Test Da Vinci Code - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 329 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Da Vinci Code



Editeur
2K Games
Genre
Action Aventure
Statut
Disponible
Date de sortie
  19.05.2006
  19.05.2006
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI
Prix de lancement
45,00 €

Profitant du succès du livre et par la même occasion du film, 2K Games a décidé de porter le célèbre roman Da Vinci Code de Dan Brown en jeu vidéo. Une opération sacrément périlleuse étant donné la complexité de la trame scénaristique de cette œuvre. The Collective a-t-il réussi l’impossible, c’est-à-dire nous offrir une adaptation fidèle et respectueuse de cette célèbre œuvre ? La réponse dans ce test.

C’est l’histoire de Jesus…




Tout commence par le meurtre d’un vieux prêtre au sein même du Louvre… Un prêtre qui protégeait un immense secret, capable de bouleverser l’ordre de ce monde. Ce secret, directement lié à l’œuvre de Léonard De Vinci est protégé par une multitude de casses têtes étalés aux quatre coins du monde. Heureusement, Robert Langdon et Sophie Neveu se retrouvent tant bien que mal embarqués dans cette aventure pour découvrir la vérité sur la vie de Jesus, et pour la protéger de ceux qui veulent la détruire…

Là où Dan Brown a frappé un très grand coup, c’est en faisant de son livre un roman à intrigues qui projette le lecteur dans un univers où l’on a réellement envie d’apprendre ce qui se cache derrière toutes ces énigmes. Tantôt sordide, tantôt poétique, l’œuvre de Dan Brown aura donné un bon coup de pied dans le derrière de l’Eglise Catholique et de ses nombreux secrets. Malheureusement, le studio de développement The Collective a, certes, respecté scrupuleusement la trame scénaristique du livre, mais il s’est contenté du stricte minimum.

D’entrée de jeu, on remarque le manque de pêche émanant du titre. C’est fade, à la limite du qualificatif « mort ». A commencer par les nombreuses cinématiques du jeu, censées retranscrire l’ambiance du livre mais qui ne font que nous assoupir. Pour le reste, le jeu se décompose généralement en trois phases. Tout d’abord, il y a la phase action, assez laborieuse, où vous devrez affronter plusieurs ennemis par l’intermédiaire de « Time Events » (Appuyer sur les touches lorsqu’elles apparaissent à l’écran). L’ensemble se veut ennuyeux et surtout répétitif à souhait. Il faut dire que les prises sont peu variées et qu’appuyer systématiquement sur les mêmes touches n’est pas vraiment passionnant… Ensuite vient les énigmes qui sont pour la plupart assez coriaces si vous n’avez ni lu le livre ni vu le film. Enfin, vous aurez de temps à autre l’occasion de jouer les apprentis Sam Fisher en vous infiltrant dans le dos de vos adversaires et en restant tapis dans l’ombre. Une idée sympathique, censée apporter un peu de variété mais qui n’est finalement qu’un cocktail raté. Inutile de dire que la déception risque d’être grande pour vous si vous vous attendiez à un petit chef d’œuvre.

Fort heureusement pour lui, Da Vinci Code conserve l’essence même du roman : un scénario complexe retranscrit à travers de nombreuses cinématiques et d’intrigues prenantes. Reste qu’il fa ut absolument avoir lu le livre pour pouvoir s’en sortir, sans quoi ce serait un peu comme jouer à Escape from Monkey Island sans solution…

De Vinci se fait vieux…




Au niveau de la réalisation, même constat. Le fond est bon, mais l’ensemble est mal fichu. Ainsi, les bruitages et musiques tiennent la route et nous plongent assez bien dans l’ambiance mais les voix françaises sont proches de la catastrophe scénaristique. Pour peu, on se croirait dans un nanar de série Z, c’est dire !

En ce qui concerne les graphismes, la conclusion est identique : The Collective ne s’est guère foulé ! Du titre multiplates-formes avec des graphismes moches, des personnages sans charisme et des animations peu réalistes. On est très loin d’atteindre les standards du genre sur Xbox ! Et c’est d’autant plus regrettable que l’intérêt premier d’une telle production était l’aspect graphique du jeu, vu que le scénario doit être supporté d’une réalisation de haute volée, sous peine de se décrédibiliser… Ici, nada, c’est plat et fade comme une quiche aux porreaux. Inutile de dire qu’avec un tel goût, ça passe difficilement dans la gorge !

Point complet
Cette adaptation du roman de Dan Brown risque bien de se faire bon nombre d’ennemis ! A commencer par les fans du film qui découvriront un jeu sans saveur, avec des personnages qui ne ressemblent pas pour deux gouttes d’eau à ceux du film (licence oblige) et un réel manque de rythme. Les adorateurs du roman, eux, regretteront les nombreuses scènes d’action, complètement inutiles et inintéressantes qu’offre le soft de The Collective. Que diable peut-on retenir de bien dans ce jeu ? La complexité de l’ensemble, à commencer par le scénario très riche et fidèle au possible à l’œuvre de Dan Brown et les nombreuses énigmes auxquelles vous serez confrontés. Gros bémol cependant : ces énigmes sont parfois trop difficiles, voire même impossibles pour ceux qui n’ont ni lu le livre, ni vu le film…

On a adoré :
+ Bonne durée de vie
+ Fidèle à l’œuvre de Dan Brow
+ Des énigmes difficiles…
+ Un scénario très riche
On n'a pas aimé :
- Parfois trop difficile
- Mou du genou
- Graphismes moches
- Phases d’action répétitives à souhait
- Ennuyant à force
- Bande sonore fade


Consulter les commentaires Article publié le 01-08-06 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020