Test Ugly Americans : Apocalypsegeddon - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 210 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Ugly Americans : Apocalypsegeddon



Editeur
345 Games
Genre
Action
Statut
Disponible
Date de sortie
  31.08.2011
  31.08.2011
Nombre de joueurs
1 à 4
Online
- Contenus
- Jeu en ligne
- Classements
Classification PEGI
Prix de lancement
800 MS Points

Basé sur un show télévisé de Comedy Central, Ugly Americans : Apocalypsegeddon se révèle être un shooter utilisant les deux sticks analogiques plutôt traditionnel qui débarque sur le Xbox Live Arcade au tarif de 800 MS Points. Le soft mérite-t-il qu’on s’y intéresse ?

Fidèle au show




Le show télévisé Ugly Americans a beau ne pas être connu chez nous, il est l’un des programmes de Comedy Central qui cartonnent le plus aux USA. D’entrée de jeu, nous pouvons dire que le jeu est très fidèle au show, ce qui est sa plus grande qualité mais aussi l’un de ses gros défauts, dans la mesure où si vous ne suivez pas le show, vous ne comprendrez pas l’humour, l’univers et l’intérêt de ce soft. Le titre a été conçu pour les fans, et un peu pour les amateurs de twin-stick shooters, et puis c’est tout. On y retrouve les quatre personnages principaux, Mark, Grimes, Leonard et Callie, quatre horribles monstres (et humains) pervers qui vont être confrontés à une série de catastrophes incluant une invasion de zombies et de monstres ailés au design proche de celui d’une poule géante. Dans l’ensemble, l’humour fonctionne plutôt bien et le support des doublages anglais lors des cut-scenes et des séquences de gameplay ajoutent un réel intérêt à l’aventure. En revanche, il est tout de même dommage de constater que les cut-scenes en question sont très peu nombreuses et que si le jeu est fidèle à la série, que ce soit par son atmosphère ou son style graphique, il se base sur un gameplay ultra conventionnel.

Le premier contact avec le jeu est douloureux, d’une part car la difficulté est bien présente, et d’autre part parce que le gameplay à proprement parler est très limité. On déplace son personnage sur l’écran, on blaste les ennemis, on récolte des power-ups et on utilise une attaque spéciale, puis c’est tout. Les ennemis sont certes variés et demandent des approches sensiblement différentes, mais le soft n’apporte en lui-même jamais rien de nouveau. C’est sans doute ce qui choque le plus dans la mesure où après un niveau on a déjà tout vu ou presque. Il y a bien moyen de booster nos personnages avec l’expérience acquise, les différents personnages ont des attaques spéciales différentes, mais cela ne justifie en rien le manque de diversité du jeu. Le gameplay archi simpliste ne facilite d’ailleurs pas la progression, d’une part parce que les niveaux sont longs et répétitifs (on avance zone par zone, en massacrant tout ce qui bouge), et d’autre part parce que la difficulté est quand même bien présente. Du coup, ça implique de courir en rond pour que les ennemis vous suivent tout en blastant le troupeau. Quelques boss et monstruosités différentes vous obligent à adopter des techniques différentes, mais rien de bien original...

Ultra répétitif, Ugly Americans manque donc de fun et de profondeur. C’est d’autant plus dommage que, dans l’ensemble, le soft semblait prometteur et offrait un style graphique très sympa, inspiré directement du show. Les personnages ressemblent comme deux gouttes d’eau à ceux de la série et les animations, bien qu’assez basiques, collent parfaitement à celles du show. Le seul regret du point de vue technique, c’est que les décors ne sont pas vraiment fouillés et ne mettent en scène que de longues rues dans lesquelles on déambule sur un plan 3D, mais inspirées par les vieux beat them all 2D. Ce type de structure met encore plus en évidence le côté répétitif du soft, ce qui n’est guère à son avantage. Et c’est sans compter sur la progression archi scriptée puisque l’écran se verrouille tous les x mètres, vous obligeant à nettoyer la zone avant de progresser de nouveau dans la rue. Heureusement, le mode coopératif est un poil plus sympa que le solo, assez ennuyeux, mais il ne rattrape pas pour autant tous les défauts du soft. En d’autres mots, Ugly Americans ne vise pratiquement que les fans purs et durs du show vu qu’il accumule tout de même beaucoup d’erreurs et souffre d’une très grosse concurrence dans le genre. Ce n’est pas catastrophique, mais les défauts cités sont trop importants pour qu’on y investisse 800 MS Points.

Point complet
Malheureusement, si les fans d’Ugly Americans se feront un petit plaisir avec cette adaptation vidéoludique fidèle et rigolote, les autres, eux, n’y verront qu’un énième shoot utilisant les deux sticks analogiques. Le soft est plutôt mal conçu dans la mesure où les développeurs n’ont fait preuve d’aucune originalité et nous proposent encore et encore la même chose. Du coup, ça devient vite répétitif, ça manque de fun et en plus les décors semblent bâclés. Cela dit, l’humour particulier du show, la coopération, les excellents doublages en anglais et le style graphique très sympathique donnent la motivation de progresser dans l’aventure, mais à petites doses. Pas mauvais, mais pas bon non plus, Ugly Americans est un shoot qui mérite l’investissement à tout petit prix, histoire de s’amuser en coopération le temps de quelques parties, mais certainement pas à 800 MS Points.

On a adoré :
+ Style graphique sympa
+ Fidèle à la série
+ La coop
+ Les doublages en anglais
+ L’humour
+ La difficulté
On n'a pas aimé :
- Gameplay archi simpliste
- Ultra répétitif
- Mécaniques de jeu archaïques
- Décors bâclés
- Ca manque de fun


Consulter les commentaires Article publié le 11/09/2011 par Etienne F.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019