Test Tiger Woods PGA Tour 11 - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 251 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Tiger Woods PGA Tour 11



Editeur
EA Sports
Développeur
EA Sports
Distributeur
Electronic Arts
Genre
Sport
Statut
Disponible
Date de sortie
  01.07.2010
  08.06.2010
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI
Thème
Golf

Comme chaque année, EA Sports profite de l’été pour nous proposer la nouvelle itération de ses Tiger Woods PGA Tour. Depuis des années, la licence évolue doucement en rajoutant deux ou trois éléments ci et là et en laissant bien souvent un certain arrière-goût de l’effet add-on d’une année sur l’autre. Reste donc à voir si les petits gars d’EA Tiburon se sont une nouvelle fois reposés sur leurs lauriers avec Tiger Woods PGA Tour 11

Le même en un poil mieux




Qui dit nouvel opus de la licence, dit forcément nouveautés. Et Tiger Woods PGA Tour 11 en propose bien quelques unes pour essayer de justifier son statut de suite. Ainsi, les fans de jeux de golf seront certainement ravis de pouvoir enfin participer à la Ryder Cup, ce tournoi international célèbre qui permet de retrouver les meilleurs golfeurs américains et européens pour une compétition en équipes. Long et complet, ce mode de jeu s’ajoute bien entendu à tous ceux qui sont disponibles dans le précédent volet. La bonne nouvelle, c’est qu’il est en plus possible d’en profiter aussi bien en solitaire qu’en ligne avec 23 autres joueurs. Dans ce dernier cas, deux équipes de douze golfeurs sont formées et chaque joueur doit faire au mieux pour améliorer le score de la sienne. Le déroulement est intéressant et c’est un véritable plaisir de retrouver des têtes connues du circuit professionnel. En sus, seize golfeurs sont présents pour nous faire passer des défis d’aptitudes (sont mis à l’honneur les putts, la puissance, la précision, etc.) servant principalement à remporter des points d’expérience supplémentaires. Le contenu est au final toujours plus étoffé et plus complet que jamais mais il n’y a rien qui puisse justifier un achat au prix fort, surtout pour quelqu’un qui possède déjà le précédent volet.

Du coup, pour inciter les joueurs à se procurer un exemplaire neuf, EA a instauré son fameux Online Pass. Il s’agit en fait d’un code à usage unique fourni avec le titre qui permet de profiter du jeu en ligne. Sans se faire, pour goûter aux joies du online, il faut passer par la case « débourser » en payant l’équivalent de dix euros. Du côté du gameplay, on note aussi quelques ajouts fort sympathiques qui permettent de dépoussiérer un poil un système de jeu qui, bien qu’excellent, stagnait. On note ainsi deux nouveautés principales, l’ajout d’une jauge de Focus et celle de l’option True-Aim. La première, qui n’est autre qu’une jauge de concentration, permet d’ajuster la puissance, la précision de son coup et même de donner quelques effets à la balle. A utiliser avec parcimonie, celle-ci mettant du temps à se remplir à nouveau, elle apporte un petit plus qui peut faire la différence sur un trou. La deuxième supprime le cercle de visée et le remplace par un simple marqueur qui apporte une touche plus réaliste.

Le challenge est alors un peu plus corsé et le joueur doit réellement jauger le terrain et tous les paramètres environnants pour réussir ses coups, un peu comme un professionnel du golf. Ceci dit, aussi sympathiques soient-elles, ces améliorations ne sont en rien révolutionnaires et auraient très bien pu faire l’objet d’un patch pour la version 2010. Reste que les amateurs de golf ont le droit cette année encore à un titre solide au gameplay revu et corrigé, au même titre que l’interface (plus claire), qui peut faire la joie des néophytes, des amateurs et des habitués. En revanche, du côté du visuel, tout le monde était en droit de s’attendre à mieux. Les développeurs ont fait preuve d’une certaine fainéantise en laissant des graphismes datés, des effets visuels assez cheap et des animations qui sont correctes mais qui commencent un peu à accuser le coup. Depuis le temps, ils auraient au moins pu faire l’effort de remettre le moteur graphique du titre au goût du jour à défaut de l’avoir traduit (jeu en anglais)…

Point complet
Il est difficile de vraiment juger ce Tiger Woods PGA Tour 11 puisqu’il s’agit à la fois d’un opus facile, certainement faute de concurrence, et de la meilleure itération de la licence. Le gameplay est excellent, les quelques petits ajouts offrent à la fois plus d’accessibilité et de challenge selon ce que l’on active, l’interface a été revue, le contenu et le jeu en ligne sont solides et les amateurs de golf peuvent enfin participer à la Ryder Cup en solo ou online. Les vrais défauts de ce volet proviennent finalement de la paresse des développeurs. Les quelques nouveautés paraissent au final bien maigres lorsqu’il s’agit de débourser le prix fort, alors que l’Online Pass à usage unique limite presque les joueurs à un achat neuf, la localisation a été oubliée et la réalisation graphique est dépassée. Du coup, nous ne pouvons que le conseiller à ceux qui ont fait l’impasse sur les précédents opus ou alors à ceux qui arriveraient à le trouver à petit prix.

On a adoré :
+ Plus complet que jamais
+ Gameplay affiné et maîtrisé
+ Ajout de la Ryder Cup
+ Interface revue
+ Excellente cuvée
On n'a pas aimé :
- Trop peu de nouveautés
- L’Online Pass
- Pas de localisation
- Réalisation graphique dépassée


Consulter les commentaires Article publié le 23/08/2010 par Vincent P.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020