Test Alias - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 209 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Alias



Genre
Action Aventure
Statut
Disponible
Date de sortie
  09.04.2004
  06.04.2004
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI

Alias est une série télévisée qui a déjà acquis ses lettres de noblesse à travers les 2 premières saisons qui la compose. Véritable blockbuster du petit écran, cette série met en action une jeune espionne plutôt sexy répondant aux doux nom de Sidney Bristow. Bien sûr, il était impensable que personne ne pense à l’adapter un jour en jeu et c’est Acclaim qui s’y est finalement collé, espérant abuser des joueurs « vache à lait », ceux qui achètent tout ce qui touche de près ou de loin leur passion. Pourquoi ne pas se procurer Alias ? La réponse dans ce test !

Alias reprend beaucoup d’éléments propres aux jeux vidéos : scénario linéaire, scènes d’action endiablées, héroïne plutôt sexy et techniques de combat proches du kung-fu. Que dire, sinon qu’on aurait pu en faire un titre exceptionnel ? Ici, tout ce que vous retrouverez c’est un jeu trop moyen, graphiquement laid et sans le moindre intérêt. Pourtant, tout commence assez bien avec une cinématique plutôt réussie à travers laquelle on aperçoit une Sidney Bristow plutôt bien modélisée et on retrouve avec plaisir tous les personnages phares de la série. Petit meeting de départ au SD6 puis à la CIA puisque notre chère Sidney Bristow, interprétée à l’écran par Jennifer Garner, se veut être un agent double qui en a contre le groupe terroriste pour lequel elle travaille : le SD6. Notre jolie demoiselle réalisera donc des missions aux 4 coints du monde pour ces 2 groupes totalement opposés dans les principes et les manières d’agir. Au départ, tout s’annonçait très prometteur mais à l’arrivée, Alias n’est qu’une infâme daube à éviter.... Mais le problème ne vient pas de la mise en scène qui se révèle d’ailleurs plutôt bien conçue. Non, le réel problème est bien mieux caché…

Quand le ridicule tue...






Si Alias devait rivaliser avec un jeu en particulier, c’était bien entendu Rogue Ops, auquel il s’apparente en de nombreux points mais dont il ne reprend que les points négatifs, auquel il arrive encore à ajouter en négativité ! Dès la première minute on sent ainsi que le jeu sent mauvais, même très mauvais. La cause ? Des graphismes horribles et une maniabilité d’un autre âge. Certes, il y a pire mais dans son genre, Alias réussit tout de même à bien se représenter au panthéon des jeux les plus inmaniables… Non seulement notre petite Jennifer Garner semble avoir quelques problèmes de déplacement mais en plus elle peut à présent se venter de posséder une démarche ridicule ! Ajoutez à cela une caméra qui ne sait pas où se placer et vous obtiendrez un des jeux les plus nuls jamais réalisés. Cerise sur le gâteau, notre cher Sidney voit souvent des apparitions de type bugs. En effet, comment rester de marbre dans un niveau plutôt mal modélisé où il apparaît tout à coup une grosse ligne rouge de modélisation au beau milieu de l’écran ? Le pire, c’est que le truc se reproduit régulièrement, à notre plus grand malheur.

N’oublions pas qu’un jeu vidéo est censé immerger le joueur dans un monde différent, ici, ça fait plus penser à une dénudation du procédé qu’autre chose, voir dans le pire des cas à une dimension parallèle, style Matrix mais c’est moins sûr. Mais attendez, ce n’est pas fini ! Sidney devra bien entendu se la jouer infiltration à certains moments, seulement voilà, encore faut-il que ça serve à quelque chose puisque taper dans le tas est en général moins prise de tête… Certes, et de plus, la demoiselle fait encore plus ridicule avec l’animation déplorable dont elle est pourvue. Vraiment, les développeurs ne l’ont pas ratée ! A croire qu’ils n’appréciaient pas trop la série… Autre exemple de bug : longez une corniche lentement et laissez vous tomber sur un garde. Non, celui-ci ne s’étendra pas assommé, bien au contraire, le bug graphique sera de la partie avec 2 corps en 1, la nouvelle recette de Dash, lave plus blanc que blanc…





Après ces phases furtives, on se décide donc à passer à de l’action pure et dure en fonçant dans le tas, à l’ancienne. Seulement voilà, là aussi, le bas blesse ! Certes il y a bien quelques coups assez sympas à donner ça et là mais l’IA des ennemis est tout simplement honteuse. Bon, ce n’est pas pire que Tenchu mais ça s’en rapproche grandement tout de même. Frappez un garde et planquez-vous, ce dernier ne pensera même pas à vous poursuivre, trop occupé à ne pas penser… Pire encore, une glace vous sépare d’un opposant, et bien c’est simple, celui-ci ne vous verra même pas, à croire qu’aucune interaction avec les objets n’a été intégrée.

Sidney puissance Game






Graphiquement, Alias ne s’en sort pas mieux. Certes, l’héroïne est plutôt bien modélisée et les cinématiques bien réalisées mais c’est bien tout. Ennemis horribles, décors dignes d’une N64 et bugs à tout va offrent au jeu une réalisation générale de bien mauvaise facture. Bref en français simple : c’est vraiment laid ! Par contre, côté bande-son le jeu assure avec le thème général qui a été bien repris ainsi que des doublages plus que corrects dont la douce voix de Jennifer Garner. Et inévitablement, les développeurs ont voulu pousser notre calvaire très très loin en nous offrant 6 missions divisées en nombre de niveaux. Bref, il y a de quoi souffrir pour ceux qui aiment…

Point complet
Entre des phases d’infiltration désastreuses et des combats au corps à corps plus que douteux, Alias n’arrivera très certainement pas à se faire une place dans votre ludothèque. Ses seuls points positifs sont la durée de vie et une bande-son quasi irréprochables mais encore faut-il vraiment en tenir compte car l’ensemble se veut contrebalancé par une réalisation graphique d’un autre âge et une maniabilité horrible. Dommage.

On a adoré :
-Ambiance de la série
-Bande Son
-Héroine ultra charismatique
On n'a pas aimé :
-Graphismes horribles
-Maniabilité maladroite
-IA nulle
-Nombreux bugs


Consulter les commentaires Article publié le 29-12-04 par Etienne F.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019