Test Watchmen : The End is Nigh 2 - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 202 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Watchmen : La Fin Approche - 2nde Partie



Développeur
Deadline Games
Distributeur
Xbox Live Arcade
Genre
Action
Statut
Disponible
Date de sortie
  26.08.2009
  26.08.2009
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI
Prix de lancement
1200 MS Points

Pour accompagner la sortie de l’adaptation cinématographique (assurée par Zack Snyder) de Watchmen (le graphic novel de Moore et Gibbons), Deadline Games s’est mis en tête de développer un jeu distribué de manière épisodique. Néanmoins, la première partie du soft, plutôt moyenne au final, a déçu de nombreux joueurs, surtout que le prix de vente était excessif (1600 MS Points, soit environ vingt euros pour une petite poignée d’heures de jeu). Toutefois, les développeurs ne se sont pas découragés et ont tenu à sortir la deuxième partie du titre tout en faisant un « effort commercial » en proposant cette dernière à 1200 MS Points (environ quinze euros). Cela suffit-il pour convaincre les amateurs de beat them all ?

Le même mais en pire…




L’un des gros points noirs de la première partie de Watchmen : The End is Nigh était assurément son prix. Warner Bros. Interactive Entertainment Inc. (l’éditeur) l’a bien compris et a décidé de proposer la deuxième partie à 1200 MS points, soit 400 MS Points de moins (ou une économie d’environ cinq euros). Pourtant, lorsqu’on y regarde de plus près, on se rend rapidement compte que le tarif reste encore bien trop élevé. En effet, ce deuxième volet propose une aventure découpée en trois chapitres (contre six dans le premier) qui se parcourt en une heure et quinze minutes avec un des deux personnages jouables (Rorschach ou Le Hibou) en prenant relativement son temps, ce qui donne une durée de vie d’environ deux heures et trente minutes pour boucler le titre avec les deux, et ce que l’on soit seul ou que l’on joue en coopération sur un même écran (la coop online étant toujours absente). Celle-ci reste donc légèrement inférieure à celle du premier opus, mais seulement d’une poignée de minutes. Malgré tout, lorsqu’on termine une fois le soft, on débloque un mode versus permettant de rejouer le combat de fin : celui qui oppose nos deux gardiens. Si l’idée peut paraître sympathique sur le papier, son application est totalement inutile, la faute au fait qu’il s’agisse d’un beat them all et non d’un jeu de combat à proprement parler. Mais ce n’est pas tout…

Inutile de tourner autour du pot, cette deuxième partie est bien moins bonne que la première. Les cinématiques façon dessin animé sont moins nombreuses, tout comme les répliques, et le scénario tient sur une feuille de papier toilette déchirée en quatre, le but étant simplement de délivrer une fille qui a été kidnappée, le tout sans aucun lien avec l’histoire de la première partie. Le jeu se résume donc à avancer, d’une manière extrêmement linéaire avec trois mécaniques de jeu qui se répètent inlassablement, dans trois décors au design moyennement inspiré, en éliminant les nombreuses vagues d’ennemis aussi résistants qu’idiots. Toutefois, quelques bonnes choses en provenance de son prédécesseur sont à noter : la possibilité de déclencher un mini-jeu pour crocheter des serrures spéciales permettant d’avoir accès à une page du journal de Rorschach, des graphismes fort jolis pour un jeu XLA, des voix américaines totalement dans le ton, plusieurs combos, des finishing moves et la possibilité d’utiliser quelques armes (batte de baseball, cravache, bouteille en verre, etc.).

Dernier point et non des moindres, les développeurs ont opté pour une ligne artistique plus provocante qui n’est pas toujours du meilleur goût (le thème de la pornographie étant à l’honneur dans le premier environnement, celui des loubards dans le deuxième et enfin celui du sado-masochisme dans le troisième). Le tout offre tout de même des ennemis légèrement plus variés en apparence, leur comportement restant identique (le sbire, le gros sbire et la fille amatrice de cuir et latex). Enfin, il ne faut pas oublier le boss de fin (la maîtresse du bordel) qui offre deux minutes de jeu véritablement ennuyantes, le combat, sans saveur, étant basé principalement sur les contre-attaques.

Point complet
Si Watchmen : The End is Nigh Part. 1 était court, cher, linéaire et souffrant encore de quelques autres maux, il faut bien avouer qu’il restait un divertissement très correct que l’on appréciait durant une soirée. Face aux critiques, les développeurs ont réagi pour la deuxième partie en fixant le prix de vente à 1200 MS Points au lieu de 1600. Mais au final, cela ne change rien puisque ce deuxième opus est nettement inférieur au premier. Fort heureusement, les bonnes idées du précédent (combos, finishing moves, armes, etc.), liées à des graphismes de qualité et un doublage américain d’excellente facture, permettent de sauver le titre du naufrage, mais les développeurs ont vraiment négligé la grosse majorité des points essentiels. Le gameplay n’a pas bougé d’un poil, le design est moins inspiré, les ennemis plus idiots, la durée de vie plus courte, le boss de fin sans intérêt, de même pour le versus entre les deux héros, la coop online tant attendue est toujours aux abonnés absents et le scénario (composé de deux fois moins de chapitres) est inintéressant, des plus basiques et sans lien réel avec l’autre. Comme quoi, Deadline Games aurait pu s’abstenir de développer une suite. Si encore ils avaient pris en compte les remarques faites auparavant pour travailler leur nouvelle production (pour faire mieux ou au moins égaler la précédente)… mais même pas !

On a adoré :
+ Les graphismes
+ Les voix américaines
+ La coop offline
+ Le crochetage de serrures (parfois)
+ Les rares cinématiques
+ Possibilité d’utiliser des armes
+ Le gameplay de la partie 1…
On n'a pas aimé :
- Mais aucune évolution
- Level design moins inspiré
- Le versus Rorschach/Le Hibou
- Toujours pas de coop online
- Le boss de fin
- Durée de vie rikiki
- Scénario inintéressant et sans lien
- Plus ennuyeux que le premier
- Les ennemis des plus idiots


Consulter les commentaires Article publié le 08-10-09 par Vincent P.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2018