Test GunGriffon Allied Strike - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 245 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

GunGriffon : Allied Strike



Editeur
Tecmo
Genre
Action
Statut
Disponible
Date de sortie
  08.04.2005
  14.12.2004
  16.12.2004
Nombre de joueurs
1 à 8
Online
- Jeu en ligne
- Classements
- Réseau local
Classification PEGI
Son
5.1

Tecmo fait très certainement partie des éditeurs les plus reconnus au pays du soleil levant et cela grâce à un catalogue de jeu très vaste et toujours aussi propre. Si l’éditeur japonais a réussi de très gros coups avec la série des Dead Or Alive, Ninja Gaiden et Project Zéro, il faut savoir qu’il possède aussi des licences beaucoup moins juteuses et assez méconnues dans nos vertes contrées. GunGriffon en fait partie et ce nouvel opus exclusif à la Xbox et nommé Allied Strike débarque aujourd’hui sur le continent européen avec pour but de tenir tête aux blockbusters du genre que sont Mechassault 2 et Steel Battalion, deux titres exceptionnels dont les tests sont disponibles sur Xbox-Gamer. Preuve est de constater que cette dernière prestation de Tecmo n’est pas du tout satisfaisante et laissera nombre d’amateurs du genre perplexes. Dommage car Allied Strike semblait très prometteur !

En rang serré, préparez vos mechs !




Le terme Mech ne désigne en aucun cas un des deux sexes humains mais bel et bien ces énormes robots de guerre dont sont si friands les otakus et autres amateurs de culture japonaise. GunGriffon : Allied Strike reprend ainsi le principe de nombreux jeux du genre et pompe à tout va dans les plus grandes références que sont Steel Battalion et Mechassault tout en ajoutant ça et là quelques nouveautés. Seulement voilà, à force de vouloir trop bien faire et d’être trop ambitieux, le jeu de Game Arts se révèle être très moyen, trop moyen pour convaincre même.

Allied Strike se classe parmi les jeux de combat de robots dits « réalistes » puisque ne proposant pas un scénario trop « japonais » ni trop fantaisiste. Du coup on se retrouve plongé dans une guerre ultime entre ces terrifiantes machins que sont les mechs en l’an de grâce 2024 en Asie. Pour tout vous dire, on ne traînera pas sur le scénario tant celui-ci reste très classique et apporte très peu d’intérêt au titre. Non, le véritable intérêt du jeu est bien entendu l’action et autant dire qu’avec GunGriffon, vous allez être servi !

La campagne qui est composée de 13 missions débute avec la sélection d’un mécha, de ses armes et d’un allié qui viendra vous soutenir durant la mission. Bien entendu, il faut tenir compte du type de mission pour sélectionner son mécha et choisir l’armement en conséquence. Ainsi, pour une mission de combat lourd, mieux vaut privilégier un mécha lent mais possédant une énorme puissance de feu, histoire de faire un maximum de ravage dans les rangs ennemis. Après cette pré-sélection, place à la carte du briefing qui vous dictera les objectifs à accomplir et les manières d’y arriver. Autant vous dire de suite que cette phase fait partie des plus importantes puisque vous découvrirez avant l’heure ce qui vous attend et pourrez établir vos tactiques d’approche par la suite…

Une fois la mission lancée, place à l’action ! Le mécha que vous pilotez dispose de deux types de vision, 3ème personne et cockpit. Bien entendu, la vue du cockpit est la plus pratique pour ajuster ses ennemis tandis que la 3ème personne vous satisfera lors de vos déplacements. Au niveau des possibilités on retrouve bien entendu l’avance rapide, le straff ou encore le dash qui vous permettra de vous élever dans les airs durant un petit bout de temps voir même d’éviter de nombreux missiles. Nul doute que si vous désirez l’emporter haut la main il faudra savoir gérer ces différentes techniques de combat et tout orchestrer de manière artistique.



Votre allié pourra quant à lui recevoir quelques ordres que vous lui donnerez. Bien entendu, pas grand-chose mais tout de même assez que pour vous faciliter la tâche. Ainsi, votre allié pourra recevoir l’ordre d’attaque, de changement de position voir même de s’éloigner de votre cible. Sympathique et assez rare que pour être signalé dans un jeu de ce genre. Bien entendu, rien ne vaudra jamais un humain et c’est avec plaisir que vous parcourrez les missions solo en compagnie d’un de vos amis en mode coopératif !

Pour le reste la plupart des missions sont des missions d’attaque, de contrôle de zone voir de protection. Rien de bien original, du très classique même et tout cela face à des ennemis pas vraiment intelligents… Autant dire tout de suite que si vous jouez adroitement les quelques missions du jeu seront vite expédiées et que le soft perdra vite de son attrait. D’autant plus que non seulement le jeu est très répétitif mais en plus les combats sont loin d’être passionnants voir même saoulants. Bref, sur le plan gameplay, GunGriffon est très classique et offre très peu d’intérêt, mis à part en multijoueur sur le Live où vous aurez la possibilité de jouer jusqu’à 8 joueurs dans divers modes de jeu comme Deathmatch, Team Deathmatch,…

L’effet Turok




En dehors d’être déjà assez ennuyant et trop classique, GunGriffon propose une bande son minable composée de bruitages peu réalistes et de musiques qu’on aurait presque envie de couper. Cependant, il ne faut pas lui enlever toutes ses qualités et c’est avec plaisir qu’on découvre une maniabilité très simple à prendre en main et une durée de vie plutôt grande (10 heures en solo), pour peu que vous y surviviez. Après reste le multi et le coopératif. Reste que seuls les fans du genre devraient se laisser satisfaire…

D’autant plus que graphiquement parlant, GG Allied Strike propose très peu. En effet, non seulement les modélisations sont moches mais en plus les textures sont insipides, les effets spéciaux bidons et il y a comme qui dirait une brume qui nous empêche de voir à plus de 100 mètres, ce qui rappelera très certainement Turok à certains… En gros : GunGriffon est un petit jeu de combat de moyenne qualité, sur tous les plans. Dommage.

Point complet
Pas vraiment nul mais loin d'être un bon titre, GunGriffon Allied Strike joue les petits chaperons rouge au pays des monstres que sont Mechassault 2 et Steel Battalion. Dommage pour le moteur graphique et le gameplay...

On a adoré :
-Le multijoueur : coop et Live
-Jouabilité assez simple
-Bonne durée de vie
On n'a pas aimé :
-Assez moche graphiquement
-Trop classique et lassant
-Bande son minable
-Trop cher !


Consulter les commentaires Article publié le 06-06-05 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019