Test Ford Racing 3 - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 242 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Ford Racing 3



Genre
Course
Statut
Disponible
Date de sortie
  14.01.2005
  22.03.2005
Nombre de joueurs
1 à 6
Online
- Jeu en ligne
Classification PEGI
Son
5.1

Sorti comme une ombre dans ce débarquement massif de début d’année, Ford Racing 3 se voit doté d’un prix minime pour s’assurer un succès dans nos vertes contrées. Rappelez-vous, il y a quelques années de cela sortait sur PS One le premier épisode de cette série ventant les modèles Ford à travers diverses courses mêlant arcade et simulation. 1 an et demi plus tard sortait Ford Racing 2 sur Xbox, un titre qui a créé la surprise malgré ses nombreux défauts. Nous accueillons aujourd’hui ce troisième épisode, une fois de plus développé chez Empire Interactive. Qu’en est-il donc de ce titre ?

25 euros pour un add-on




Soyons clair et net dès le début de ce test : Ford Racing 3 n’est qu’un petit jeu vendu à un petit prix (25 euros). On pourrait même dire qu’il s’agit là d’un petit coup marketing d’Empire qui se permet de vendre un troisième opus presque entièrement similaire au second tout en proposant un petit prix pour bien se faire voir auprès de la presse vidéoludique. Cependant, nous sommes loin d’être gentils avec ce type de pratiques, surtout quand on sait que Ford Racing 3 n’apporte que très peu de nouveautés.

En lieu et place des 32 véhicules du second volet on en retrouve 55, allant de la Ford Mustang aux simples 4x4. Ford Racing s’adresse très clairement aux fans de la société américaine mais aussi aux amateurs de jeux arcade. En effet, ne cherchez pas une once de réalisme dans cet épisode car tout a été axé sur la prise en main rapide et le fun instantané. Il faut avouer que pour 25 euros ceux qui s’attendaient à un Gran Turismo étaient bien imaginatifs… En dehors de ces véhicules on retrouve 3 nouveaux types de jeu, ce qui nous en fait à présent 11, ceux-ci allant de la course au contre la montre, en passant par le duel ou d’autres épreuves plus originales comme le ramassage de bonus sur le circuit ou le mode relais qui consiste au changement de caisse à chaque tour. Original mais pas vraiment palpitant car ce qui a fait défaut aux précédents épisodes n’a toujours pas été amélioré, à savoir l’impression de vitesse. Dur dur de ressentir des sensations avec un décors qui semble si lent à défiler… Pourtant on accroche et on continue l’aventure solo pour débloquer l’intégralité des bonus (caisses, circuits,…). Là aussi déception puisque seulement 14 circuits sont de la partie, auxquels on ajoute 12 circuits en sens inverse. C’est sincèrement plutôt court.

En dehors de tous ces petits défauts on retrouve aussi pas mal de bugs assez gênants graphiquement, une IA particulièrement balèze (vos ennemis ne font pas la moindre erreur) et une gestion de la difficulté complètement ratée (facile en difficile et parfois difficile en facile, cherchez la logique !). A cela on ajoute le manque de modes en multijoueur, ce qui fait qu’on a vite tendance à lâcher la communauté Live pour s’éclater à nouveau tout seul. Enfin on pestera contre le manque d’intérêt général du titre dont on fait assez vite le tour. Si le jeu est déjà assez court, il se révèle en plus assez ennuyant après 2 bonnes heures de jeu. Comme quoi, jeu à prix réduit ne vaut pas nécessairement l’investissement.

Décevant sur le fond et sur la forme




Si Ford Racing 3 n’ajoute déjà pas grand-chose à Ford Racing 2 sur le fond, il en ajoute encore moins sur la forme. Commençons tout d’abord avec la bande son. Celle-ci est composée de bruitages réussis et de musiques complètement à côté de la plaque, un peu comme dans l’épisode précédent ! A croire qu’ils n’ont même pas ou presque pas revu cet aspect là du titre. Pour la durée de vie, même constat : amusant 2 heures puis on lache sous l’ennui et le manque de sensations. Les plus courageux arriveront au bout assez rapidement, ce qui en fait finalement un jeu de caisse assez court. Continuons avec la maniabilité on ne peut plus simple qu’offre Ford Racing 3 : celle-ci est peut-être simple à maîtriser mais il n’empêche qu’on aurait aimé un peu plus de variété, ce qui manque en fait le plus à ce titre. Sinon eh bien c’est on ne peut plus jouable.

Enfin, pour ce qui est des graphismes, pas grand-chose à dire tant rien que la vue des screens suffit à décourager. Là aussi on voit que les développeurs n’ont que très sensiblement amélioré le moteur graphique en ajoutant quelques nouveaux détails ça et là. Ca reste franchement laid : des caisses composées d’un nombre anormalement faible de pixels, des effets spéciaux souvent ridicule, des bugs à tout va et des circuits mal modélisés. Heureusement que le titre est fluide, sans quoi il aurait pu finir dans le rang des grosses daubes en matière de jeux de course !

Le Live, pour souffrir ensembles




Le mode Xbox Live est, comme je l’ai déjà dit, un petit plus négligeable. Comprenez par là qu’il n’ajoute pas grand-chose au mode solo, si ce n’est des adversaires à l’IA développée. Quelques petits coups de lags sont à signaler et l’interface Live ne fait pas partie des meilleures jamais conçues, loin de là mais après tout il faut bien avouer que l’intérêt même du soft n’y réside peut-être pas. Pour le reste, il y a de quoi y passer quelques heures en compagnie de ses potes, si on arrive de les convaincre à y jouer !

Point complet
Vendu à 25 euros, Ford Racing 3 ne vaut sincèrement pas le coup tant il s'apparente à son aîné. Peu de nouveautés sont de la partie et le jeu se révèle très vite lassant. Dommage.

On a adoré :
- 25 euros, c'est sympa
- Un mode Live en "bonus"
- Le packshot
- Sympa pour les fans de Ford
On n'a pas aimé :
- Graphiquement indigne de la Xbox
- 25 euros c'est encore cher !
- Une IA peu développée
- Pas ou peu de surprises
- Peu d'évolution par rapport à l'épisode précédent


Consulter les commentaires Article publié le 05-02-05 par Rédempteur



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019