Test Anima : Gate Of Memories - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 209 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Anima : Gate Of Memories



Genre
Action Jeu de rôle (RPG)
Statut
Disponible
Date de sortie
  03.06.2016
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI
Prix de lancement
19,99 €

Les kickstarters sont devenus assez réguliers ces temps-ci et Anima Gates of Memory est arrivé sur nos consoles par ce biais, tout en dépassant largement la somme demandée. Le jeu nous plonge au cœur d'une histoire inspirée des livres de rôle d'Anima Beyond Fantasy, le tout saupoudré d'une touche de JRPG et de quelques énigmes.

Beaucoup d’action, une bonne adaptation…



Après une mission de récupération d'artéfact qui a mal tourné, vous vous retrouvez coincé dans la tour d'arcane, lieu rempli de magie. Vous incarnez la "Porteuse de Calamité", accompagnée d'Ergo Mundus, un démon guerrier enfermé dans un livre qui vous a valu votre surnom. Peu après, vous êtes contacté par une ancienne porteuse de votre démon, ainsi que l'inquisiteur de votre ordre qui vous éclairent un peu sur votre situation. La tour où vous vous trouvez attire des "messagers", sortes d'êtres uniques dans ce monde, qui, selon la prophétie, déclencheront la fin du monde. Vous êtes donc chargé de les éliminer les uns après les autres, malgré votre puissance diminuée. Le jeu se joue comme un Devil May Cry : on explore, rencontre des ennemis qu'on élimine avec les coups à notre disposition, on résout quelques énigmes et, quand on monte de niveau, on développe notre arbre de compétence. Petite subtilité, c'est qu'ici nous contrôlons deux personnages différents qui s'alternent d'une simple pression sur RB, permettant ainsi des combos de folie.

Chaque messager se trouve dans un monde créé à partir de ses souvenirs et ce sont ces mêmes souvenirs qu'il faut trouver pour ouvrir la porte qui mène à ces adversaires. Chaque monde a son ambiance et ses ennemis spécifiques. Il faut donc parfois changer de tactique pour s'adapter, ce qui implique de ne surtout pas laisser l'un des deux personnages en retrait dans le développement, au risque de se retrouver en mauvaise posture. Au bout du chemin, le maître des lieux vous donnera pas mal de fil à retordre, le temps de trouver la bonne stratégie à adopter contre lui. À chaque nouvelle victoire sur un messager, une partie de la puissance d'Ergo revient, mais le mystère de la tour grandit de plus belle, ne sachant plus vraiment à qui vous fier, ni sur ce que vous pouvez croire.

Dans l'ensemble, vos choix vous mèneront vers une fin, bonne ou mauvaise, et le jeu vous permettra de reprendre une nouvelle aventure, fort de ce que vous avez appris, ainsi que de l'avancée de vos personnages pour percer un peu plus les secrets de cette tour et tenter de trouver toutes les fins possibles. Certaines d'entre-elles sont bien cachées, d'autres sont presque à votre portée dès les premières minutes de jeu… Visuellement, il est beau, sans tout révolutionner non plus, mais il a un charme indéniable. La bande-son sait se faire oublier pour mieux se rappeler à nous, accompagnant les différentes ambiances que nous traversons, des plus claires aux plus lugubres. Chaque monde suit ses propres règles et cela vient rompre l’ennui que pourrait provoquer un gameplay de ce genre poussé à outrance. La part belle est faite à l'histoire de la tour et à nos deux héros, autant dans les éclats de souvenir des messagers que durant les phases de dialogues, malheureusement avec des poses fixes, pour illustrer la scène, le tout baigné dans un monde médiéval fantastique.
Critique rédigée par Sunsay / Membre XG+


Point complet
Pour ma part, je ne connaissais pas Anima Beyond Fantasy avant de jouer à ce jeu et ça a été une bonne surprise. Fluide durant les combat, des boss assez récalcitrants qui demandent de se creuser les méninges pour les vaincre, que demander de plus ? Certes, il a quelques défauts, ce ne sera sûrement pas le jeu de l'année, mais il reste très divertissant et les fins multiples vous tiendront en haleine un bon moment.

On a adoré :
Visuellement beau
Un monde, une ambiance
Narration et histoire soignées
Combats très fluides
Système d'évolution de perso simple et poussé à la fois
Fins multiples en fonction des choix et de la complétion de l'histoire
Ca débloque des costumes
On n'a pas aimé :
Dialogues non animés
Phases de plateforme un peu dures à passer
Boss parfois un peu costauds


Consulter les commentaires Article publié le 27/07/2016 par Vincent P.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019