Test Toy Soldiers : Cold War - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 211 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Toy Soldiers : Cold War



Développeur
Signal Studios
Distributeur
Xbox Live Arcade
Genre
Stratégie Temps réel
Statut
Disponible
Date de sortie
  17.08.2011
  17.08.2011
Nombre de joueurs
1 à 2
Online
- Contenus
- Jeu en ligne
- Classements
Prix de lancement
1200 MS Points

Sorti l'an dernier en exclusivité sur le Xbox Live Arcade, Toy Soldiers avait créé la surprise avec son subtile mélange d'action et de tower defense, le tout dans un univers situé en pleine Première Guerre mondiale, ce qui changeait des sempiternelles guerres modernes. Avec sa suite, Signal Studios reprend la formule de départ en nous proposant cependant une toute autre époque, toute aussi originale, avec la Guerre Froide. Le titre parvient-il à proposer assez de nouveautés pour justifier un achat au prix plein ?

Rambo V : le jeu




Le principal défaut des suites, c'est qu'elles se contentent bien souvent de copier la recette de départ sans ne jamais rien ajouter de vraiment neuf. Heureusement, ce n'est pas le cas de ce Cold War, qui repose certes sur les bases du premier volet, mais qui parvient à apporter assez de nouveautés pour surprendre les fans du premier opus. Tout d'abord, il faut le dire, la période durant laquelle se déroule le jeu est plus glamour que celle vue dans le précédent. Un soin particulier a été apporté à la bande sonore 80s qui nous plonge directement dans l'enfer de la Guerre Froide avec ses musiques rétro, ses bruitages et ses doublages souvent rigolos. La réalisation graphique n'est pas en reste avec des couleurs globalement plus chaudes que dans le premier opus et des modélisations également plus soignées. Pourtant, le titre n'a pas énormément changé dans le fond comme dans la forme. Le moteur semble juste adapté du premier épisode mais la réalisation a été peaufinée pour qu'on ne se rende pas compte que le tout a un peu vieilli.

Pour ce qui est du gameplay, il est toujours question de défendre son coffre à jouets en disposant divers canons sur son parcours afin que quelques unités seulement se faufilent entre les mailles du filet. En gros, c'est du tower defense, mais sans en n’avoir vraiment l'air, notamment grâce au zoom qui nous plonge vraiment au coeur de l'action. Si le premier opus appartenait vraiment à ce genre, sa suite, quant à elle, s'oriente davantage vers l'action puisqu'il est possible d'incarner des unités sur le champ de bataille et de les déplacer. Le soft gagne beaucoup en profondeur et en fun, tout en corrigeant l'un des principaux défauts de son grand frère. Dans le premier volet, il était possible de contrôler les tourelles afin de massacrer plus efficacement les ennemis, et ainsi engranger des dollars qui permettaient de construire de nouvelles tourelles de différents types ou améliorer les existantes. Chaque type d'unité adverse était vulnérable face à un autre ou au contraire plus fort. Le titre était donc technique mais également fun. Cold War ajoute une dimension supplémentaire avec des unités spéciales qu'on peut directement commander sur le terrain lorsque ça va mal, comme un commando, un char ou un hélico, montés sur piles et permettant de massacrer du communiste avec un certain bonheur. Il est tout de même regrettable de voir qu'il est toujours impossible de commander des unités d'attaque, les développeurs privilégiant apparemment le tower defense.

Dans l'ensemble, la campagne est fort sympathique, mais elle se boucle en deux ou trois heures seulement, le temps de compléter les dix missions. Certes, il y a des modes bonus, allant de mini-jeux, consacrés aux différents types d'unité, au mode Survie, en n'oubliant pas un mode multijoueur sous forme de duel, dans lequel un joueur défend sa base contre différentes vagues d'ennemis choisies par son opposant… Mais il aurait néanmoins été appréciable d'avoir plus de missions et d'introduire un aspect offensif. En l'état, Cold War corrige certains aspects de son aîné et apporte pas mal de nouveautés fort sympathiques comme les unités spéciales, funs et drôles, le nouveau contexte et les duels en ligne, mais il manque toujours ce petit quelque chose qui ferait de cette licence une saga épique, et surtout une durée de vie un peu plus longue. Comparé a certains tower defense, Toy Soldiers fait en effet un peu figure de nabot, mais il a l'avantage de s'en différencier et de bénéficier d'une bonne réalisation, ce qui a malheureusement un prix : 1200 MS Points, soit environ une quinzaine d’euros.

Point complet
Avec Toy Soldiers : Cold War, Signal Studios signe un second Toy Soldiers toujours aussi sympathique, fun et agréable à jouer. Il y en a en plus pas mal d'ajouts de taille, comme les unités uniques, les duels multijoueurs ou le contexte, même s’il manque toujours ce petit quelque chose qui ferait de la saga une série épique. Il faut également dire que le prix et la durée de vie limitée en solo jouent en défaveur du soft, malgré pas mal de modes de jeu bonus et une réalisation de qualité. Quoi qu'il en soit, fans comme débutants auront un certain plaisir à parcourir ce jeu.

On a adoré :
+ Vraiment fun
+ Les duels off et online
+ Le contexte
+ Les unités spéciales
+ Un mélange intéressant
+ De jolis graphismes
On n'a pas aimé :
- Solo assez court
- 1200 MS Points
- Pas d'unité offensive


Consulter les commentaires Article publié le 25/09/2011 par Etienne F.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019