Test Raskulls - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 233 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Raskulls



Développeur
Halfbrick
Distributeur
Xbox Live Arcade
Genre
Course Puzzle
Statut
Disponible
Date de sortie
  29.12.2010
  29.12.2010
  29.12.2010
Nombre de joueurs
1 à 4
Online
- Jeu en ligne
Classification PEGI
Prix de lancement
800 MS Points

Second titre des Games for Holidays, Raskulls est un petit jeu indépendant développé par Halfbrick et distribué sur le Xbox Live Arcade pour la modique (?) somme de 800 MS Points. Mais, au-delà de son apparence de revival de Mr Driller, le soft parvient-il vraiment à surprendre et surtout à justifier l’investissement ?

Mr Driller HD




La référence qui se cache derrière Raskulls est on ne peut plus claire, et ce dès la première partie. Il s’agit bien entendu de l’excellent Mr Driller de Namco. Tout comme dans ce soft, on incarne un personnage rigolo dans un décor 2D coloré et on creuse dans de la roche pour atteindre une ligne d’arrivée. La petite différence avec le bébé de Namco vient du fait que Raskulls introduit également de la plate-forme puisqu’il est possible de sauter. Concrètement, tout le jeu s’architecture autour de ce concept de compétition et de « creuser le plus rapidement possible ». Certes, ce n’est pas franchement original, mais il faut avouer que le soft est plutôt fun et agréable à prendre en main. Mais son plus gros atout, c’est sans doute son côté multijoueur et ses affrontements contre les bots et humains. Il faut en effet jouer adroitement pour creuser plus vite que les adversaires, éviter les blocs plus durs, choisir le bon chemin, creuser au bon moment pour qu’un éboulement provoque l’inconscience d’un adversaire, utiliser les quelques power-ups à bon escient ainsi que le mode « Super », qui permet d’aller plus vite durant un bref instant, avec tactique. Les premières parties sont un véritable régal et les quelques variantes proposant par exemple de trouver son chemin en n’utilisant qu’un certain nombre de « dig » (comprenez par là l’action de creuser) permettent de varier un peu les plaisirs. Mais c’est sans aucun doute en ligne que l’on prend le plus de plaisir.

Cela dit, inutile de se réjouir trop vite, car s’il s’avère être un très bon hommage à Mr Driller, fun et coloré, il s’avère également assez court (comptez deux à quatre heures pour en faire complètement le tour) et surtout répétitif et reposant sur un concept trop simpliste. Résultat, on finit vite par tourner en rond et par rager un peu contre ce concept qui aurait mérité d’être un peu plus travaillé. Reste bien entendu le online, toujours aussi fun, même après 40 parties, et la possibilité de débloquer des personnages bonus en solo, plus celui d’Ilomilo et de World of Keflings si vous disposez de ces deux titres, mais tout cela ne change pas grand-chose puisqu’il ne s’agit finalement que de skins. Le prix concorde néanmoins avec le contenu du soft, puisqu’il ne faut guère plus de 800 points pour se procurer ce sympathique petit soft qu’on conseillera à une vaste majorité de joueurs désirant s’amuser sans trop se prendre la tête. Niveau enrobage, le constat est similaire : le style graphique est réussi, l’univers coloré et déjanté sied plutôt bien au soft et les musiques fofolles qui accompagnent vos compétitions vont plutôt bien avec le titre, mais le tout demeure néanmoins très simple, graphiquement parlant. Raskulls est et demeure avant tout une production indépendante, certes rigolote, mais un peu trop cheap et surtout trop basique pour convaincre tous les publics.

Point complet
Raskulls s’impose comme l’une des bonnes surprises du Xbox Live Arcade de fin 2010. Le jeu d’Halfbrick s’avère en effet être une sorte de Mr Driller ultra fun, coloré et littéralement addictif en multijoueur dans lequel de petits personnages rigolos creusent leurs tunnels pour atteindre le plus rapidement la ligne d’arrivée. Mélange de réflexion et de plates-formes, il est une petite pépite de fun, malheureusement assez court en solo et proposant un gameplay bien trop basique pour vous occuper plus de trois heures.

On a adoré :
+ Univers graphique coloré
+ Prix raisonnable
+ Une bonne dose de fun !
+ Le multijoueur
On n'a pas aimé :
- Pas bien long
- Un peu trop basique ?


Consulter les commentaires Article publié le 03/01/2011 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019