Test The Undergarden - jeux vidéo Xbox One

XBOX GAMER
connect�, 41 461 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

The UnderGarden



Editeur
Atari
Développeur
Vitamin-G
Distributeur
Xbox Live Arcade
Genre
Réflexion
Statut
Disponible
Date de sortie
  10.11.2010
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI
Prix de lancement
800 MS Points

Dévoilé seulement deux mois avant sa sortie et n’ayant bénéficié d’aucune promotion, The Undergarden est un jeu d’exploration sous-marine qui s’annonçait particulièrement original. Les développeurs de Vitamin-G souhaitaient en effet créer quelque chose de totalement différent : un soft à la fois beau, poétique et zen. Pari réussi pour la petite (et talentueuse) équipe ?

Un champ poétique




Le premier contact avec The Undergarden est plutôt déconcertant. D’une part parce que ses visuels nous proposent d’entrer dans une dimension totalement inconnue, et d’autre part parce qu’on n’a tout simplement pas l’habitude de jouer à un titre pourvu d’un tel gameplay. Pourtant, le concept du jeu est on ne peut plus simple. A partir d’un repère, le joueur, qui incarne une petite créature sous-marine, peut entrer dans différents mondes aquatiques qu’il doit polliniser. Concrètement, il s’agit d’explorer des niveaux linéaires avec quelques énigmes ci et là. L’intégralité de l’aventure se déroule donc sur un plan 2D dans lequel le joueur évolue en tentant de trouver son chemin jusqu’à la fin du niveau. Pour progresser, il est question de récupérer des graines de semence permettant de faire pousser des plantes aquatiques par simple contact. Il s’agit de longer les bords des rochers pour voir jaillir d’un seul coup des plantes toutes plus magnifiques et harmonieuses les unes que les autres. Pour ajouter un peu de difficulté, certaines énigmes ont également été intégrées. Celles-ci se basent généralement sur la physique, avec l’utilisation par exemple de diverses graines à lâcher dans une cavité pour faire pression et ouvrir un passage. Ces dernières sont récupérables après avoir poussé une plante spécifique et les avoir récupérées à l’aide de harnais à activer par une simple pression de bouton. En d’autres termes, The Undergarden propose un gameplay extrêmement simple mais néanmoins très efficace.

La question qu’on est cependant en droit de se poser, c’est s’il n’est pas justement trop simple… La simplicité des commandes le rend très abordable mais, son gros défaut, c’est qu’il ne présente également aucun challenge. En fait, il suffit de progresser dans le niveau et de résoudre les quelques énigmes, trop souvent très simples et qui peinent à se renouveler. Le jeu manque également de diversité, tant au niveau de son gameplay, que certains trouveront d’ailleurs très mou, qu’au niveau de son level design, pratiquement toujours similaire. Certes, il ne fallait pas s’attendre à être énormément surpris. Après tout, le soft est sorti sur le Xbox Live Arcade au tarif de 800 MS Points, mais on aurait tout de même apprécié que les développeurs ajoutent quelques features à leur jeu, ou du moins le rende un poil plus compliqué. Ceci dit, cela permet au moins de donner une ambiance zen puisque le joueur prend part à l’aventure sans ne jamais se prendre la tête. Décontracté, on évolue dans ces vastes décors féeriques à apprécier les visuels, tel un enfant regardant un sapin de Noël pour la première fois. Bien sûr, il y a des leaderboards, selon le taux de complétude des différents tableaux, mais ces derniers sont faciles à boucler à 100%. Puis, l’intérêt n’y est pas vraiment vu qu’il suffit de finir le niveau avec un certain pourcentage pour débloquer le challenge suivant. Du coup on n’y prête guerre attention.

Sans violence, le jeu de Vitamin-G affiche une esthétique emprunte de magie et de poésie. On évolue dans des décors sous-marins majestueux, plein de jolies couleurs, avec des explosions de fleurs remarquables. Mieux encore, la bande-son va de paire avec la réalisation graphique, offrant aux explorateurs aquatiques une expérience sonore très agréable. Durant vos péripéties, il vous arrive d’ailleurs de rencontrer des musiciens qui sont transportables, au même titre que les graines, et apportent de nouvelles sonorités lorsqu’ils sont en contact avec des plantes, tout en apportant un élargissement de notre zone de contact. Au final, le tout est relativement bien pensé et fait très « ambiance détendue et poétique ». En l’état, The Undergarden ressemble trop à un jeu mignon mais très basique, principalement destiné aux enfants et aux grands rêveurs. De plus, sa durée de vie n’est pas non plus fantastique puisque les plus pressés pourront boucler le jeu en deux à trois heures. Néanmoins, plusieurs DLC devraient voir le jour et il est également possible de jouer en coopération offline, ce qui apporte un peu plus d’intérêt tout de même qu’en solo, même si le concept ne change pas vraiment…

Point complet
The Undergarden n’est pas un jeu d’aventure traditionnel. En fait, les petits gars de Vitamin-G ont exploité un style de jeu peu conventionnel et on réussit à nous proposer une expérience à mi-chemin entre exploration aquatique, énigmes et longues balades zens. Le résultat est plutôt épatant techniquement et très agréable à parcourir mais, en contrepartie, le challenge est absent, le soft peine un peu à se renouveler et de nombreux joueurs le trouveront plutôt mollasson. En fait, ce soft se destine à une catégorie assez limitée de joueurs, mais ces derniers passeront assurément un bon moment de détente.

On a adoré :
+ C’est joli
+ Ambiance unique
+ Bande sonore réussie
+ Le côté zen
On n'a pas aimé :
- Aucun challenge
- Ca manqué de diversité
- Assez mollasson ?


Consulter les commentaires Article publié le 19/11/2010 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2021