Test War World : Tactical Combat - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 202 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

War World : Tactical Combat



Editeur
Ubisoft
Développeur
Third Wave Games
Distributeur
Xbox Live Arcade
Genre
Action Tactique
Statut
Disponible
Date de sortie
  01.10.2008
  01.10.2008
Nombre de joueurs
1 à 8
Online
- Jeu en ligne
- Classements
Classification PEGI
Résolutions gérées
720p
Prix de lancement
800 MS Points

Disponible depuis un certain temps déjà sur le Marketplace, War World est, à l’heure actuelle, le seul représentant des jeux de combat de Mechas sur le Xbox Live Arcade. Développé initialement sur PC, puis porté ensuite sur Xbox 360, ce titre particulièrement réussi visuellement s’annonçait comme une véritable claque graphique, avec en sus plein de bonnes idées et un challenge de taille avec des affrontements jusqu’à 16 joueurs sur le Live. A l’heure du verdict, War World a-t-il tenu toutes ses promesses ?

La dernière guerre




Les jeux de Mechas n’ont plus vraiment la cote… Les derniers blockbusters sortis ont fait de véritables bides commerciaux. Pas étonnant dès lors que les développeurs préfèrent se limiter à de petites productions sortant uniquement via des systèmes de téléchargement en ligne. War World fait partie de ces jeux essentiellement axés sur le multijoueur qui ont été portés sur Xbox 360. Au programme de cette belle aventure : pas moins de 100 challenges solo, un mode multijoueur en ligne jusqu’à 15, du Deathmatch et du Team Deathmatch.

En théorie, War World avait tout pour séduire : une esthétique soignée, plusieurs classes de robots et des terrains de jeu variés. Malheureusement, en pratique, le constat est tout autre ! Tout d’abord du côté du mode solo, les joueurs seront consternés de constater que les développeurs se sont contentés de nous proposer 100 challenges qui se limitent en fait à des combats en arène contre des groupes de 6 à 10 opposants qu’il faut éliminer pour passer au niveau suivant. C’est plat, c’est mou, on tourne vite en rond et surtout l’intelligence artificielle des ennemis est lamentable. Là où le jeu marque des points en revanche, c’est dans le fait que les cartes sont énormes et surtout sublimes : War World dispose d’un moteur graphique puissant qui n’a vraiment pas à rougir vis-à-vis de ce qui sort dans le commerce ! Passé la claque graphique astronomique, on se rend malheureusement compte que War World est une coquille vide. Comprenez par là que le mode solo se révèle tout bonnement inintéressant, que la difficulté est gérée maladroitement et que la prise en main est tellement simple que le gameplay finit par perdre toute sa saveur. En gros, vous dirigez votre robot, vous utilisez deux armes différentes et vous vous envolez ou glissez sur le côté grâce à vos projecteurs.

War World manque non seulement de technique et d’intérêt, mais aussi de punch et de lisibilité. Aussitôt que le nombre d’adversaires dépasse la dizaine, l’action devient littéralement confuse à l’écran : on tire sur toute le monde, ça explose de partout et on n’y voit plus rien. Couplez cela à la prise en main pénible qu’impose le soft et à une animation calamiteuse et vous obtenez sans doute le jeu de méchas le plus miteux de ces 10 dernières années ! Heureusement, War World dispose d’une esthétique impeccable, de bruitages réalistes, d’une durée de vie énorme et de décors variés. Si le charme visuel opère, vous pourrez donc passer quelques dizaines de minutes sur le bestiau avant de vous rendre compte que l’expérience de jeu est trop pénible pour être poursuivie… Dommage, car War World avait un énorme potentiel et il aurait suffi de rendre les affrontements plus efficaces et les classes de robots plus agréables à piloter pour donner un second souffle à ce jeu !

Point complet
Malgré de très jolis graphismes, des décors variés et un concept sympathique – proposer un jeu de combats de robots en multijoueur à un prix raisonnable – War World ne parvient pas à convaincre, la faute à un gameplay bancal au possible et à un mode solo qui manque cruellement de saveur. Le titre d’Ubisoft se limite en effet à une succession de combats en arène, avec des ennemis dépourvus de toute intelligence, des déplacements ridicules et un niveau de difficulté totalement surréaliste. Difficile donc de trouver un quelconque plaisir dans ce jeu de méchas qui avait pourtant tout pour plaire. Un gâchis extraordinaire qu’on aura tôt fait d’oublier !

On a adoré :
+ De superbes graphismes
+ Des décors variés
+ Les bruitages
+ Beaucoup de challenges !
On n'a pas aimé :
-Mode solo sans intérêt
-Gameplay bancal
-Animation calamiteuse
-Peu de modes de jeu


Consulter les commentaires Article publié le 20-11-08 par Etienne F.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2018