Test The King of Fighters XII - jeux vidéo Xbox One

XBOX GAMER
connect�, 41 461 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

The King of Fighters XII



Développeur
SNK Playmore
Distributeur
KOCH Media France
Genre
Combat
Statut
Disponible
Date de sortie
  25.09.2009
  28.07.2009
  07.2009
Nombre de joueurs
1 à 2
Prix de lancement
64,00 €

Cela fait quelques années déjà que les fans de la série King of Fighters réclament avec insistance une grosse mise à jour graphique de leur série préférée. SNK Playmore s’est enfin décidé à les écouter et a choisi de marquer l’événement en fêtant par la même occasion les quinze ans de la série. Cet anniversaire est-il à marquer d’une croix rouge comme le renouveau de la saga ou au contraire s’agit-il d’un jour sombre pour cette dernière ?

Edition Ultra Light




The King of Fighters est un mythe pour les amateurs de jeux de baston 2D. Et pourtant, depuis quelques années, la série est en perte de vitesse. Il faut dire qu’en face, Arc Systhem Works a su surprendre SNK Playmore avec ses deux séries phares : Guilty Gear et BlazBlue. Deux séries qui se sont rapidement imposées comme les nouveaux maîtres du genre, affichant un contenu généreux et des graphismes en haute définition du plus bel effet. Il n’en a pas fallu moins pour pousser SNK à revoir sa copie et à nous proposer un douzième épisode disposant d’un tout nouveau moteur graphique. Comme promis, les personnages ont tous été redessinés à la main, les animations ont été refaites et les décors sont tout frais. De quoi donner l’eau à la bouche ! Et pourtant, force est de constater que ce travail a cruellement handicapé le contenu de cet opus ! On note tout d’abord la disparition de la majorité des personnages de la série, ceci incluant quelques persos cultes comme Mai. Au total, une petite vingtaine de combattants sont tout de même au rendez-vous, mais cela demeure plutôt décevant dans la mesure où les développeurs auraient clairement pu peaufiner leur produit pour proposer un casting plus large. Ensuite, au niveau des décors, on note seulement cinq lieux à visiter, avec une variante pour l’un d’eux. Si ces décors sont relativement jolis, il faut admettre c’est trop peu, ce contenu laissant penser à une « vulgaire » démo. Mais les mauvaises surprises ne s’arrêtent pas là !

Les disparitions inquiétantes se poursuivent avec des coups en moins pour chaque personnage, un rééquilibrage des forces, la disparition de coups jugés trop puissants et de nombreux modes de jeu. Au final, même le mode Story et les boss sont passés à la trappe. Il ne reste plus que le Match Rapide et le Contre-la-Montre qui consiste à enchaîner cinq combats à 3 contre 3 le plus rapidement possible. Un contenu on ne peut plus light donc, et complètement incompréhensible, qui faisait d’entrée de jeu de ce KOF XII une belle arnaque. Vendu au prix fort, il se devait de proposer des atouts de taille et ce n’est malheureusement pas son mode multijoueur qui saura accrocher le public. Celui-ci souffre en effet de nombreux bugs, temps de latence et chargements qui viennent littéralement gâcher l’expérience de jeu en ligne, comme dans tous les autres titres des développeurs en fait. Il devient vraiment crucial pour la compagnie de recruter des codeurs compétents en matière de jeu en ligne ! Autre déconvenue : les menus. Ceux-ci s’avèrent horriblement laids, à la manière des vieux titres des années 80. Certes, il s’agit d’un KOF, mais on est tout de même en droit d’en attendre plus d’un titre payé au prix fort… Cependant, tout n’est pas à jeter dans ce nouvel épisode.

Tout d’abord, la réalisation graphique s’avère plutôt honnête, même si on est encore loin d’un Blazblue. Les visuels sont frais et réussis et les animations en jettent. Seuls quelques petits ralentissements viennent gâcher le constat. Ensuite, on apprécie quelques petites retouches apportées au jeu. Tout d’abord, les coups les plus puissants ont été supprimés et la puissance de certains personnages a été revue pour rééquilibrer le casting, ce qui est plutôt positif en soi. Ensuite, le système en 3vs3 assure au titre une certaine technique, mise encore plus en avant par l’absence de supers coups qui oblige le joueur à enchaîner combos, contres et protections pour chercher la faille chez l’adversaire. Si vous êtes bon en timing, vous vous rendrez même compte que le Contre Critique, qui vous permet de terrasser votre adversaire alors même qu’il vous attaque (grâce à une jauge en bas de l’écran), est une arme particulièrement redoutable. Vous découvrirez également qu’il est désormais possible de contrer un coup en sortant un coup de la même puissance que celui de l’adversaire. Cependant, avant d’accomplir ces actions, il vous faut beaucoup d’entraînement. Au final, le gameplay de KOF XII s’avère être une expérience en soi pour les fans, pas nécessairement géniale, mais différente. Les néophytes découvriront pour leur part un jeu riche auquel il manque juste un enrobage soyeux et un intérêt à progresser. Le contenu rachitique de KOF XII est son principal défaut. A vrai dire, on a presque l’impression d’avoir mis nos mains sur une démo tant le contenu qui nous est proposé est ridicule. Pour 800 MS Points sur le XLA, il aurait peut-être été un titre recommandable, mais au format boite à plein tarif, il s’agit indubitablement d’une belle arnaque.

Point complet
Beaucoup l’attendaient comme le messie, et finalement The King of Fighters XII est une belle désillusion. Si la mise à jour graphique est appréciable, malgré les ralentissements et quelques modèles ratés, on ne peut que regretter que le contenu de ce nouvel épisode soit aussi rachitique. Cinq malheureux niveaux sont au programme des festivités, avec plus de la moitié des personnages de la série en moins, des coups moins nombreux et des modes de jeu qui ont disparu de manière groupée. L’absence de mode Story, de boss ou de certains personnages cultes choquera sans aucun doute les fans, au même titre que l’absence de déblocage de bonus. Pour le reste, même si le gameplay n’a pas trop souffert des changements techniques et qu’il reste très appréciable, on regrette cruellement que le prix de vente soit bien trop élevé et que le multijoueur en ligne soit complètement raté. Reste alors ce qui sera sans doute le plus mauvais épisode de la série qu’on aura tous tôt fait d’oublier…

On a adoré :
+ Mise à jour graphique
+ Quelques bonnes idées
+ Les décors
+ Les effets visuels
+ Parfois moins bourrin
+ Les animations
On n'a pas aimé :
- Bien trop cher
- Pas de mode Story
- Peu de personnages
- Un solo sans intérêt
- Le multi en ligne buggué, qui laggue
- Moins de coups
- Peu de décors
- Certains persos ratés
- Des ralentissements
- Les menus
- Rien à débloquer


Consulter les commentaires Article publié le 15/11/2009 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2021