Test Blackwood Crossing - jeux vidéo Xbox 360

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 117 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Blackwood Crossing



Développeur
PaperSeven
Genre
Aventure
Statut
Disponible
Date de sortie
  05.04.2017
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI
Prix de lancement
15,99 €

Les jeux vidéo ne sont pas essentiellement faits de super héros plus ou moins violents, sauveurs de l'humanité ou de simples passe-temps qui dilapident littéralement l'argent de poche/le salaire durement gagné… Ils peuvent au même titre qu'un livre ou qu'un film raconter une histoire provoquant réflexion et morale sans se cantonner bêtement à la dualité bien-mal. Blackwood Crossing propose au joueur d'assister à l'aventure vécue par Scarlett, une jeune fille qui s'est éloignée de son frère Finn pour mener sa vie de jeune adulte alors qu'un lien très puissant les unissait.

Une bien belle histoire…



C'est donc avec une judicieuse vue subjective que le soft anglais se présente à nous pour une immersion complète. Un choix qui permet d'apprécier les graphismes fort agréables du soft mais qui est malheureusement pénalisé par une vitesse de déplacement de l'héroïne (probablement voulue) assez lente. Hormis quelques "énigmes", le gros du labeur sera la recherche d'objets ou d'interactions qui débloqueront la continuité de l'histoire. Blackwood Crossing mise énormément sur l'aspect narratif et la résolution des situations au détriment d'une action quasi inexistante. Comprenez par-là que le jeu ne nécessite aucune adresse, tout type de joueur pourra donc profiter de l'histoire sans risquer de "mourir" par manque de skill.

Toutes les voix du jeu sont en Anglais, heureusement sous-titrées en Français, rien à signaler de ce côté si ce n'est qu'une fois encore les notifications Xbox masquent quelques répliques (mieux vaudra les désactiver). L'ambiance étrange de Blackwood Crossing, entre rêve et réalité nuancée de quelques passages plus sombres, est plaisante mais "concentrée". C'est donc assez rapidement (3/4h) que le joueur arrivera au bout du scénario en ayant empoché une bonne partie des succès. On refera volontiers le jeu un peu plus tard pour débloquer les derniers points mais une fois les 1 000 G atteints l'intérêt n'y sera plus.

L’avis perso de Bruce // Une histoire touchante !

Blackwood Crossing me fait énormément penser à Fragments of Him, un peu comme une pièce interactive loin des "mécaniques" habituelles des jeux vidéo. Je dois avouer que j'ai été touché par ce soft, oui le jeu est court et oui le jeu est linéaire mais c'est une façon de faire qui n'est au final pas déplaisante.


Point complet
Finalement tout dépend de la sensibilité du joueur, s'il est amateur de belles histoires et de morales au second degré, ce titre est fait pour lui. Entre jeu vidéo et animation interactive, Blackwood Crossing risque de marquer les esprits plus pour son choix narratif assumé et le message qu'il tente de faire passer que par sa faculté à distraire le joueur. En tout cas, Blackwood Crossing reste une belle création qui mérite amplement d'être parcourue.

On a adoré :
Les visuels agréables
L'ambiance nuancée
La mise en scène
On n'a pas aimé :
Les déplacements lents
Linéaire
Trop court


Consulter les commentaires Article publié le 04/04/2017 par Bruce S.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2017