Test Counter Strike - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 233 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Counter-Strike



Développeur
Valve Software
Genre
FPS Stratégie
Statut
Disponible
Date de sortie
  05.12.2003
  18.11.2003
  25.03.2004
Nombre de joueurs
1 à 16
Online
- Contenus
- Jeu en ligne
- Réseau local
Classification PEGI
Son
5.1

A l'origine issu d'un mode pour le jeu Half Life de chez Valve, Counter Strike s'est vite imposé comme la référence multi-joueurs sur PC captivant dans son monde virtuel de nombreux adeptes. Suite à ce succès depuis plusieurs années et dans l'optique du developpement de son service de jeu en ligne Xbox Live, Microsoft acheta les droits pour qu'en exclusivité, les joueurs de sa console puissent s'essayer à ce titre. Depuis l'annonce de la mise en chantier de cette adaptation, les spéculations allaient bon train quant à rendre jouable Counter Strike sur Xbox. Alors, pari réussi ?

 

Counter Strike, concrêtement c'est quoi ?





Comme dit précédement, Counter Strike est en faite un mode de jeu venu se greffer sur l'architecture du titre Half Life comme le sont les multiples extensions de ce titre PC. Partant d'un principe simple, ce dit mode est tout simplement devenu le jeu le plus joué au monde que cela soit via internet ou dans les salles de réseaux. Counter Strike vous propose d'intégrer à chaque partie une équipe parmi deux proposées à savoir prendre le contrôle d'un personnage chez les terroristes ou, tout à l'opposé, devenir un membre des contre-terroristes. De ces deux équipes en résulte une opposition évidente, la première souhaitant imposer ses revendications et ce par des moyens tels que la pose de bombes dans des lieux stratégiques et la seconde étant chargée d'éviter que ses actions d'une telle envergure ne se produisent. Sous cet aspect saupoudré de simplicité en découle cependant un gameplay des plus accrocheur qui soit.

Participer à la libération d'otages retenus par les terroristes et désamorcer des bombes, voilà en quoi se résume les objectifs de Counter Strike. Bien entendu, l'équipe sera gagnante si l'une d'elle rempli totalement sa fonction ou si un grand ménage est effectué dans le camp adverse délaissant ainsi des corps imaculés de sang. Au cours du jeu, vous gagnerez de l'argent. Celui-ci vous sera utile pour acheter de nombreux équipements comme des armes, boucliers et consors. Pour pouvoir espérer acquérir du meilleur materiel, vous devrez réussir les objectifs de votre mission. Ainsi, des récompense vous seront offertes vous permettant, lors de la prochaine session de jeu, de vous équiper convenablement. A noter qu'à titre d'équitabilité, l'équipe perdant de trop nombreuses fois gagnera elle aussi de l'argent pour ne pas trop s'éloigner du fil de la victoire. Rappelons cependant que Counter Strike est avant tout un univers se voulant réaliste et donc crédible aux yeux de nombreuses personnes. Le côté adulte est de ce fait pronnoncé de part sa violence visuel qui en fait un titre loin d'être conseillé aux plus jeune.

Counter Strike est donc principalement un jeu dédié au multi-joueurs mais pour sa venue sur Xbox, les developpeurs de chez Valve Software ont daigné proposer tout de même une partie pour les joueurs solos, ceux qui bien évidement ne peuvent profiter des joies du online. Cette partie reprend miticuleusement le principe évoqué plus haut mais n'est jouable qu'avec des bots, ces êtres virtuels contrôlés par la console. Leur inteligence, chose essentielle pour donner l'impression de jouer contre des humains, reste de bon aloi face à ce que nous sommes habitués à voir mais montre des difficultés lors de certaines phases d'actions. Bien que le mode solo ne constitue pas la principale attache de ce portage Xbox, son ajout reste en de ça de ce que nous étions en droit d'attendre. L'impossibilité pour un ami de vous épauler lors de vos parties pour cause d'une absence totale d'option vous permettant de jouer en écran scindé, la lassitude présente du fait de ne pas réellement jouer contre des adversaires humains et le non ajout d'un support scénaristique qui aurait pu donner au titre une certaine harmonie entre les parties, laissent un goût tout juste satisfaisant pour la version solo de ce Counter Strike.

 

A l'arme, Alarme, couvrez-vous :





Comme son homologue PC, Counter Strike Xbox vous propose au cours du jeu d'acheter vos propres armes. Armes qui, soit dit en passant, sont moins nombreuses dans cette version. Pour acheter votre nouvel équipement, vous devrez gagner de l'argent comme stipulé précédement. Ainsi, à chaque début de partie, vous pourrez par le biais d'un menu simple mais efficace, faire votre course à l'armement. Les prix sont bien entendu plus élevés pour du materiel de qualité. Ainsi, il vous faudra compter environ 800$ pour une arme de base et près de 6000$ pour du gros calibre. Couteaux, fusils ou bien encore mitraillettes, Counter Strike vous propose un arsenal de choc pour mener à bien vos missions. Pour varier les environements de jeu, cette version Xbox de Counter Strike se dote de neuf cartes différentes issues du soft PC ainsi que de sept entièrement inédite. Avec un total évident de seize maps, vous partirez aux quatre coins du monde, arme à la main bien entendu. Les joueurs PC retrouveront donc facilement leurs marques et les novices découvriront les différentes subtilités qu'il existe sur les cartes tant par leur architecture bien pensée que par les nombreux effets sympathiques qui viennent s'ajouter pour plus d'immersion. Notons donc l'éblouissement lorsque vous sortez d'une maison ou autre batisse pour vous rendre en exterrieur, l'assourdissement lorsque vous vous prennez malencontreusement les éclats d'une grenade détonant à proximité de vous et autres petits détails n'ayant rendant le jeu un temps soit peu plus réaliste encore.

 

Maniabilité sans faille pour ce FPS :



Issu du monde PC, Counter Strike est un jeu se jouant à la première personne. Ce genre de soft n'était jusqu'à la sortie d'un certain Halo : Combat Evolved, pas très reconnu sur les consoles. Le duo souris clavier étant absent pour la Xbox, il a fallu pour les developpeurs de chez Valve, s'inspirer de ce qui se faisait actuellement de mieux en terme de maniabilité pour de pas donner à son titre un interêt douteux face à la version PC. C'est chose faite puisque Counter Strike Xbox est tout simplement l'une des meilleurs adaptations niveau jouabilité. Accessible dès les premières minutes de jeu, il ne vous faudra que peu de temps pour vous habituer à donner vos premiers assaults. L'utilisation de la manette est très simple, chaque touche étant utilisée pour une action bien précise en commençant par la gachette de droite vous permettant bien évidement de tirer sur vos ennemis, la gachette de gauche de vous accroupir et ainsi gagner en précision mais également en furtivité, les sticks analogiques pour vous déplacer et les boutons A, X, Y, et B s'utilisant pour le premier à sauter, le second à recharger votre arme, le troisième à chager d'arme et le dernier, le B, vous permettant de passer en mode secondaire. Entendez par la que plusieurs équipements possèdent une seconde fonction comme un silencieux qui viendrait se greffer sur le canon d'un petit pistolet, la visée pour votre fusil de précision et autres. Les deux petits boutons noir et blanc servent quant à eux à lancer des grenades et à mettre à terre votre arme pour vous en débarasser lorsque celle-ci n'a plus aucune munition. Pour finir, il est à noter que vous pouvez donner des ordres à vos coéquipiers via la croix multi-directionelle.

 

Counter Strike - Condition Online avant tout :





Non loin de proposer un mode solo comme nous étions en droit de l'attendre, Counter Strike se rattrappe grandement de par son mode multi-joueurs en LAN et sur le Xbox Live. Si vous êtes un adepte du service online de Microsoft, sachez que cette version Xbox du jeu constitue dors et déjà l'un des piliers du Xbox Live. Le principe reste le même ici, vous êtes toujours à la tête d'un personnage étant soit un terroriste soit un anti-terroriste. Là ou les premiers points positifs se font ressentir lorsque l'on joue en ligne c'est l'aide que peut apporter la voix donnant ainsi au titre un côté plus stratégique et beaucoup plus fun, sauf si vous ne jouez que contre des amércains. Les parties s'enchaînent donnant ainsi un rythme effrêné de jeu. Vous pouvez créer ou rejoindre à votre guise les différentes sessions de jeu en cours, effectuer des recherches grâce à l'optimatch qui ne propose malheureusment pas l'option du choix de la langue, ou bien encore regarder votre classement mondial. Tout est ici pensé pour donner au meilleur soft online le meilleur du jeu en ligne. A ce tableau plus qu'élogieux pour ce hit datant tout de même de cinq années, il est à noter que les lags sont relativement absents des parties, les serveurs dédiés effectuant avec efficacité leur rôle. A cela, sachez que du contenu téléchargeable sera proposé par la suite, que cela soit de nouvelles armes, équipements ou peut être encore des cartes de jeu. Une option qui, on l'espère, ne se verra pas payante comme le fut le tout dernier téléchargement de contenu. Pour résumer, Counter Strike Xbox est l'adaptation du hit PC que nous étions en droit d'attendre pour le Live et les LAN se résumant par de nombreuses heures de jeu, toutes plus stressantes, amusantes, ou captivantes les unes que les autres.

 

Réalisation décevante et dépassée :



Le titre de ce paragraphe résume à lui seul la pauvreté graphique de Counter Strike dans sa version Xbox. Pour faire simple, si vous cherchiez en cette adaptation un renouveau visuel passez votre chemin. Nous sommes ici en présence d'un portage sans grande saveur n'apportant, hormi quelques détails, aucune nouveauté vis à vis des autres titres déjà disponibles sur la console du géant américain. En d'autres termes, les textures sont laides et grossières, la fumée volumétrique de piètre qualité et le tout est parsemé de bugs de colisions de ci de là n'entachant cependant pas le gameplay à proprement parlé. Ainsi, les décors sont ternes, les arbres ayant pour rôle de border les contours des maps en sont réduits à un vulgaire plaquage de textures du temps de la précédente génération de console, les personnages disponibles se ressemblent tous hormi leur modelisation qui, dans cet état des faits accablant, fait tout de même plaisir à voir. Vous l'aurez compris, inutile de continuer sur l'aspect dépourvu de cette réalisation graphique. Le hit PC a réellement bien cinq ans et ce n'est pas cette cure de jouvance que les developpeurs nous avaient promi qui viendra nous faire oublier les longues années qui se sont écoulées en matière de technologie graphique.

D'un tout autre côté, Counter Strike fait la part belle à l'ambiance sonore. Entièrement pensée en son 5.1, le soft vous en mettra plein les oreilles. Du bruit assourdissant des mitraillettes en passant par les saugrenus bruits du couteau, tout ici vous plongera dans ce monde virtuel que représente Counter Strike. Donnant un aspect stratégique encore plus poussé, la gestion du 5.1 est du plus bel effet, vous permettant tout simplement de localiser grâce à votre ouï et à un peu de pratique, où se trouve votre adversaire. De plus, il est à noter que comme bon nombre de softs estampillés Microsoft Games, vous pouvez jouer en écoutant vos propres musiques.

Point complet
Nous retiendrons de cette adaptation de Counter Strike Xbox un bilan plutôt mitigé. D'un côte on notera une accessibilité agréable, un mode multi-joueurs conforme à nos attentes grâce à son mode Xbox Live et un gameplay intense comme nous le proposait la version PC. De l'autre, le mode solo fait pâle figure avec une certaine monotomie se faisant ressentir après quelques heures de jeu. Le tout est malheureusment vêtu d'un habillage graphique en de ça des capacités de la console. Pour conclure, Counter Strike, au prix ou il est vendu actuellement, n'est digne d'intérêt que pour les gamers désirant s'essayer aux joies du online...

On a adoré :
+ Counter Strike sur console
+ Durée de vie
+ Jouabilité accessible
+ Xbox Live | LAN
On n'a pas aimé :
- Déplorablement laid
- Mode solo sans grand interêt
- Ecran scindé impossible
- Optimatch des langues absent
- Prix du soft


Consulter les commentaires Article publié le 13-12-03 par Altarius



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019