Test AMY - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 209 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

AMY



Développeur
VectorCell
Distributeur
Xbox Live Arcade
Genre
Action Aventure Survival Horror
Statut
Disponible
Date de sortie
  11.01.2012
  11.01.2012
Nombre de joueurs
1
Online
- Classements
Classification PEGI
Prix de lancement
800 MS Points

Annoncé comme un mélange d'Ico et de Silent Hill, AMY était sans aucun doute l'un des titres les plus attendus de ce début d'année 2012. Aussi étonnant que cela puisse paraître, le titre est sorti en téléchargement au tarif de 800 MS Points (une dizaine d’euros), une nouvelle qui serait en mesure de ravir n'importe quel joueur. Mais ce prix de vente très bas ne cacherait-il pas un titre décevant ?

De bonnes idées, brassées avec passion ?




Dès le premier contact avec AMY, on se dit que le titre de Lexis Numérique a quelque chose de différent. La cinématique d'introduction ne laisse pas planer le doute longtemps... On y découvre Lana, une jolie blonde en fuite avec Amy, une autiste qui dispose de dons très particuliers. Les présentations se font à bord d'un train qui circule en direction de Silver City. Malheureusement, le train déraille et, à son réveil, Lana est seule, sans Amy ni survivant. Doucement, l'intrigue se pose. On ignore comment, mais les habitants de Silver City semblent tous être devenus des zombies, qu'il va falloir combattre avec les moyens du bord. Souvent, une simple planche fait l'affaire, mais celle-ci se dégradant au fil des combats, il faut régulièrement renouveler son arsenal. Ceci nous permet d'ailleurs de relever le premier défaut du jeu avec les séquences de combat. C'est non seulement très mou, mais c'est également excessivement basique puisqu'il suffit de sortir l'arme avec la gâchette haute gauche et de l'utiliser avec le bouton X. On peut certes faire une esquive, mais dans l'ensemble, cela reste horriblement simpliste et on se rend très vite compte qu'il ne s'agit pas du centre névralgique du jeu (heureusement !). En fait, AMY se concentre principalement sur l'infiltration et la résolution d'énigmes.

On passe son temps accroupi dans l'ombre à éviter les zombies et à résoudre des énigmes plus ou moins compliquées sans aucune aide extérieure. Les décors ont beau être linéaires, l'absence d'indication sur ce qu'on doit faire rend la progression plus difficile que dans d'autres titres. En plus, en s'éloignant d'Amy, on devient progressivement un zombie, ce qui ne facilite pas non plus les choses. Tout comme dans un Ico, le titre se focalise sur la relation entre les deux partenaires d'infortune. Amy a beau souffrir d'un handicap social, elle n'en est pas moins une petite fille dotée d'un certain talent ! Elle peut par exemple envoyer des ondes de choc ou créer des bulles insonorisées qui peuvent nous sortir de situations périlleuses. Attention cependant à ne pas en abuser puisque ces actions sont limitées en nombre. A cela, il faut ajouter la possibilité de se transformer progressivement en zombie pour Lana, qui pourra alors s'infiltrer incognito parmi les monstres. L'ennui, c'est que passé un certain délai, la belle risque de changer de camp, entraînant l’apparition de l'écran de Game Over... L'ambiance oppressante du jeu, sa difficulté et le mélange des genres (infiltration et réflexion) en font un titre véritablement à part, qui a non seulement un style très particulier mais qui s'avère également hautement addictif si vous adhérez au principe.

L'ennui, c'est que si toutes ces idées sont correctement exploitées, on a l'impression que le jeu a été bâclé histoire de ne pas dépasser le budget. Ainsi, dès le premier coup d'œil, on remarque que les cinématiques mélangeant images in-game et images fixes ne rendent pas très bien. Les nombreux bugs visuels, couplés à l'univers graphique très sombre et pas très attirant, rendent également le soft très fade, voire difficile à aborder pour certains. Il en va de même pour certains aspects du gameplay, comme les combats, complètement ratés, ou les déplacements, relativement mous dans l'ensemble, mais aussi la gestion de la caméra, assez moyenne, qui ne donne pas forcément le meilleur angle de vue... Tout cela témoigne d'un budget bien trop serré pour un titre à la réalisation graphique certes impressionnante pour un jeu téléchargeable, mais qui aurait clairement dû bénéficier de davantage d'ambition. Enfin, et c'est sans doute notre plus gros regret, le scénario ne s'avère pas aussi réussi qu'on l'imaginait. Beaucoup seront d'ailleurs déçus de constater que les personnages n'ont pas forcément beaucoup de charisme et que l'intrigue tarde à se poser ou même tout simplement à intéresser. Mais qu'à cela ne tienne, malgré tous ses défauts de jeunesse, AMY demeure un survival horror original, frais et stylé qui devrait facilement trouver son public. Et puis, il faut le dire, il serait dommage de passer à côté d'un titre aussi différent à un tarif aussi attractif !

Point complet
AMY est un titre particulier. Particulier car, sur le papier, il a toutes les qualités d'un grand survival horror et le prix d'un petit jeu téléchargeable. En réalité, le constat n'est pas aussi brillant… Même si le jeu est "costaud" pour un titre digital, il manque de finition, souffre d'un gameplay assez mou, avec des combats ratés, et d'un certain manque de charme intimement lié aux cinématiques ratées qui entrecoupent l'aventure et au scénario finalement très peu intéressant. Reste quelques très bonnes idées, un aspect infiltration/réflexion innovant et une ambiance oppressante qui font de ce jeu un titre à part qui mérite votre attention ne serait-ce que pour l'effort fourni, sa réalisation globale ou son prix de vente. Loin d'être un hit, AMY est assurément un jeu qui sort des sentiers battus et ose quelque chose de différent. Si les Survival Horror old school utilisant des idées novatrices ne vous effrayent pas, alors foncez !

On a adoré :
+ Seulement 10€
+ Ambiance oppressante
+ L'aspect infiltration/réflexion
+ Les différents pouvoirs
+ Quelques bonnes trouvailles
+ Une réalisation tout en 3D !
On n'a pas aimé :
- Les cinématiques, fades
- Scénario simpliste peu intéressant
- Un gameplay assez mou
- Les combats, ratés
- Ca manque de charme


Consulter les commentaires Article publié le 05/02/2012 par Etienne F.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019