Test Ion Assault - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 298 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Ion Assault



Editeur
Black Inc.
Développeur
Coreplay Games
Distributeur
Xbox Live Arcade
Genre
Shoot Them'Up
Statut
Disponible
Date de sortie
  23.09.2009
  23.09.2009
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI
Prix de lancement
800 MS Points

Les amateurs de shoot them up attendent depuis longtemps un titre qui serait en mesure d’apporter un véritable vent de fraîcheur au genre. Avec Ikaruga et Geometry Wars, ils avaient trouvé deux titres fédérateurs qui parvenaient à dépoussiérer ce type de jeu. Sorti de nulle part, Ion Assault, un titre développé par un studio allemand, vient en véritable sauveur avec son gameplay plus technique que jamais et diablement efficace. Reste alors à voir si son style graphique allègrement pompé sur Geometry Wars et son gameplay fantaisiste ne jouent pas à son désavantage…

La surprise de la rentrée




Fondé par deux développeurs de Spellforce 2, Coreplay Games est un jeune studio de développement qui s’est spécialisé dans la production de jeux téléchargeables sur Xbox 360 et Wii. Leur premier titre, Ion Assault, s’impose d’entrée de jeu comme un soft novateur disposant d’un moteur graphique puissant et plutôt original, malgré ses ressemblances avec celui de Geometry Wars. On constate en effet que le soft présente plusieurs particularités communes avec le soft de Bizarre Creations. Le style graphique bien sûr, mais également le design et certains aspects du gameplay sont au banc des accusés. Mais plagier est-il nécessairement mal ? Pas quand c’est bien fait… Visuellement, Ion Assault est vraiment joli et ressemble en bien des aspects à Geometry Wars. Le vaisseau qui dérive seul dans une aire de jeu close avec des astéroïdes et des ennemis tout au tour de lui… Difficile de faire plus similaire. Pour peu, on se croirait presque dans le troisième opus de la série. Cependant, si on passe rapidement sur ces points communs, on se rend rapidement compte que le titre n’est pas qu’une simple copie mais bien une réelle variante.

Le concept change en effet du tout au tout puisque vous ne devez plus affronter des vagues d’ennemis en blastant à tout va mais agir avec intelligence. Ainsi, votre vaisseau ne dispose pas de puissance de feu par défaut. Il faut en effet récupérer de l’énergie, sous la forme de particules dans l’aire de jeu, pour pouvoir tirer. Celle-ci ne donne en outre pas une puissance de feu très large. En d’autres termes, il faut éviter soigneusement les crashs pour récupérer de l’énergie et viser efficacement pour ne pas la gaspiller. En face de vous, les ennemis agissent de manière intelligente, que ce soit en vous prenant à revers, en vous envoyant plusieurs mines qui vous bloquent un accès ou en vous fonçant dessus au moment même où vous n’avez plus de munitions. L’intelligence artificielle du jeu et le comportement général des unités sont assez impressionnants. Il s’agit sans aucun doute de l’un des points forts d’Ion Assault. A côté de cela, les quelques bonus disponibles pour vaincre plus facilement les ennemis, le design général ou encore le level design s’avèrent relativement classiques mais pas forcément insipides, bien au contraire même.

Malheureusement, le soft dispose également de défauts majeurs, comme sa durée de vie assez limitée. Les habitués des shoot them up en feront en effet vite le tour, et le tout sans éprouver de difficulté. Les boss sont assez simples à vaincre et les cinq mondes proposés s’avèrent finalement assez similaires et rapidement expédiés. A cela, on ajoute une bande sonore du pauvre composée de bruitages lambda et de musiques techno éreintantes qu’on a tôt fait de couper. Enfin, il faut reconnaître que le titre n’offre pas nécessairement une grosse replay value. A vrai dire, contrairement à la majorité des shoots, c’est un titre sur lequel on ne revient pratiquement pas. En revanche si vous avez des amis sous la main, vous pouvez toujours vous amuser en coopération à deux ou en versus à quatre sur une seule console ou sur le Live. Le jeu sied parfaitement au multijoueur. Malheureusement, il faut reconnaître que le nombre de joueurs en ligne est assez limité, raison pour laquelle les amateurs de shoot devront compter sur leurs amis de chair et de sang pour tenter l’aventure à plusieurs.

Point complet
Ion Assault s’impose finalement comme une très bonne surprise. Nettement plus technique qu’un Geometry Wars, mais pourtant tout aussi fun, le soft de Coreplay Games s’impose comme un shoot them up original qui parvient à apporter un peu de fraîcheur au genre. Malheureusement, sa durée de vie très courte et son manque de diversité en font un divertissement qu’on termine beaucoup trop vite et sur lequel on ne reviendra pas forcément.

On a adoré :
+ De jolis graphismes
+ Un gameplay quasi parfait
+ Un mode multi sympa
On n'a pas aimé :
- Assez court
- Décors peu variés
- Bande son au rabais


Consulter les commentaires Article publié le 15/11/2009 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020