Test Carve - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 225 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Carve



Genre
Course
Statut
Disponible
Date de sortie
  19.03.2004
  24.02.2004
Nombre de joueurs
1 à 8
Online
- Jeu en ligne
- Réseau local
Classification PEGI
Son
5.1

Si Wave Race 64 avait été à son époque une surprise de taille, et si sa suite sortie sur Gamecube tenait elle aussi bien la route, les autres rares concurrents ne sont jamais arrivés ne serait-ce qu’à la cheville de ces références du jeu de jet ski. Carve, petit jeu resté jusqu’à présent discrêt arrive heureusement pour relever la moyenne. Alors, le dernier né des studios d’Argonaut arrivera-t-il à convaincre les amateurs de ce sport très speed et toujours très fun ?

 

Wave Race restera le maître :




Carve n’est pas qu’une simple simulation de jet ski, c’est avant tout un jeu de style arcade très très fun mais aussi très prenant. Certes, rien de bien révolutionnaire au menu puisqu’il pompe à tout va dans ce qui a déjà été fait mais il est clair que néophytes et confirmés accrocheront à son concept très fun. Tout ici est architecturé sur le mode tournoi, du moins, dans le mode solo. Ce dernier n’est en fait qu’une série de championnats qui deviendront de plus en plus dur à force que vous avancerez dans le jeu. Des course de folie où gagner ne sera pas une simple chose avec les 7 autres fous du jet ski qui vous suivent… Enfin, heureusement que votre équipier est là et qu’il vous aidera par de nombreuses occasions à se défaire d’un adversaire trop gênant.

Une originalité intéressante mais encore assez mal exploitée puisque cela reste tout de même très basique. Et ce sera donc dans ces conditions que vous traverserez les divers environnements disponibles, allant du lagon à la ville côtière, tout en passant par des courses en Antarctique. Ajoutez à cela des balises à ne pas rater et des tremplins disposés de ça et là et vous obtiendrez un véritable parcours du combattant ! D’autant plus que, pour gagner, l’habilité à éviter les pièges ne sera pas la seule vertue comptant ! En effet, les tremplins ont un usage et les passer en effectuant les différentes figures disponibles vous permettra de lancer un boost instantané qui doublera votre vitesse. Une idée déjà exploitée mais qui prend ici une toute autre ampleur. Bref, au final, un concept qui fait fort penser au terrible Burnout, à la fois fun et bourrin, une recette qui continue à payer !

1 bouée, 2 bouées, 3 bouées, …




La prise en main, quant à elle ne s’avère pas être bien compliquée et parcourir les différents tracés reste assez aisé même si les manipulations à faire pour effectuer les différentes figures sont à apprendre. En fait, le seul gros problème réside dans l’aspect général assez brouillon du jeu, avec des courses très rapides, des adversaires retors et des pièges très vicieux, ce n’est pas toujours évident de terminer premier… Mais bon, avec le temps cela vient, et battre les ennemis ne paraîtra plus si impossible que cela. Disons en résumé qu’après trois heures vous maîtriserez parfaitement les finesses de Carve et dès lors, il sera temps de vous lancer sur le Xbox Live.

Et c’est là que le jeu se révèle être un véritable régal. Car, si le mode Tournoi s’avère difficile et si les autres modes présents ne montrent que peu d’intérêt, le mode de jeu en ligne est tout simplement génial ! Certes les joueurs ne sont pas légions mais lorsque l’on tombe sur une partie, autant dire que c’est parti pour des heures de bonheur, et à huit qui plus est ! D'un aspect de menus clairs, vous aurez accès aux courses les plus folles avec le monde entier et pourrez, grâce à un tableau, regarder votre classement. Les parties, peuvent se dérouler chacun pour soi ou, au contraire, être jouée en équipe. Enfin, citons tout de même de légers ralentissements qui viennent un peu entacher le plaisir du jeu, dommage… Mais heureusement, rien de bien méchant. Cependant, si le Xbox Live est tout simplement génial, il n’en demeure pas moins rare de trouver une session, et pire, de trouver des joueurs français !

Carve : beau mais brouillon



Graphiquement, le jeu tient la route, il s’en sort même assez bien avec des pilotes et jet skis très bien modélisés, des décors très vivants et des effets graphiques tout simplement sublimes ! Cependant, le tableau n’est pas si blanc qu’il n’y parait avec une eau pas toujours réussie et qui fait parfois penser à de la neige… Ajoutons à cela un problème qui est tout de même plus important : une surabondance d’éléments à l’écran. Car si Carve est certes très vivant, il l’est peut-être trop ! Effets visuels intervenant trop souvent, rapidité de jeu déconcertante et objets souvent en mouvement, que cela soit un tram, un avion ou un cycliste, ça déconcertes et le joueur aura tendance à perde son sens de l’orientation dans tout ce petit monde.



Côté bande-son, rien de bien connu pour les musiques mais cela demeure une nouvelle fois du très bon avec des musiques en 5.1 de genre techno et des bruitages plus que corrects. Seules les voies pourraient sensiblement gêner le joueur avec des cris souvent trop stridents et plus énervant qu’indicatifs !

Point complet
Carve n’est probablement pas le tueur de Wave Race mais il arrivera très certainement à convaincre les amateurs du genre avec ses nombreuses possibilités et ses circuits toujours plus fous. Un jeu qui, malgré des petites erreurs de parcours s'en sort bien. Fun, bien réalisé, long, jouable en ligne et, cerise sur le gâteau, vendu à la somme de 45 euros environ ce qui est tout à son avantage… Que demander de plus sinon une éventuelle suite ? Peut-être plus de joueurs sur le Live ?

On a adoré :
- Fun
- Xbox Live
- Décors très vivants
- Difficulté bien dosée
- Prix raisonable de 45€
On n'a pas aimé :
- Trop d’effets visuels !
- Parfois brouillon
- Manque de joueurs online


Consulter les commentaires Article publié le 02-04-04 par Rédempteur



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019