Test FlatOut 2 - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 209 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

FlatOut 2



Genre
Course
Statut
Disponible
Date de sortie
  08.07.2006
  01.08.2006
Nombre de joueurs
1 à 8
Online
- Jeu en ligne
- Classements
Classification PEGI
Son
5.1
Prix de lancement
45,00 €

Sorti il y aura bientôt deux ans de cela, Flatout premier du nom avait réussi le pari improbable de remettre aux goûts du jour les jeux de course dévastateurs. Deux ans après cette excellente surprise, Empire Interactive se décide déjà à nous offrir une suite. Flatout 2 fait-il aussi bien que son aîné ou bien se contente-t-il juste de ses acquis ? La réponse dans ce test !

Pas fat, mais flat




Avant de l’avoir entre nos mains, nous étions en droit de nous demander si ce Flatout 2 ne serait pas une pâle copie de son aîné. A cela la réponse est sans aucun doute non. Il est très loin d’être un simple add-on et nous propose quantité de nouveautés alléchantes. Cependant, le concept reste identique ; après tout, on ne change pas une recette qui marche !

Flatout 2 se découpe donc en deux modes de jeu principaux. A savoir le mode solo que nous décortiquerons ci-dessous, et le mode multijoueurs via le Xbox Live. Globalement, l’expérience de jeu ne diffère pas beaucoup entre les deux, si ce n’est bien entendu que dans l’un d’entre eux vous affronterez des humains. Le mode solo, lui, se découpe en quatre catégories d’épreuves. Outre les traditionnelles courses simples qui vous confronteront à neuf opposants, vous pourrez découvrir des courses spéciales qui mettent un peu plus l’accent sur les chocs avec vos adversaires. Ensuite viennent les épreuves de type « mini-jeux » qui utilisent le système Rag-Doll élaboré pour le premier Flatout. Comme dans le premier opus, il s’agit de party-games où vous devrez éjecter le pilote de votre véhicule et l’envoyer choir au beau milieu de cibles ou à des distances éloignées pour exploser les records. La plupart de ces épreuves se déroulent sur des terrains de football américain ou entre des anneaux de feu. Bien entendu, la variété est le mot d’ordre et il vous faudra pas mal de temps pour découvrir les nombreuses épreuves que propose ce mode de jeu. Citons entre autres des parties de bowling, un jeu de fléchette, des sauts en hauteur, en longueur et même du baseball ! Ici, pas de prise de tête. Pour peu, on se croirait presque dans le mode Crazy X de Crazy Taxi. C’est fun, déjanté et digne de cerveaux malades. Enfin, last but not least, vous aurez l’occasion de participer à de véritables Deathmatchs en arènes. Dans ceux-ci, le but est on ne peut plus simple : exploser ses adversaires et tenter d’être le dernier survivant. Fort similaire au jeu Crash, ce mode de jeu met clairement en avant l’aspect Destruction Derby du titre d’Empire. Avis aux amateurs !

Au niveau du gameplay, pas mal d’eau a coulé sous les ponts depuis le premier opus. Si bien que les développeurs ont eu le temps de peaufiner le bébé et de nous offrir quelques nouveautés jubilatoires. Ainsi, on découvre que l’IA des adversaires a été nettement améliorée. Ces derniers sont plus vindicatifs que jamais et useront de tous les moyens qui sont à leur portée pour vous faire mordre la poussière. Outre cette amélioration, on découvre un nouveau système de tuning qui vous permet d’améliorer les caractéristiques de votre bécane, mais aussi des nitros qui vous permettront de booster votre vitesse en cas de coup dur pour rattraper le peloton et une interactivité plus poussée que dans Flatout premier du nom. Si Flatout permettait déjà en son temps de détruire la majorité des décors, sa suite propose de semer le chaos. Tout ou presque est destructible. Des pneus qui bordent la route aux cabanes, en passant par les grilles, vitrines et façades. Et c’est tellement bien fichu que ça en devient littéralement jubilatoire !

Enfin, pour ceux qui n’auraient pas encore goûter à cette savoureuse série et qui se demandent encore s’ils doivent s’y essayer, je ne répondrai qu’une chose : foncez ! Que vous aimiez les jeux de course ou non, c’est fun, rapide, pas cher et diablement prenant. Flatout 2 est assurément un jeu que vous ne regretterez pas, et ce que vous soyez un as du volant ou non. Quant à ceux qui disposent déjà du premier volet, ils peuvent se procurer sa suite les yeux fermés. Empire a bien assuré son coup, à tel point qu’on en vient à se demander comment Flatout 3 pourra dépasser son aîné…

Plus Rock ‘n roll que jamais !




D’un point de vue purement technique, Flatout 2 se classe sans difficulté parmi les plus beaux jeux de course sur Xbox. La différence avec le premier opus n’est pas flagrante mais en deux ans d’intervalle et sur un support identique, il est difficile de faire des miracles. Pour le reste, le jeu d’Empire impressionne toujours autant avec son moteur physique qui permet de détruire à peu près tous les éléments du décor. Pour peu, une course de Flatout 2 ressemblerait presque au débarquement allié dans Call of Duty 2. L’aspect grandiose a nettement été mis en avant avec des dizaines de pneus qui sont projetés sur la route sitôt que vous les frôlez, des grillages qui volent en éclat à votre contact et des dizaines d’autres objets en mouvement à l’écran. Les décors ne sont pas en reste puisque le développeur de Flatout 2 a choisi de varier les plaisirs en nous proposant des environnements variés, allant du désert américain au centre ville d’une cité tentaculaire. Outre ses nombreuses qualités esthétiques, Flatout 2 dispose également d’un moteur physique qui gère merveilleusement bien la destruction progressive des véhicules. Votre magnifique voiture de départ se transformera au fil de la course en vieille décapotable déglinguée, rouillée de tout côté, avec des flancs renfoncés et des griffes un peu partout.

En ce qui concerne la bande sonore, Flatout 2 va droit au but en nous proposant une tracklist composée uniquement de rock. Il était difficile de faire mieux, tant le style musical colle bien à l’univers déjanté de Flatout. Du côté des bruitages, on entend bien la tôle qui se froisse, le crissement des pneus sur l’asphalte et le son spectaculaire des crashs. Pour peu, ça ressemblerait presque à de l’art !

Point complet
Après un premier opus qui avait su trouver son public, Empire Interactive nous propose de renouer avec les plaisirs des crashs en série avec ce Flatout 2. Un titre fun, beau, complet et vendu à prix réduit. Que demander de plus si ce n’est un opus next-gen ?

On a adoré :
+ De jolis graphismes
+ Fun et additif
+ Du multijoueur en Live !
+ Seulement 45€…
+ Bonne durée de vie
+ Simple à prendre en main
On n'a pas aimé :
- Assez répétitif
- Difficile par moment…


Consulter les commentaires Article publié le 20-09-06 par Etienne F.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019