à Broken Mind, je me suis rendu compte que 2BadGames avait un sacré potentiel (je n’ai pas joué à 2URVIVE et Brutal Rage, je les découvre !). Avec plus de moyen, une équipe à gérer, un éditeur pour le soutenir, je pense que d’ici quelques années ce studio pourrait nous surprendre !


Point complet
Après cinq ans de développement intensif, 2BadGames livre un thriller / survival-horror de très bonne facture. Il faut dire que le style visuel y est pour quelque chose, la direction artistique « faite maison » apporte un petit cachet au soft. Il en va de même pour l’OST et les doublages qui apportent un réel bénéfice à l’immersion. Rajoutez à cela un scénario intrigant et bien rythmé, malgré un final trop abrupte et certaines thématiques pas assez approfondies, des situations variées et vous verrez que vous ne vous ennuierez pas ! Même si le jeu est court, il est proposé à un tarif en adéquation avec le contenu proposé. Loin d’être parfait, Broken Mind reste une production indépendante qui a du charme et des qualités non négligeables pour plaire aux amateurs du genre. A ce prix-là en plus, il serait dommage de passer à côté !

On a adoré :
Le style visuel
Situations variées
Une bonne ambiance
OST de qualité
Les bonus (artworks, OST…)
VOSTFR de bonne facture
Prix doux (9,99€)
Un scénario intrigant…
On n'a pas aimé :
Qui aurait mérité d’être approfondi
Assez court
Pas de doublages français
L’impossibilité de rejouer un chapitre


Consulter les commentaires Article publié le 21/06/2022 par Yoann L.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2022