Test Tomb Raider : Legend - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 307 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Tomb Raider Legend



Développeur
Crystal Dynamics
Distributeur
Eidos Interactive
Genre
Action Aventure
Statut
Disponible
Date de sortie
  07.04.2006
  11.04.2006
  05.10.2006
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI
Mémoire
2432 Ko
Résolutions gérées
720p, 1080i
Son
5.1
Prix de lancement
69,00 €

En 1996, un certain Toby Gard, travaillant chez Core Design, créait le personnage de Lara Croft pour le compte de Eidos. En 2004, le retour de Mr Gard en tant que consultant pour Crystal Dynamics sur le nouvel opus des aventures de la belle montrait l'intérêt porté par Eidos afin de retrouver un soft de qualité et digne de la série. Qu'allait-il résulter de deux années de collaboration entre le père fondateur de Lara et le nouveau studio de développement choisi par Eidos ? Le bébé s'appel Tomb Raider : Legend et semble prêt à redorer le blason d'une série comptant désormais sept épisodes.

Les légendes ne meurent jamais




Revenir aux origines même du personnage, voici la trame choisie par les développeurs pour ce septième opus. Sa tragique histoire nous la connaissions déjà, mais le début du soft nous la rappelle. Lara, alors âgée de 9 ans, accompagne sa mère lors d'un périple dont une mystérieuse relique est la quête. Mais Madame Croft, alors qu'elle parvient à trouver l'objet, disparaît tout aussi mystérieusement sous les yeux impuissants de sa petite fille. Elevée par son père, Lara reprendra bien plus tard le flambeau de l'archéologie tenue par sa famille et se jure de percer le mystère de la disparition de sa mère. C'est donc en Bolivie que nous retrouvons la belle, où une proche amie lui aurait indiqué l'existence d'un objet similaire à celui convoité par sa mère. Mais comme tout n'est jamais simple, Miss Croft se rend vite compte que bien d'autres personnes sont à la recherche de cette relique qui renferme bien plus de secrets qui quiconque n'aurait pu imaginé. De la Bolivie au Népal en passant par la bonne vieille Angleterre, chaque continent y trouve son compte. Avec des ennemis très puissants, comme le fils d'un sénateur ou encore une ancienne amie que Lara pensait morte, Tomb Raider Legend vous entraînera sans cesse entre le passé et le présent et apportera un maximum de réponses aux questions que les fans se sont toujours posés.

Fan de Tomb Raider, le scénario et les missions dans lesquelles le soft vous entraîne vous redonneront goût en proposant son lot de pièges, personnages, situations, décors variés et autres ingrédients qui ont fait jadis le succès de la série. Ajoutez à cela un réel intérêt pour le scénario, intérêt qui naît au fur et à mesure que le jeu se déroule, et l'on se délectera de cette aventure. Quant aux non fans, ils sauront tout aussi apprécier un scénario qui certes ne vaut pas plus qu'un bon film d'action hollywoodien mais qui, de part son caractère personnel, suscite notre attachement jusqu'à une scène finale qui nous laisse d'ailleurs sur notre faim... Bref on peut remercier Toby Gard d'avoir répondu à l'appel d'Eidos, offrant à ce Tomb Raider Legend une réelle identité avec un soft prenant, agréable à suivre et tout aussi attractif qu'un bon film d'action / aventure.

Une souplesse à toute épreuve




Se doter d'un scénario aguicheur n'aurait pas permis à ce nouvel opus de revenir dans la cour des meilleures jeux d'aventures. Les développeurs de Crystal Dynamics l'ont compris et propose un gameplay proche de la série tout en y apportant un lot de nouveautés. Des mouvements amplifiés, des gadgets inédits dans la série, le panel dont dispose Lara Croft s'est vu corrigé dans le sens où il est désormais bien plus intuitif. Certes les indications se trouvant dans le décor oriente largement le gamer quant à l'action à suivre, à tel point que les missions s'enchaînent dans une linéarité presque regrettable. Mais blâmer cette intuitivité serait fausser l'impression générale laissée par la maniabilité de Tomb Raider Legend puisque sauter de corniches en corniches ou effectuer quelques sauts périlleux et roulades éclaires restent un réel plaisir. La prise en main se fait donc assez rapidement, d'autant plus que les améliorations suivantes ont été ajouté. Miss Croft gagne en crédibilité au niveau de ses déplacements. Fini les sauts trop exagérés ou les déplacements par petits pas sans réel intérêt. Ici notre héroïne devra déplacer tel ou tel objet pour atteindre des niveaux supérieurs. Elle gagne également en fluidité avec des mouvements plus soignées qui rajoutent au soft cet aspect naturel du personnage.

Cependant certaines situations comme les tirs que l'on peut effectuer en plein saut sont là pour rappeler le caractère vidéo ludique de la chose. Mais encore une fois on reste séduit par une certaine recherche de réalisme. Aspect qui ne se répercute pas forcément avec le grappin par exemple. Comme évoqué précédemment, tout est fait, dans un niveau, pour indiquer au joueur ou et comment utiliser ce gadget. Lara peut ainsi se balancer dans les airs ou utiliser son grappin afin de déplacer divers objets qu'elle ne pourrait atteindre. Le reste de l'inventaire se limite à une paire de jumelle, une lampe torche et des trousses de soins, Crystal Dynamics ayant décidé de ne pas reproduire les plus grands inventaires dont Core Design nous avait habitué. Choix respectable qui n'empêche en rien notre Lara à disposer de diverses armes mais à l'efficacité malheureusement critiquable. Si le ciblage automatique fait parfois des siennes, un chargeur complet est, de plus, indispensable pour abattre un ennemi, fait non agaçant mais peu plaisant il faut l'avouer. Quant aux phases en véhicules, qui se limitent ici à plusieurs niveaux en moto, le gamer a alors à faire à de l'arcade pure pour une conduite des plus simples mais qui risque de ne pas plaire à tout le monde. Et enfin, autre nouveauté, les Quick Time Event à la Shenmue font leur apparition et ils consistent, pour rappel, à appuyer sur une touche de votre pad à un moment précis sous peine de faire tuer votre personnage. Une bonne idée qui offre un peu de variété dans le jeu et qui augmente la dose de stress. On retiendra au final un retour à un gameplay simple, mais des plus efficaces car très fluide et peaufinés dans les gestes les plus récurrents qu'effectue la belle.

Lara : top modèle ?




Entre des grottes de glace aux reflets saisissants et des décors exotiques tout aussi agréable à l'oeil, force est de constater que cette mouture 360 de Tomb Raider Legend offre un tout lisse, soigné et peaufiné. Mais comme dans beaucoup de cas, nous ne sommes pas encore dans de la réalisation next-gen et ce n'est pas la très bonne modélisation des formes de la belle qui nous empêcheront de dénoncer ce fait. Quelques détails manquent à l'appel tout comme des textures qui parfois se contentent tout juste de "marquer" la différence avec les consoles que sont la PS2 et la Xbox. Mais comment ne pas tomber sous l'excellente animation de Lara qui s'exécute, qui plus est, dans une très bonne fluidité ? Tout comme sa consoeur sur Xbox, on aurait été en droit d'attendre de Tomb Raider Legend une esthétique davantage digne du support et ainsi sur ce point le soft se contente de plaire sans réellement surprendre.

Mais Tomb Raider Legend ce n'est pas qu'un scénario plaisant, un gameplay attractif et des graphismes agréables, c'est également, et malheureusement, une durée de vie qui fâche. Pour la toute première fois dans un soft de la licence Tomb Raider, nous sont proposés trois niveaux de difficultés. Mais si le mode facile vous fera finir le jeu en à peu près 6h30, comptez à peine 2 heures de plus pour le mode normal et encore 2 pour la difficulté supérieur. Bref un bien maigre contenu que les différents bonus, sympathiques et déblocables grâce à l'éternel quêtes de reliques, auront du mal à contenter tant la frustration du joueur se fait sentir. On se consolera, pour finir notre test, grâce à une excellente bande son. Si les doublages français sont une réussite dans le genre, qui dire des musiques tout bonnement idéale pour ce type de soft. On se plonge encore plus dans l'ambiance générée par le jeu grâce à une bande original rythmant à merveille notre évolution du soft. Sur ce point encore, Tomb Raider Legend arrive à nous convaincre.

Point complet
Lara Croft effectue un retour aux sources gagnant ! Se dotant d’un scénario intimiste rapprochant le Gamer à l’univers du soft, l’aventure n’en est que des plus agréable à vivre. Le gameplay se trouve allégé et très accessible, les principales actions gagnent en fluidité et en réalisme, appuyées par une excellente ambiance sonore et offrant encore plus d’immersion à ce Tomb Raider Legend. Mais les graphismes, s’ils sont plaisants, laissent tout de même une impression de « peut mieux faire » alors que la durée de vie, elle, déçoit tout simplement. Au final un très bon soft où les fans seront ravis de retrouver Miss Croft, alors que les amateurs du genre en manque d’aventures n’hésiteront pas, et à raison, à se procurer le jeu en occasion.

On a adoré :
+ Une aventure prenante
+ Un gameplay intuitif et fluide
+ Bande-son excellente
+ Techniquement réussi
On n'a pas aimé :
- Graphismes pas assez aboutis
- Durée de vie bien trop courte


Consulter les commentaires Article publié le 19-05-06 par Jeremy F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020