Test Battlefield 2 : Modern Combat - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 211 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Battlefield 2 : Modern Combat



Distributeur
Electronic Arts
Genre
FPS
Statut
Disponible
Date de sortie
  13.04.2006
  11.04.2007
  27.04.2007
Nombre de joueurs
1 à 24
Online
- Contenus
- Jeu en ligne
- Classements
- Réseau local
Classification PEGI
Thème
Guerre
Résolutions gérées
720p
Son
5.1
Prix de lancement
69,00 €

Sorti à la fin de l’année 2005 sur Xbox, Battlefield 2 : Modern Combat aura pris son temps pour sortir sur la nouvelle console de Microsoft. Un retard de quelques mois qui permet à Digital Illusions et Electronic Arts de proposer une version Xbox 360 remise au goût du jour graphiquement. Un ajout finalement bien maigre en comparaison de la concurrence.

Les versions Xbox et Xbox 360 du titre ne comptant que très peu de différences, seules les parties graphique et verdict du test Xbox ont été mises à jour pour correspondre à la 360.

La guerre, la vraie !




Battlefield 2 : modern combat reprend ce qui a fait le succès de cette série sur PC : des maps gigantesques, un gameplay simple, du combat en équipe et l’utilisation de nombreux véhicules disponibles aux points cardinaux de la carte. Le principe est on ne peut plus simple dans les deux modes de jeu que propose le soft, à savoir Capture the flag et le Contrôle de zones. Dans le premier, il vous suffira de voler le drapeau de l’adversaire pour l’emporter tandis que dans le second, il vous faudra maîtriser simultanément plusieurs zones pour faire diminuer le nombre de renforts de l’ennemi.

Cependant, contrairement aux Battlefield du PC, Dice a tenu à rendre la campagne solo vraiment consistante, nous évitant donc un simple mode multijoueurs avec des bots débiles. Le principe reste pourtant assez simple : le joueur incarne tour à tour les soldats des deux camps, à travers plusieurs missions et doit se débrouiller avec ce qu’il y a sur la carte pour éliminer l’armée adverse. Dès lors on avance tant bien que mal, secondé par des rangs entiers de combattants qui se lient à votre cause et qui partageront avec vous vos échecs et succès. Bien entendu, il vous est possible de changer de personnage à tout moment via une simple pression de bouton et un bon cadrage, après quoi vous vous retrouverez 100 mètres plus loin dans la peau d’un autre frère d’arme, technologie ici nommée transfert immédiat.

La discrétion ici n’est pas de rigueur. Mieux vaut privilégier l’approche rapide en groupe ou l’assaut à bord de véhicules. L’accent à d’ailleurs clairement été mis sur le spectaculaire puisque le moteur graphique est capable d’afficher de nombreux combattants simultanément, rendant les champs de bataille fort réalistes. La présence de véhicules offre au titre une dimension stratégique plus poussée, vous permettant ainsi de choisir entre tanks, hélicoptères, jeeps et d’adapter vos tactiques en fonction du terrain traversé (enneigé, urbain, désert,…). Ces phases en véhicules permettent surtout d’éliminer bon nombre d’ennemis simultanément, bien que vous ne soyez jamais à l’abris d’une roquette mal placée ou d’un sniper isolé…

Jouissif et amusant en solo, Battlefield 2 se révèle aussi bourré de petites erreurs qui viennent sensiblement entacher son gameplay. En dehors du manque de finition du jeu avec notamment la présence de malheureux bugs, on déplorera l’aspect parfois trop scripté de l’aventure mais également l’IA qui pêche par son manque d’efficacité, avec des ennemis pas débiles mais franchement pas doués de sens tactique, et quelques incohérences dues sans doute à des bugs comme l'apparitions d’ennemis, l'avancée de troupes douteuses… Fort heureusement pour nous, ces quelques défauts ne viennent pas trop nous déranger dans notre progression et on ne tardera pas à prendre beaucoup de plaisir au gré des batailles.

Notons aussi la présence d’un système évolutif des personnages. Ainsi, lorsque vous tuez un grand nombre d’ennemis ou opérez une action stratégique importante, vous vous verrez attribuer des points qui serviront à vous faire monter de grades. Ces grades débloquent en fait de nouvelles fonctionnalités assez intéressantes et qui faciliteront grandement votre progression. Notons par exemple la grandeur des chargeurs qui se voit augmentée ou la vitesse d'endurance de votre personnage.

Plus complet que son homonyme sur PC en solo, Modern Combat arrivera à vous tenir en haleine du début à la fin de l’aventure. Certaines phases de jeu se veulent d’ailleurs tellement jouissives qu’on hésitera pas à les recommencer. Reste que malgré toutes ses qualités, Modern Combat reste avant tout un jeu destiné au mode multijoueurs et qu’en tant que tel, il fait plutôt peine à voir face aux derniers titres. Plus de diversité aurait sans aucun doute amené plus d’intérêt, en solo comme à plusieurs et en la matière, Battlefield demeure trop classique pour s’imposer comme référence. Dommage.

En avant les recrues !




Côté jouabilité, c’est on ne peut plus simple et intuitif. Le jeu prend comme référence les meilleurs titres du genre et ça se voit ! On regrettera tout de même le léger temps d’adaptation à la conduite un peu particulière des véhicules et les quelques coups de lag en Live qui gênent parfois nos manœuvres, mais rien de bien grave fort heureusement.

En ce qui concerne la durée de vie, Battlefield 2 vous propose une véritable expérience de jeu en Live, tandis que le solo vous tiendra en haleine une bonne dizaine d’heures. Comme vous vous en doutez, l’intérêt est tout autre online étant donné que Battlefield est avant tout un jeu conçu pour le multijoueur et que l’IA des ennemis en solo n’est pas vraiment renversante, juste de quoi se faire la main avant de passer à quelque chose de plus consistant… Cependant, tout n’est pas rose dans le meilleur des mondes étant donné qu’on se voit tout de même cantonné à deux uniques modes de jeu : Capture the flag et Contrôle de zones. Captivants certes, mais peu variés ! Les Liveurs peuvent se le procurer sans état d’âme, pour les autres, mieux vaut y tâter un peu avant de se décider…

Pour ce qui est de la bande-sonore par contre, aucune crainte à avoir. Dice nous offre plusieurs musiques enivrantes accompagnées de bruitages très réalistes qui nous plongent merveilleusement bien dans le monde de la guerre. Les voix françaises ne sont pas vraiment inspirées mais, honnêtement, on ne s’en préoccupe que très peu, après tout on est pas là pour réfléchir mais bien pour faire des frags et s’amuser !

Le sens du devoir




Dice semble bien avoir compris, contrairement à d'autres développeurs qu'une version Xbox 360 ne doit pas se résumer à un jeu Xbox en 720p. Raison pour laquelle la version Xbox 360 a eu droit à un traitement de choix. Les modélisations, bien qu’assez sommaires dans l’ensemble, sont un bon cran au-dessus. Les textures sont plus fines et seule une coloration un peu trop grisâtre de l'ensemble vient ternir le tableau.

Pour ce qui est des effets spéciaux, Dice fait mieux qu’avec Battlefield 1942, cependant il faut avouer que les explosions ne sont pas aussi bien rendues que dans les standards du genre, la raison à une réalisation plus fine mais qui n'évolue pas par rapport à ce qui tourne sur 128 bits. Une adaptation léchée en quelque sorte. Les animations des personnages et véhicules souffrent malheureusement de quelques bugs et ne se veulent pas très réalistes en raison d’une physique un peu chiche (on est très loin d’Half Life 2).

Point complet
Avec Ghost Recon Advanced Warfighter et Battlefield 2 : Modern Combat ce sont deux écoles différentes qui s’affrontent. Plus démesuré que son concurrent, mais aussi moins beau, Battlefield 2 : Modern Combat sur Xbox 360 reste un titre qui plaira aux amateurs de FPS multijoueurs qui passent leurs soirées sur le Live. Dommage alors que l’on retrouve encore les mêmes défauts que sur Xbox, des soucis de casques en plus.

On a adoré :
+ Prenant en solo comme sur le Live
+ Musiques et bruitages
+ L’ambiance générale qui se dégage du soft
+ Prise en main relativement simple
On n'a pas aimé :
- Peu de modes de jeu
- La physique, pas toujours réaliste
- L’animation parfois chancelante
- Pas vraiment Next-Gen


Consulter les commentaires Article publié le 04-06-06 par Etienne F. & Aurélien B.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019