Test Conan : The Dark Axe - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 233 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Conan



Développeur
Cauldron
Distributeur
TDK Mediactive
Genre
Action Jeu de rôle (RPG)
Statut
Disponible
Date de sortie
  07.04.2004
Nombre de joueurs
1 à 8
Online
- Jeu en ligne
Classification PEGI
Prix de lancement
49,00 €

Décidément jamais à court d’idées pour nous dégoûter des jeux vidéos, TDK nous offre un titre vraiment bâclé qui entrera très certainement au panthéon des pires softs jamais créés sur Xbox au côté du très célèbre Bruce Lee. Vraiment nul ? Pas sûr puisque le soft a tout de même quelques qualités, mais pas de quoi faire peur aux ténors du genre hélas. Test Express…

Une histoire sombre...




Conan, barbare à l’esprit puéril et aux muscles dignes d’un certain Van Damme, est enfin de retour dans son village. Mais à peine débarqué, une vision post-apocalyptique s’offre à lui ! Femmes, guerriers, enfants et vieillards sont morts et, touché par cette violence gratuite, notre barbare au grand cœur se lance dans une sanguinaire vengeance. Jusque là, cela semble plutôt appétissant ! Hélas ce n’était que l’introduction car passé celle-ci, on comprend pourquoi le jeu se nomme The Dark Axe, une note qui sera aussi sombre que son nom.

C’est donc tout frais tout fier qu’on se lance dans l’aventure et dès les premières minutes de jeu, le barbare crée l’hilarité générale. Dur de se retenir face à une telle démarche il faut dire, l’animation étant complètement ratée. Ajoutons à cela des visages inexpressifs, des décors fades et des teintes souvent mal choisies et l’hilarité se transforme vite en peine, 60 euros pour cela ! Eh bien… Malgré tout, on se force tant bien que mal à avancer. Ah, un premier ennemi ! Slash, tranché, aha, pas mal les combos ! Conan sait en effet réaliser toute une série combos et même se protéger de ses ennemis mais cette technique porte rarement ses fruits. Comme quoi, la meilleure défense c’est l’attaque. Enfin soit, on continue donc notre petit bonhomme de chemin tout en tranchant gaiement ceux qui se mettent sur notre passage. A part ça ? Eh bien Conan éprouve quelques difficultés à monter des échelles, et c’est sans parler des sauts… Faut dire que soulever une telle masse musculaire relève de l’exploit !

Mais attention aussi au fait que notre guerrier préféré éprouve de nombreuses difficultés à se déplacer. La raison ? Une maniabilité plutôt douteuse et qui sera d’ailleurs souvent la raison d’une mort prématurée. Cerise sur le gâteau, les caméras sont extrêmement mal gérées et il n’est pas rare de la perdre en chemin… Dès lors, on est bon pour relancer sa console et recommencer le niveau. L’ensemble vous enverra d’ailleurs souvent au pays des rêves dans de nombreux moments du jeu se révèlent avoir des pouvoirs soporifiques. Difficile de rester éveillé avec tout ça ! Heureusement, d’autres passages se veulent plutôt funs et puisqu’on a payé le jeu, autant en profiter et le terminer ! Non ?

Long, dur, lassant ! Beaucoup d'adjectifs qualificatifs…



Le jeu en lui-même propose trois modes solos, l'ensemble conférant au titre une grosse durée de vie, à votre plus grand malheur car pour en venir à bout, il faudra s'accrocher ! La lassitude s'installe vite et les nombreux défauts de maniabilité viennent ternir le tout. Passé ceci, on peut toujours se lancer dans un Survival très bourrin et encore plus lassant ou encore aborder le mode Versus sur 1 console ou sur le Live mais ce dernier présente encore moins d'intérêt tant le grand vainqueur est celui qui martèle les boutons de sa manette… Vraiment pas de quoi tomber à la renverse. Bien entendu ces duels vous mettront au beau milieu d'une arène avec une épée chacun, le vainqueur étant le survivant.



Côté bande-son, Conan : The Dark Axe ne s'en sort pas trop mal avec des thèmes certes récurrents mais qui mettent bien dans l'ambiance barbare du titre. Par contre, les bruitages sont très loin d'être satisfaisants et auraient vraiment pu être travaillés… Entendre les mêmes sons, cela devient vite lassant ! Bref, un constat final bien négatif pour un jeu beaucoup trop moyen pour convaincre. Dommage car Conan : The Dark Axe était plutôt prometteur et sur le papier, les possibilités de faire un bon jeu étaient réelles. Qui sait, peut-être tout cela sera amélioré dans une éventuelle suite ? Après tout, Conan le mérite bien non ?

Point complet
Si Conan : The Dark Axe avait été mieux réalisé, si les développeurs avaient plus travaillé les caméras et la maniabilité, il est sûr que le titre aurait créé la surprise. Six bon mois de développement supplémentaires auraient été nécessaires. Seulement voilà, TDK l’a sorti trop tôt et la note est salée…

On a adoré :
+ Fun de temps en temps
+ Musiques sympas
+ Durée de vie intéressante
On n'a pas aimé :
- Graphismes attardés
- Animations ridicules
- Problèmes de caméra
- Maniabilité honteuse


Consulter les commentaires Article publié le 17-09-04 par Rédempteur



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019