Test Le seigneur des Anneaux : Le Tiers Age - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 243 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Le Seigneur des Anneaux : Le Tiers Age



Genre
Jeu de rôle (RPG)
Statut
Disponible
Date de sortie
  05.11.2004
  02.11.2004
Nombre de joueurs
1 à 2
Classification PEGI
Son
5.1

Electronic Arts se relance dans la saga du Seigneur des Anneaux avec un nouveau jeu intitulé Le Seigneur des Anneaux : The Third Age. Réaliser un RPG avec des combats au tour à tour dans l’univers heroic-fantasy de Sir J.R.R Tolkien n’avait rien d’évident, certes mais il n’en résulte pas moins que le géant du jeu vidéo américain semble une fois de plus avoir joué le jeu de la licence et du matraquage publicitaire. Une technique qui marche, pas comme le jeu en lui-même…

Un nouveau combat...




Attendu par toute une communauté de fans comme le futur hit côté RPG, The Third Age ne pouvait que décevoir. Développé en un temps record, par EA qui plus est, connu pour les adaptations foireuses, il était quasiment sûr que The Third Age n’allait pas devenir le messie que tant de fans attendaient. Entrer dans le monde des RPG au tour à tour était encore moins une évidence, pourquoi ne pas s’être contenté d’un jeu d’aventure ? Après tout les américains sont habitués de nous offrir de tels titres et non pas des jeux dans le plus pur style japonais comme c’est ici le cas… Basé en partie sur la Trilogie puisque reprenant des extraits des films, The Third Age est avant tout une aventure inédite dans la Terre du milieu avec une autre communauté et comme vous vous en doutiez cela sent un peu le n’importe quoi pour les fans de la première heure. Mais soit, on endosse tant bien que mal le rôle de la communauté composée de 6 combattants dont une elfe, un guerrier aux ordres de Boromir, un rôdeur calqué sur Aragorn, une femme guerrière, un guerrier nain et un cavalier de la garde royale du Rohan. Une communauté qui devra traverser divers lieux pour mener à bien sa quête, en passant par tous les endroits mythiques de la saga, que ce soit les champs de Pelennor ou le gouffre de Helm.

Face à eux des groupes de gobelins, orques, urukhai, nazguls et même Balrogs. On se retrouve donc à errer dans ces vastes contrées à trancher furieusement diverses créatures dans des combats magnifiquement réalisés, pour ensuite encore avancer et trancher, ainsi de suite. Le tout entrecoupé de cinématiques de la saga et de bonus trouvés ça et là dans diverses coffres avec bien sûr l’habituel décompte des points d’expérience accumulés. Est-ce tout ? Oui… Ne cherchez pas une once de papote avec des personnages non joueurs, il n’y en a pas, de la même manière que les développeurs ont pensé utile de ne pas introduire de phase d’exploration d’endroits neutres, comme nous en avons pourtant souvent l’habitude dans la majorité des RPG. Ici, juste des combats au tour à tour avec certes pas mal de possibilités, divers lancés de sorts, passage d’un combattant à l’autre, et plus original : le fait de pouvoir se faire encercler, ce qui vous oblige donc à vous couvrir mutuellement.



Par contre, côté originalité, les développeurs ont ajouté la possibilité de jouer en coopératif avec un de ses amis ce qui se révèle plutôt intéressant voir passionnant. Une option qui rajoutera d’ailleurs beaucoup à la durée de vie générale du soft qui double quasiment puisque une fois fini en solo vous le recommencerez certainement en coopératif. Autre bonus : la possibilité de jouer les forces du mal certaines batailles déjà bouclées. Une option sympa mais sans plus. Seulement voilà, malgré toutes ces bonnes idées, The Third Age n’arrive pas à la cheville des meilleurs RPG présents sur Xbox. On a déjà cité le fait qu’il n’y ait pas le moindre player non joueur, on citera aussi le fait que le soft ne soit pas vraiment passionnant, ce qui signifie que la plupart des gamers lâcheraient vite l’affaire tant l’aventure n’est pas attirante. De plus, et c’est là que certains hausseront la voix : la durée de vie est minime pour un RPG. EA restant fidèle à sa réputation en proposant des jeux courts au possible… Déception donc, certainement mais pas aussi grande que celle que nous avons eu en essayant d’autres titres de la société américaine puisque The Third Age sauve les meubles sur le fond et sur la forme.

Une excellente ambiance :



Doté des musiques de la trilogie, The Third Age pouvait se venter d’avoir droit à une bande son exceptionnelle et comme nous nous en doutons, cela confère au titre une ambiance des plus réussie, en accord certain avec la saga. Pour ce qui est de la maniabilité, EA a tenu avant tout à rendre le jeu accessible à un maximum de personnes, ce qui nous donne donc un titre simple à prendre en main mais aussi un brin trop facile, ce qui va de pair avec la durée de vie ridicule du soft. Trop linéaire, le jeu se bouclera rapidement, trop rapidement pour un RPG en fait… On aurait d’ailleurs apprécié plus de bonus en rapport avec la saga mais bien sûr, EA s’est contenté du strict nécessaire…



Enfin, côté graphismes, rien d’extraordinaire certes mais des lieux plutôt bien modélisés, un level design soigné et une ambiance bien retranscrite, EA a réussi son pari sur ce point, ce dont il ne peut pas se venter dans toutes les catégories… Un Third Age réussit sur la forme, mais qui pèche de par son côté trop simple et sa durée de vie ridicule, dommage car cela semblait bien parti ! Dommage aussi pour le fait qu’aucune compatibilité Live n’ait été ajoutée, il aurait été sympa de retrouver du téléchargement de contenu voir même des combats multi joueurs. Mais bon le jeu est ce qu’il est et peut-être pourrons-nous en attendre plus d’une éventuelle suite.

Point complet
Un RPG simple mais efficace qui convaincra les débutants et ralliera les fans malgré ses points négatifs. Dommage pour la durée de vie ridicule et la trop grande simplicité du jeu. Un titre à prendre en occase de préférence.

On a adoré :
+ Graphiquement réussi
+ Simple d’accès
+ L’ambiance bien retranscrite
+ La bande son du film
+ Le coopératif
On n'a pas aimé :
- Bien trop simple
- Trop court
- Vite lassant
- Licence bafouée à nouveau


Consulter les commentaires Article publié le 27-11-04 par Rédempteur



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019