Test Terraria - jeux vidéo Xbox One

XBOX GAMER
connect�, 41 461 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Terraria



Editeur
505 Games
Développeur
Engine Software
Distributeur
Xbox Live Arcade
Genre
Action Aventure
Statut
Disponible
Date de sortie
  27.03.2013
Nombre de joueurs
1 à 4
Online
- Jeu en ligne
Classification PEGI
Prix de lancement
1200 MS Points

Après Minecraft, qui a été porté sur Xbox 360, un autre jeu nous mettant dans la peau du Créateur sort de l’univers PC pour faire un tour sur le marché en ligne de notre console. Il s’agit de Terraria, dont le portage a été confié à Engine Software. Reste à voir si ces derniers ont fait du bon travail, surtout en ce qui concerne l’ergonomie et la maniabilité…

Vite, une souris !




Alors, tout d’abord, Terraria, c’est quoi ? C’est un jeu d'action/aventure en 2D sorti sur PC en mai 2011 dans lequel vous pouvez influer sur l'environnement et vous construire des refuges. Vous devez aussi fabriquer des armes grâce à un système de crafting, afin de lutter contre toute une variété d'ennemis, voire des boss. Vous l’aurez compris, c’est une sorte de clone 2D de Minecraft. Nous n’allons pas faire ici un comparatif entre les deux car même s’ils boxent dans la même catégorie, les deux sont sensiblement différents. La première différence flagrante est l’apparence 2D du soft, qui se joue en scrolling horizontal à la façon d’un Mario. Au départ, cela peut troubler, même si on finit par s’y habituer. Le rendu est assez joli du moment que l’on ne soit pas allergique aux pixels, la direction artistique empruntant un style très rétro. Mis à part cela, le jeu est très coloré et donne envie de s’y plonger. Venons-en maintenant aux principes même du jeu, à savoir construire, ramasser, combattre, crafter… Voilà grossièrement les actions principales à faire tout au long de l’aventure. On peut ainsi couper du bois, creuser sous terre, visiter quelques donjons et fabriquer tout le matériel dont on pourrait avoir besoin à partir d'un simple établi et d'un four, éléments indispensables à implanter dans votre maison pour bien débuter votre aventure.

Nous pouvons également ériger des bâtiments au fil de notre progression. Ils permettent d’accueillir les différents PNJ que nous allons rencontrer, comme des marchands ou des infirmiers. Dans le monde de Terraria, il y a également des monstres que nous allons croiser dans des souterrains ou à la tombée de la nuit. Ces derniers sont vraiment variés et, par moment, de redoutables boss se mettent en travers de notre route. De plus, de nombreux événements inattendus, comme l’arrivée de gobelins, viennent pimenter notre expérience. Ici, nous avons tout un arsenal à notre disposition, comme des shurikens, des haches de combat et autres fusils. Les armures sont en nombre et les accessoires ne manquent pas, certains octroyant même des pouvoirs particuliers. Souvent hasardeuse sur PC, la maniabilité de Terraria devient très délicate sur Xbox 360 malgré les efforts consentis par les développeurs. Malgré les systèmes de ciblage, il est très difficile d'interagir avec les divers éléments du décor. Ces derniers sont trop petits et l'absence de souris se fait ressentir un peu trop souvent. Même pour les joueurs les plus doués et les plus patients, creuser est un exercice fastidieux et construire une simple cabane demande un doigté de pianiste tant notre fenêtre d'action est ridicule. Sur PC, les combats étaient fastidieux. Sur Xbox 360, c’est pareil.

Aucun changement n’a été apporté pour rendre ces derniers plus simples à gérer. Il est difficile d'affronter plusieurs ennemis en même temps et les armes paraissent trop rigides. Outre le mode solo, vous pouvez opter pour de la coopération. Dans ce mode, vous pouvez toujours vous protéger les uns les autres, mais les affrontements seront toujours aussi pénibles. Le portage n’a pas dû être de tout repos puisque l’interface n’est clairement pas adaptée à la version console. Elle est lourde, les différents menus et les inventaires sont mal pensés et les erreurs de navigation trop fréquentes. C’est fort dommage, surtout que ces défauts ont déjà été corrigés sur la version PC. Par contre, au niveau de la durée de vie, Terraria s'en sort vraiment bien, les mises à jour PC étant incluses dans la version console. Tant de choses nous attendent, les mondes à parcourir sont immenses (de plus, vous avez le choix de la taille de la carte en début de partie), les objets à crafter sont nombreux et les événements aléatoires vous occuperont pendant de longues heures. Ajoutons à cela un nombre varié de zones à visiter qui renforce l’envie d’aller plus loin dans ce petit monde.
Critique rédigée par Cédric P


Point complet
Au final, Terraria est une terre d'aventures et de mystères. Une terre qui sera à votre image, votre seule limite étant votre imagination. Cependant, en l'état, il vaut mieux essayer cette version console avant de l'acheter afin d'être sûr de pouvoir se passer d'une souris et d'un clavier. Malgré certains efforts et toutes les qualités du jeu de base, il faut bien reconnaître que l’interface manque d’ergonomie et que le gameplay n’est pas des mieux adaptés à la manette. Dommage, car il risque bien de se passer d’une partie du public Xbox 360, alors qu’il a bien d’autres atouts.

On a adoré :
+ Le contenu
+ Personnage customisable
+ Environnements variés
+ Craft important
+ Boss et événements aléatoires
On n'a pas aimé :
- Maniabilité désagréable au pad
- Inventaire et menu confus
- Ciblage trop imprécis
- Combats inintéressants…
- Et trop rigides


Consulter les commentaires Article publié le 14/05/2013 par Vincent P.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2021