Test Tron Evolution : The Video Game - jeux vidéo Xbox One

XBOX GAMER
connect�, 41 461 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

TRON : Evolution



Développeur
Propaganda Games
Genre
Action
Statut
Disponible
Date de sortie
  03.02.2011
  07.12.2010
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI

Depuis son rachat par Disney Interactive et la sortie de Turok, Propoganda Games semble avoir été atteint d’une sorte de malédiction. C’est ainsi que Turok 2 a été annulé, avant que ce ne soit le tour de Pirates des Caraïbes : Armada of the Damned de partir à la casse, sans compter l’annonce de sa fermeture. Mais avant cela, réduit à une petite équipe de développement, le studio s’est concentré sur l’adaptation vidéoludique du film à gros budget Tron Evolution. Le studio est-il parvenu à nous servir une adaptation réussie de cet univers si particulier ?

Le premier avis est le bon




Basé sur l’univers de Tron Evolution, le jeu vidéo nous propose d’embarquer dans une aventure pleine d’action en incarnant Anon, un personnage/programme de sécurité dans l’univers digital de Tron. Préquelle directe au film, Tron Evolution suit l’emprisonnement de Flynn et la lutte du héros et de son petit groupe d’alliés pour secourir le créateur de l’univers de Tron. Globalement, le scénario est plutôt adroitement mis en scène. Le problème, c’est qu’il a tendance à tenir sur un timbre poste, raison pour laquelle nous éviterons de trop spoiler sur le sujet. Ce qui est fichtrement agréable en revanche, c’est de constater que plusieurs doubleurs officiels sont de la partie, de même que la bande son électro de Daft Punk et la représentation stylée des décors de Tron. Mieux encore, la touche artistique de l’ensemble est relativement bonne et offre une réelle immersion dans l’univers du jeu.

Seulement voilà, Tron Evolution a beau être fidèle au film, il n’en demeure pas moins un jeu d’action/aventure très moyen, et cela se constate dès le début du titre, réalisé sous forme de tutoriel ennuyeux qui enchaîne diverses séquences du jeu pour nous faire prendre conscience du potentiel gâché du soft. Rapidement, on se rend compte que les animations sont soignées et le gameplay plutôt varié, mais que pratiquement rien ne semble avoir été finalisé. Les combats en vue à la troisième personne sont archi-brouillons et, globalement, notre héros doit se battre dans des sortes d’arènes, le tout face à des ennemis plutôt nombreux, ce qui cause d’ailleurs parfois quelques légers ralentis. Si le système de progression est bien pensé, avec des upgrades qui améliorent vos coups et vous en offrent de nouveaux, les affrontements demeurent archi basiques puisqu’on se limite souvent aux mêmes coups face à des ennemis peu variés, le tout en enchaînant encore et toujours les combos corps à corps et les lancers de disques. Il faut dire que la caméra parfois trop éloignée a bien du mal à nous immerger dans l’action. Et le constat empire même aussitôt qu’on en vient à un combat de boss, déjà très peu nombreux, et surtout peu intéressant à cause du côté très convenu et répétitif qui s’en dégage.

Un potentiel gâché




On découvre alors les autres aspects du titre, à savoir les courses et les passages de plates-formes. Les deux types de gameplay présentent des aspects très différents. D’un côté, les séquences de plates-formes sont intéressantes sur le papier et fondamentalement basées sur un certain Prince of Persia : on court, on saute au-dessus d’un obstacle, on court sur un mur, etc. Le tout est plutôt sympathique mais la maniabilité des plus approximatives du soft fait qu’on tombe souvent dans le vide et revient au point de départ. Plutôt agaçant ! De l’autre, les séquences en véhicule sont divisées en deux parties bien distinctes : celles avec les chars et celles avec les lightcycles. Les premières nous imposent des véhicules mous, ennuyeux et difficiles à manipuler, sans compter qu’il est plutôt difficile de viser avec, ce qui fait qu’on finit souvent par s’arrêter pour viser, puis redémarrer. Les deuxièmes offrent en revanche des phases plus réussies, plutôt speedées ainsi que de bonnes sensations, même si encore une fois le tout demeure assez approximatif.

Globalement, ce qu’on retient, c’est qu’il s’agit d’un jeu d’action/aventure plutôt varié, mais néanmoins répétitif, très approximatif et finalement assez court. Comptez cinq heures pour le boucler en normal et à peine six en difficile. C’est plutôt court, d’autant que le jeu n’est pas vraiment exceptionnel et vendu au prix plein. Reste que le soft demeure très fidèle à l’univers, offre une excellente BO, une touche artistique au poil et quelques bonnes idées, comme les upgrades et les séquences de jeu variées dont nous avons déjà parlé plus haut. Dommage en revanche que tout le reste ne soit pas aussi réussi et surtout que Propaganda n’ait pas veillé à nous rendre un titre plus réussi techniquement et peaufiné. Par exemple, on regrette la présence du mode multijoueur, qui semble avoir été codé sous pression pour sortir en même temps que le film. Non seulement il est limité à dix joueurs mais en plus le tout est tellement classique et peu intéressant que l’on ne peut que penser qu’il s’agit d’une demande pour tenter de justifier le tarif. Dommage que le résultat soit juste anodin…

Point complet
Tron Evolution est l’archétype de la production vidéoludique sur base de licence de long-métrage. Si le jeu n’est pas totalement raté, principalement grâce à quelques bonnes idées et à des passages parfois fort sympathiques, il faut bien admettre qu’il souffre d’un nombre incalculable de petits défauts qui en font finalement un jeu d’action/aventure très moyen, et en plus assez court. Ce n’est pas une catastrophe, mais on aurait tout de même clairement pu s’attendre à mieux que cela, bien mieux !

On a adoré :
+ Les upgrades
+ La bande-son
+ La touche artistique
+ Un effort sur la mise en scène
+ Les animations
+ Les passages en lightcycle
+ Gameplay varié…
On n'a pas aimé :
- Mais archi approximatif
- Graphismes bas de gamme
- Les combats de boss
- Répétitif et lassant
- Mode multi anecdotique
- Assez court
- Quelques ralentissements
- Les passages en tank


Consulter les commentaires Article publié le 22/01/2011 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2021