Test Zombie Apocalypse - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 220 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Zombie Apocalypse



Editeur
Konami
Distributeur
Xbox Live Arcade
Genre
Action
Statut
Disponible
Date de sortie
  23.09.2009
  23.09.2009
Nombre de joueurs
1 à 4
Online
- Jeu en ligne
Classification PEGI
Prix de lancement
800 MS Points

Amateurs de zombies, Nihilistic Software Inc. a développé un jeu d’action orienté survival, bourré de créatures du genre, répondant au doux nom de Zombie Apocalypse. Edité par Konami, ce soft destiné aux joueurs les plus matures est proposé sur le Xbox Live Arcade pour 800 MS Points, soit un peu plus de neuf euros. Reste alors à voir si son tarif est justifié et s’il est capable de charmer ceux qui apprécient le genre.

Pauvres zombies !




Dans Zombie Apocalypse, il n’y a point de chichi. En effet, le scénario est plus que minimaliste puisque le titre plonge le joueur dans la peau de l’un des quatre survivants présents et se contente de lui demander de tenir bon, en éliminant les diverses vagues de zombies ennemis, pendant 55 jours (soit tout autant de niveaux). Cette durée est bien entendu celle du jeu, chaque jour dans le titre se résumant à trois à dix minutes (selon le nombre de joueurs et leur dextérité) de massacre manette en main. Toutefois, comme pour bon nombre de jeux du genre, l’histoire est bien l’un des points les moins importants. Fort heureusement, l’ambiance est suffisamment travaillée pour conférer au titre un certain charme. Du sang, des démembrements, des cris, des zones sombres, des zombies en masse et aucune échappatoire, il n’en faut pas bien plus pour convaincre le joueur qui désire simplement passer un bon moment. En plus, le gameplay est extrêmement simple (trop même) et assure une prise en main immédiate. Le joystick gauche permet de déplacer son personnage (et le libérer de l’emprise de certains ennemis) et le droit de tirer dans la direction souhaitée. Deux subtilités avec les gâchettes se glissent alors au milieu de tout ça puisque celles du haut permettent de lancer un nounours explosif (qui ameute auparavant les zombies alentours) et celles du bas de jouer de la tronçonneuse pour trancher tout ce qui dépasse.

Pour le reste, il suffit de tirer frénétiquement sur tout ce qui bouge tout en essayant d’utiliser l’environnement à son avantage, celui-ci offrant quelques éléments interactifs comme des barils explosifs, des broyeurs, un précipice, des restes de voitures à faire exploser, des éléments tranchants ou électriques et quelques autres joyeusetés du genre. Ainsi, le jeu d’action complètement bourrin au premier abord peut se transformer en titre demandant de réfléchir quelque peu pour varier les plaisirs et augmenter de la meilleure des manières ses scores. Lorsqu’on sait en plus qu’au fil des niveaux on récolte de nouvelles armes à munitions limitées (double uzis, lance-grenades, lance-flammes, cocktail Molotov, fusil à pompe, mitrailleuse lourde, lance-roquettes ou encore fusil de sniper), en plus de sa mitraillette (à munition infinie) et de sa tronçonneuse, on ne peut que jubiler devant les possibilités qu’offrent ce « petit titre » proposé à moins d’une dizaine d’euros, surtout qu’il faut bien avouer que les zombies se diversifient quelque peu (grand-mère qui lance des couteaux, zombies kamikazes, classiques, irradiés, un boss – pas bien difficile à abattre soit dit en passant -, etc.) et que la difficulté croît petit à petit. Si on arrive à survivre sans problème les premiers jours, il faut reconnaître que la tâche se corse au fil des jours qui passent. Mais ce n’est pas forcément la difficulté qui viendra à bout des néophytes et des joueurs au profil plus « casual » (occasionnel)…

Tuer, massacrer, démembre, encore et toujours !




La redondance et la lassitude s’en chargeront très bien ! En effet, même s’il s’agit d’un jeu Xbox Live Arcade, les développeurs se sont contentés d’intégrer sept petites arènes fermées en lieu et place des affrontements. Ils ont beau jouer de temps en temps sur la luminosité ou imposer certaines restrictions (ne jouer qu’avec la tronçonneuse par exemple), rien n’y fait, le joueur ne voit que sept environnements qui reviennent sans cesse. De plus, si les zombies et les possibilités sont assez diversifiés, il faut admettre que ce sont toujours les mêmes vagues d’ennemis clonés qui reviennent sans cesse et que l’on fait rapidement le tour des interactions et de l’arsenal. Ceci dit, Nihilistic Software Inc. a voulu permettre aux joueurs solitaire de goûter au titre. Si l’idée part d’un bon sentiment, sa concrétisation est plus que loupée puisque, hormis les fans de High Scores, les joueurs s’ennuieront très rapidement. En revanche, l’équipe de développement a intégré du multijoueur en local et en ligne. Ainsi, il est possible de coopérer avec un, deux ou trois amis (ou joueurs inconnus) pour se serrer les coudes et tenter de survivre tous ensembles. Et là ça devient beaucoup plus intéressant et fun ! On essaie de protéger les arrières des autres, ça pète de partout, les ennemis viennent de tous les côtés, c’est la pagaille et c’est totalement jouissif.

Malgré tout, là encore, passé le cadre de la soirée, la monotonie et l’ennui reprennent le pouvoir. Et ce ne sont pas les quelques modes de jeu supplémentaires (qui se contentent de proposer la même chose mais avec des paramètres imposés) ou l’objectif de sauver des femmes innocentes qui y changeront quelque chose, et ce même si le challenge proposé en intéressera plus d’un (survivre à « sept jours en enfer », résister avec une tronçonneuse pour seule arme, avec juste une lumière qui éclaire un petit périmètre autour de son personnage, jouer avec une vitesse plus soutenue, etc.). Pour profiter du titre au maximum sans avoir d’arrière-goût amer, mieux vaut répartir les sessions de jeu. Zombie Apocalypse est typiquement le genre de softs qui ravira, sans jamais lasser ou presque, les fans de High Scores et qui plaira aux amateurs du genre à condition que ceux-ci se contentent de sessions d’une trentaine de minutes à une heure maximum. Enfin, d’un côté purement esthétique, le titre s’en sort plutôt bien avec des effets appréciables et une apparence générale agréable à l’œil. Seuls regrets, la hauteur de la caméra est imposée, les quatre survivants (aux positions de fin kitch) ne se démarquent que par leur apparence et quelques bugs apparaissent ci et là. Mais pour un jeu à petit budget, les développeurs ont tout de même fourni un travail de qualité.

Point complet
Zombie Apocalypse est un bon petit jeu d’action à la sauce survival qui est extrêmement plaisant à jouer à plusieurs (voire même carrément jouissif !), et ce que ce soit en local ou en ligne. En solitaire en revanche, si on n’est pas un chasseur de High Scores, mieux vaut s’abstenir ou se limiter à une poignée de niveaux. En effet, le titre de Nihilistic Software Inc. montre vite ses limites et souffre d’un manque flagrant d’arènes (seulement sept petites sont disponibles) lié à une forte redondance. Dans le même ordre d’idées, si le soft est accessible grâce à son gameplay simpliste, ce dernier se révèle être tout de même trop minimaliste puisque, à part lors d’un lancer d’ours en peluche, le joueur se contente seulement de tourner en permanence les deux joysticks de la manette pour tirer tout en déplaçant son personnage. Toutefois, ce jeu XLA ravira les fans de High Scores grâce à sa difficulté croissante (il propose un vrai challenge au fil des jours/niveaux qui passent) et ses modes de jeu alternatifs. Il plaira aussi à tous les amateurs d’action qui, pour éviter une certaine lassitude et monotonie, s’adonneront à des sessions de jeu courtes mais intenses. Enfin, outres quelques bugs et petits regrets (des personnages aux capacités similaires, une hauteur de caméra non réglable, etc.), on ne peut que reconnaître que l’ambiance est bel et bien là et que l’esthétique est vraiment appréciable. Mais à 800 MS Points, mieux vaut l’essayer encore et encore avant de se décider à investir (si on ne s’en lasse pas déjà entre-temps !).

On a adoré :
+ Des interactions bien pensées
+ Une esthétique agréable
+ Une bonne ambiance
+ Une difficulté croissante avec un vrai challenge
+ Quelques modes de jeu à débloquer
+ Très fun et jouissif à plusieurs
+ Gameplay accessible…
On n'a pas aimé :
- Mais trop simpliste
- Ennuyant en solo
- Extrêmement redondant
- Quelques bugs ci et là
- Seulement sept petites arènes fermées


Consulter les commentaires Article publié le 04/11/2009 par Vincent P.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019