Test Rocket Riot - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 245 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Rocket Riot



Editeur
THQ
Développeur
Codeglue
Distributeur
Xbox Live Arcade
Genre
Shoot Them'Up
Statut
Disponible
Date de sortie
  2009
  2009
Nombre de joueurs
1 à 8
Online
- Jeu en ligne

Sorti en catimini sur le Xbox Live Arcade et offrant une esthétique qui n’est pas sans rappeler le pixel art, Rocket Riot est un petit shoot them up, annoncé comme fort sympathique et forcément très convivial, développé par les petits gars de Codeglue et édité exclusivement sur le marché en ligne de la console. Disponible pour 800 MS Points, le soft semblait bien ambitieux. Mais qu’en est-il réellement ?

Original et frais




Tels sont les deux mots qui définissent le mieux ce Rocket Riot. Le jeu de THQ s’impose en effet comme un mélange de party-game à la Bomberman et de shoot them up vertical. Concrètement, le joueur prend le contrôle d’un petit personnage sur un plan 2D et évolue dans des décors composés de gros pixels. Le but est généralement assez simple : éliminer les adversaires en évitant de mourir et en utilisant les divers bonus présents sur la carte. En pratique cependant, le jeu introduit quelques idées fort rafraîchissantes. Ainsi, hors son design très original, qui rappelle les vieilles productions NES, Rocket Riot a l’avantage d’offrir des combats jouissifs dans lesquels il est possible de détruire l’intégralité des décors grâce à ses roquettes. Concrètement, chacune d’elles peut détruire un certain nombre de pixels de certains éléments des décors.

Bien sûr, le gameplay reste très simplifié (tirer, se mouvoir), mais le concept est assez fun et surtout agréablement mis en scène. Reste que sur le long terme, le jeu montre bien trop vite ses limites, même si les objectifs changent sensiblement, que les décors sont variés et qu’il est possible de jouer jusqu’à huit simultanément. Les idées sont là, le jeu est fun, mais il n’en demeure pas moins très simpliste et vendu un poil trop cher (800 MS Points). Pour un jeu dont on fait le tour en une à deux heures, c’est bien trop, même si sa réalisation graphique est originale et réussie. Avec un peu plus de complexité, un gameplay peut-être un poil plus profond et des idées encore plus rafraîchissantes, il se serait sans doute imposé comme un très bon titre. En l’état, il demeure un soft sympathique, à se procurer à petit prix, à l’occasion d’une promotion par exemple.

Point complet
Bourré d’idées originales apportant un vent de fraîcheur (son design, son gameplay, la destruction des décors), Rocket Riot souffre pourtant d’un manque flagrant de profondeur qui fait que l’expérience ludique s’avère finalement assez décevante. Amusant deux heures, le titre se révèle trop répétitif sur le long terme et montre finalement vite ses limites. Un soft à se procurer à petit prix mais pas à 800 MS Points !

On a adoré :
+ Design original
+ Fun et rafraîchissant
+ De bonnes idées
+ Simple à prendre en mains
On n'a pas aimé :
- Pas assez corsé
- Contrôles trop basiques
- Vite répétitif


Consulter les commentaires Article publié le 05/04/2010 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019