Test Ben 10 Alien Force : The Rise of Hex - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 455 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Ben 10 Alien Force : The Rise of Hex



Editeur
Konami
Distributeur
Xbox Live Arcade
Genre
Action Plateformes Puzzle
Statut
Disponible
Date de sortie
  26.05.2010
  26.05.2010
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI
Prix de lancement
800 MS Points

Pas franchement transcendantes jusqu’à présent, les adaptions vidéoludiques du dessin animé Ben 10 ont tout juste pu convaincre quelques fans. Cela paraissait apparemment suffisant pour mettre en projet un nouvel opus attendu sur Xbox Live Arcade et WiiWare. Il y a des jeux dont on n’attend vraiment rien et qui se révèlent être au final de bonnes surprises… Est-ce le cas avec ce Ben 10 Alien Force : The Rise of Hex ?

Hey, nice watch!




Sans surprise, le joueur incarne Ben Tennyson, un jeune adolescent possédant une montre lui permettant de se transformer à sa guise en dix formes extra-terrestres différentes grâce à la technologie Omnitrix. Dans The Rise of Hex, le but du jeu est de stopper le grand méchant Hex qui a comme projet original de détruire le monde et d’en instaurer un nouveau gouverné par la magie où il règnerait en maître ultime. Le scénario n’est pas la force du jeu mais Ben 10 n’est qu’un dessin animé à destination du jeune public après tout. En revanche, la narration de l’histoire est catastrophique. Une bulle contenant quelques mots apparaît en début et fin d’épisode (souvent Ben se parlant à lui-même) pour essayer de faire avancer l’intrigue mais cette dernière tient sur un ticket de métro et vous ne serez jamais immergé dans l’aventure. Le titre de Black Lantern Studios se présente sous la forme d’un jeu d’action/plates-formes en 2D très classique et old-school. Les niveaux sont à la fois en hauteur et en largeur et en général assez bien pensés, bien qu’utilisant des mécanismes de jeu vus et revus. Pour progresser il faut bien souvent battre quelques ennemis (que l’on peut aussi éviter la plupart du temps) et activer quelques plates-formes permettant de rejoindre la sortie. Au cours des dix premiers niveaux (sur un total de 15), vous récupérez une forme extra-terrestre à chaque niveau. Plus vous avancez dans le jeu, plus les mécanismes vous demandent de switcher entre les formes extra-terrestres.

Chacune d’elles dispose d’une attaque simple, d’une attaque spéciale et d’une action spécifique. Cette action peut-être le fait de porter un rocher avec Enormosaure, de se cloner avec Echo Echo ou encore de léviter en utilisant les aimants avec Aimantosaure. Malgré une bonne utilisation des capacités des extra-terrestres, la mayonnaise ne prend pas et la linéarité s’installe en même temps que l’ennui. En dépit de la présence de quinze niveaux (et de trois boss), les développeurs se sont contentés de proposer trois ridicules environnements différents. Du coup, on a l’impression de n’avoir que trois véritables niveaux distincts. De plus, le jeu est techniquement à la ramasse. Les graphismes sont moches : les textures sont très sommaires, les modélisations taillées à la hache et la recherche artistique pour les décors est proche du néant. La bande-son est une horreur pour les oreilles. Il n’y a qu’une musique par environnement, ultra répétitive, pénible et passée en boucle pour couronner le tout. Les bruitages sont minimalistes et médiocres. Les animations sont trop basiques et datées. Enfin le moteur physique a également des lacunes. Les contacts lors des combats sont très mal gérés et aucun plaisir ne se dégage de ceux-ci.

On sent en revanche assez bien la différence de poids et de taille entre les différents extra-terrestres. Un Enormosaure est lent et lourd alors que Glacial est rapide et léger. Malgré son jeune public cible, Ben 10 Alien Force : The Rise of Hex reste old-school jusqu’au bout et propose ainsi un semblant de difficulté. Il n’y a rien d’insurmontable mais quelques passages de plates-formes peuvent parfois prendre la tête alors qu’une poignée d’énigmes à base de mécanismes demande un minimum de réflexion. Une fois le titre terminé (en 3 à 4 heures maximum), un mode de difficulté « Difficile » est accessible et offre un challenge plus important, à condition toutefois de vouloir recommencer le jeu... Autant dire d’être un peu maso. Le titre de Konami contient aussi deux autres modes : Contre-la-Montre et Survival. Dans le premier, il est question de finir les niveaux le plus rapidement possible avec toutes les formes extra-terrestres à disposition. Dans le second, il s’agit de survivre aux vagues d’ennemis (très peu variés) dans un environnement laid et ridiculement petit. Bref, là encore, il n’y a rien de fun.

Point complet
Cette nouvelle adaptation de Ben 10 est à nouveau ratée et ne satisfera personne, pas même les fans de la série de Cartoon Network. Le soft a pour lui un level-design relativement sympathique et la bonne exploitation des dix formes extra-terrestres différentes pour progresser dans les niveaux. Le reste est définitivement bien trop médiocre pour justifier un achat. En jouant à The Rise of Hex, vous massacrerez vos yeux et vos oreilles et n’en tirerez aucun plaisir. Tout semble daté et on aurait franchement pu voir un titre identique sur une console d’il y a quelques générations. Bref, il est tout bonnement à éviter !

On a adoré :
+ Dix extra-terrestres bien utilisés
+ Level-design un poil sympathique
+ Facile à prendre en main
On n'a pas aimé :
- Laid
- Bande-son honteuse
- Animations datées
- Scénario ridicule et mal narré
- Seulement trois environnements différents
- Combats mous et sans intérêt
- Assez court
- Très ennuyeux


Consulter les commentaires Article publié le 07/08/2010 par Nicolas T.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020