Test Conflict : Global Storm - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 226 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Conflict : Global Storm



Développeur
Pivotal Games
Genre
Action Tactique
Statut
Disponible
Date de sortie
  30.09.2005
  04.10.2005
Nombre de joueurs
1 à 4
Online
- Jeu en ligne
- Réseau local
Classification PEGI
Son
5.1

Bradley, Connor, Jones et Foley sont de retour ! Après avoir combattus dans le désert du Golf dans les deux premiers opus de la série, puis s'être confrontés à la jungle hostile durant la guerre du Vietnam dans le troisième volet, les quatre soldats sont appelés à la rescousse et signent leur retour dans ce Conflict : Global Storm. Mais ce sont à présent les terroristes qu'ils devront combattre à travers ce soft qui tentent de relancer une série en déclin. Pari gagné ? La réponse avec ce test.

Ils sont partout !




C'est donc une orientation légèrement différente sur laquelle s'engage ce Conflict : Global Storm par rapport à ses prédécesseurs, choisissant alors un contexte plus actuel qu'est le terrorisme. Nous sommes en 2006, votre unité spéciale doit lutter contre une terrible organisation du nom de March 33, opérant dans les quatre coins du monde. Vous ne pourrez alors plus dormir tant que vous n'aurez pas rendu à néant les actions desdits terroristes. Ceux-ci vous feront parcourir le monde entier, de la végétation luxuriante de la Colombie jusqu'aux paysages enneigés du Cachemire en passant par les rues hostiles et ternes de la capitale de la Corée du Sud.

Au nombre de 14, les missions en solo de ce Conflict Global Storm vous offrent une durée de vie relativement honnête. Mais l'élément le plus intéressant dans cette longévité reste le mode multijoueurs. Jouable jusqu'à 4 en mode coopératif et aussi jouable on-line grâce au mode live, le soft n'a pas fini de vous faire passer du bon temps devant votre console. Car il faut l'admettre, c'est tout simplement un pur plaisir que de partager les missions avec vos amis tant l'ambiance prêche la bonne humeur. De plus, si vous êtes du genre à vouloir jouer dans les conditions idéales, l'aspect tactique du soft prend un peu plus d'importance avec ce multi car, nous le verrons par la suite, ce n'est pas du tout le cas en solo. Et pour ceux qui veulent tout simplement jouer aux cow-boys avec leurs amis sans se prendre la tête, Conflict Global Storm est un soft parfait pour rentrer dans cette catégorie du "foncer dans le tas et tirer sur tout ce qui bouge".

Nouveau terrain, mêmes habitudes




Les développeurs de chez Pivotal Games ont donc misé sur un nouvel aspect pour redorer le blason de cette série Conflict qui, surtout depuis la guerre du Vietnam au troisième épisode, avait failli sombrer dans la catégorie des softs trop médiocres. Mais s'il est certain que des efforts ont été réalisé pour relancer l'intérêt du jeu, certains éléments négatifs et assez perturbant sont toujours présents.

Commençons par le fameux aspect tactique du soft. Avec ce Global Storm, il est certain que les développeurs ont axé leur soft sur le coté action de la chose. Et ce ne sont pas des nouveautés telles que les ordres différés ou encore les embuscades programmés qui vont changer la donne. On arrive beaucoup plus facilement à progresser dans les niveaux en y fonçant tête baissée et mitrailleuse à la main, oubliant ainsi donc que la série Conflict est à la base un jeu de stratégie en équipe. Il est en de même avec vos ennemis qui, à part donner l'alerte, ne feront aucunes actions montrant une quelconque organisation tactique. Une intelligence artificielle des adversaires qui n'a donc en rien évoluer, ce qui n'est pas tout à fait le cas pour vos alliés, nous le verrons par la suite.

Car avant de passer aux bons cotés du soft, les mauvais points ne s'arrêtent pas là et nous continuons notre tour d'horizon avec l'aspect graphique de ce Conflict Global Storm. Certes la série a subi un petit lifting la rendant moins ridicule que ses concurrents mais le résultat reste en deçà de ce que l'on peut faire sur Xbox. Les textures offrent un résultat inégal avec des décors très médiocres, que l'on peut voir dans la jungle Colombienne par exemple, ou encore des lieux assez beau et très satisfaisant, comme c'est le cas pour les rues de Séoul. Bref un résultat mitigé dont on retient malheureusement plus souvent les lacunes que les réussites. Sans doute que les capacités techniques du soft aident à constater ces défauts avec d'une part des ralentissements lors des scènes où l'action se fait très présente, et d'autre part des personnages qui se déplacent comme s'ils étaient constamment figés.

La jouabilité du soft nous laisse une impression mitigée. Il n'est que trop peu différente des opus précédents et les nouveautés sont bien moindres. Comme évoqué précédemment l'IA des terroristes n'atteint pas des sommets. Et si l'on parle du gameplay en particulier, la prise en main se fait toujours de manière assez directe pour les connaisseurs alors qu'il faudra un temps d'adaptation pour les autres. Rien de nouveau de ce coté là tout simplement.

That's the way !




Conflict Global Storm est loin d'être un mauvais soft. Même si les nouveautés peinent à se montrer, nous préférerons alors employer le terme d' "améliorations". Parmi ces dernières il y a l'interaction avec vos coéquipiers. Bien que les nouveaux ordres soient assez superficiels, force est de constater que l'intelligence de ces derniers a été amélioré. Plus réceptifs à vos paroles, ils auront tendances à vous obéir au doigt et à l’œil, vous évitant ainsi de vous prendre la tête à leur faire comprendre telle ou telle chose. Cependant ils n'ont pas encore la capacité de prendre des vraies initiatives mais bon, on ne sera pas trop exigeant sur ce point.

Le gameplay intègre donc des nouveautés minimes et dans ces dernières, il faut noter une visée automatique assez agréable. Oubliez le coté anarchique de la chose comme c'était le cas les années précédentes, dans Global Storm la jouabilité se fait moins capricieuse et donc abordable plus facilement.

Et nous finirons ce test par une petite touche musicale en évoquant la bande-son de ce Global Storm qui reste plaisante, tout comme ses prédécesseurs. Les bruitages sont tout à fait honnêtes, les musiques se fondent parfaitement avec l'ambiance du soft et quand aux voix, elles sont assez risibles sans toutefois qu'elles tombent dans le ridicule. Il en est de même avec les répliques qui n'ont pas changer d'une traite et qui restent vraiment poilante !

Point complet
Ce n’est peut-être pas la volonté qui manque au studios de chez Pivotal Games mais le constat est là : Conflict Global Storm n’innove que trop peu par rapport à ses prédécesseurs et ce, sur tous les plans. Pourtant on se laisse prendre par le jeu et par son ambiance des plus sympathiques et force est de constater qu’en live ou entre amis, il constitue une bonne alternative aux softs dits « trop sérieux ». Ce n’était certainement pas le but premier rechercher par les développeurs mais c’est en tout cas par cette voie que Conflict Global Storm s’apprécie.

On a adoré :
+ Le meilleur épisode de la série
+ Très bonne durée de vie
+ Multijoueurs : une réussite
On n'a pas aimé :
- Trop peu de nouveautés
- Trop juste face à la concurrence


Consulter les commentaires Article publié le 28-10-05 par Jerem'



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019