Test Nexuiz - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 331 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Nexuiz



Editeur
IllFonic
Développeur
Alientrap Software
Distributeur
Xbox Live Arcade
Genre
FPS
Statut
Disponible
Date de sortie
  29.02.2012
  29.02.2012
Nombre de joueurs
1 à 8
Online
- Jeu en ligne
- Classements
Classification PEGI
Prix de lancement
800 MS Points

Déjà sorti sur PC en Free-to-Play, Nexuiz vient à présent faire un petit tour sur Xbox 360. Pour le coup, la version console est payante mais elle a le mérite de tirer parti du Cry Engine 3. Reste maintenant à voir si THQ a misé sur une franchise d'avenir en décidant de supporter le projet ?

Un FPS sans ambition




Orienté multijoueur, Nexuiz a le mérite de proposer un mode offline face aux bots. Il n'a certes pas beaucoup d'intérêt, mais il permet de s'entraîner un peu à connaître les maps par coeur avant de s'attaquer à des parties plus nerveuses sur le Live. Proposant un total de deux modes de jeu sur 9 cartes, le tout jouable jusqu'à 8 simultanément (seulement), Nexuiz n'est pas ce que l'on pourrait appeler un titre très généreux avec ses utilisateurs. A vrai dire, rares seront ceux à dépasser le cap des quatre ou cinq heures de jeu tant le soft à peu à proposer. Passé la découverte des quelques cartes, très limitées en espace puisque s'inspirant des intérieurs de Quake, le jeu se montre très vite trop limité. C'est principalement dû au fait qu'il n'est clairement pas le FPS le plus ambitieux que l'on ait vu cette année, et ce malgré quelques bonnes idées. Tout d'abord, au niveau du design, on se retrouve face à un titre simpliste qui arbore des tenues futuristes et des environnements certes très colorés mais souffrant d'un nombre incalculable de filtres qui rendent les visuels atroces, en plus de souffrir d'un level design relativement moyen (absolument rien d'inoubliable ici, mais rien de mauvais non plus).

En ce qui concerne le gameplay à proprement parler, il repose sur de solides bases, offrant un FPS ultra nerveux dans la veine d'un Unreal Tournament. C'est plutôt fun, technique et on se prend vite au jeu. L'ennui, c'est que les armes ne donnent pas de grosses sensations, que les décors deviennent vite trop limités et que rien de vraiment original ne ressort de ce soft qui semble tirer ses quelques points positifs de simples refontes des grands noms du genre. Quelques bonnes idées sont à noter, comme le système de points lors des affrontements, précis au possible et qui pousse au skill, la possibilité de voter en deux manches pour la prochaine carte lors du chargement, et le choix de divers bonus qui influencent le jeu en cours de partie (augmentation de la gravité, sauts doublés, munitions augmentées, passer à la troisième personne...). Pour le reste, on nage en territoire connu avec des sauts, des power-ups qui permettent de booster notre santé ou d'obtenir un bouclier, des armes à ramasser dans le niveau, des blocs qui permettent de nous envoler dans les airs, etc. Bref, un FPS multijoueur classique, qui est fort sympathique à parcourir, mais qui souffre finalement d'un gros manque d'originalité, de personnalité et d'ambiance. C'est bien simple, on a l'impression qu'aucun artiste n'a travaillé sur le design ou l'univers du jeu...

L'un des gros atouts du titre était censé être l'utilisation du Cry Engine 3. Malheureusement, on a bien du mal à voir les effets positifs de ce moteur, qui est ici utilisé de manière minimaliste. Visuellement, Nexuiz est même une très grosse déception, avec des modélisations simplistes, des filtres visuels laids et des décors bien fades. Certes, ce n'est pas outrageusement laid, mais on est très loin des standards du genre. Ajoutez à cela une ambiance sonore médiocre avec des bruitages du pauvre et des musiques d'ambiance qui rappellent celles des ascenseurs des années 80 et vous commencez à comprendre l'ampleur de la catastrophe pour un titre proposé à 1200 MS Points. Heureusement, il compense cela avec une fluidité à toute épreuve, qui le rend très agréable à prendre en main, et l'absence totale de lag en ligne, plutôt impressionnante pour un "petit jeu téléchargeable". Reste que ceci, la nervosité de son gameplay et les quelques bonnes idées comme les mutators ne sont pas suffisants pour en faire un bon jeu. Le titre édité par THQ a bien trop de défauts pour passionner le public qui sera certainement peu réceptif au manque de personnalité du produit, à sa finition désastreuse et à son contenu finalement bien limité (on aurait aimé plus de joueurs dans une même partie et autre chose que du Match à mort et de la Capture de drapeau).

Point complet
Malgré quelques bonnes idées et un gameplay relativement nerveux qui en font un clone relativement efficace d'Unreal Tournament, Nexuiz n'en demeure pas moins un soft avec très peu d'ambition. Cela se voit dans son contenu, sa réalisation, son univers très peu travaillé ou encore sa bande sonore minimaliste. Reste un titre qui se laisse jouer quelques heures, qui a le mérite d'être fluide hors et en ligne et qui s'avère finalement fun pour quelques soirées. A acheter de préférence en promotion vu les défauts cités plus haut...

On a adoré :
+ Jeu très fluide
+ Pas de lag en ligne
+ Un petit FPS nerveux
+ Quelques bonnes idées
On n'a pas aimé :
- Visuellement très moyen
- Des filtres affreux
- Pas beaucoup de contenu
- Bande sonore médiocre
- Ni univers, ni ambiance


Consulter les commentaires Article publié le 16/03/2012 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020